62
Ecrit le 12 juin 2013 à 9:34 par Charles Le Bourgeois dans Article
 
 

«Mariage pour tous», manifs et répression… vus du Canada

«Mariage pour tous», manifs et répression... vus du CanadaDans ce pays d’Amérique du Nord, le « mariage » homosexuel est légal depuis 10 ans (entre 2003 et 2005) selon les provinces. Et les opposants au mariage gay n’ont pas moufté. «  Le canada est un pays très légaliste, nous n’avons vraiment pas la culture de la rébellion et de la manifestation », explique un commerçant du centre-ville de Toronto, en Ontario (première province canadienne à avoir légalisé le « mariage » gay en juin 2003).

En France, c’est tout autre chose. Le peuple est entré en résistance face au diktat du gouvernement que représente le « mariage » pour tous. Si bien que le pays des droits de l’Homme n’a jamais connu une telle contestation depuis mai 68. Et pour museler ce mouvement, aussi  déterminé que pacifique, la police aux ordres du gouvernement procède quotidiennement à de nombreuses interpellations, politiques s’il en est : arrestations pour avoir chanté La Marseillaise sur les Champs-Élysées, pour avoir tenu un drapeau tricolore ou porté un sweat de La Manif pour Tous, pour avoir pris des photos, pour avoir couru dans la rue… bref  tous ceux qui expriment leur hostilité à l’égard de cette sacro-sainte loi Taubira sont susceptibles d’être embarqués, parfois devant des caméras dont les images font le tour du monde, via les réseaux sociaux. Mais en France, les opposants au « mariage » gay ne désarment pas. « Ils ne lâchent rien, jamais », et c’est bien ça qui fascine les observateurs étrangers.

Soyons honnêtes, au Canada, les médias n’en parlent quasiment pas. Mais c’est « parce que la presse est du côté de la loi », explique Francis, qui étudie la philosophie à Toronto. Autour  de lui, on estime que la situation de la société canadienne n’est pas dramatique, alors on s’interroge sur ce mouvement de contestation en France.  Au Québec aussi, la plupart des personnes sont pro-« mariage » gay, « mais moi je n’en discute pas plus que ça ici car je sens que je vais me faire taper dessus » regrette un jeune Français  installé à Montréal depuis 4 ans.

« La photo, désormais internationale, de l’intrusion  d’un Hommen dimanche  sur le central de Roland-Garros lors de la finale brise l’ignorance. Désormais, tout le monde sait. »

Reste que pour de nombreux observateurs, favorables ou non au « mariage » homosexuel, cette mobilisation impressionne car elle subsiste malgré l’adoption de la loi et la répression policière. « Moi je suis admirative de tous ces jeunes qui continuent de se mobiliser pour défendre des intérêts qui ne sont pas les leurs. La France est un exemple de résistance pacifique. Nous devrions en prendre de la graine » lance une mère de famille qui regrette que ce mouvement n’ait pas eu lieu dix ans plus tôt au Canada. Son mari, quant à lui, peste contre la répression policière et dénonce une grave atteinte à la liberté dans ce pays des droits de l’Homme. Et il n’est pas le seul.

« Pourquoi vouloir étouffer ou ignorer la voix du peuple, s’emporte une universitaire de Toronto. Pourquoi le gouvernement français fait-il la sourde oreille ? Devient-on plus moderne en votant des lois qui favorisent le libéralisme destructif de nos sociétés ? ». « Que les français manifestent nous le savions, mais les violences policières sur des manifestants non violents, que l’on peut voir dans des vidéos sur internet, ça, ça nous choque et nous interpelle » renchérit un étudiant à HEC Montréal.

Comme lui, beaucoup d’autres avaient du mal à imaginer un tel scénario en France : « Je ne suis pas  contre le « mariage » homosexuel, mais je suis très largement pour la liberté d’expression. Comment un pays comme la France, que l’on croyait exemplaire, peut-il réprimer ses manifestants au motif qu’ils ne sont pas d’accord avec une loi ?». « Si en France l’opinion devient un délit ça devient très très grave », s’offusque encore une jeune fille originaire d’Ottawa. Et pour ceux qui ignoraient ce qui se passe en ce moment en France, la photo, désormais internationale, de l’intrusion  d’un Hommen dimanche  sur le central de Roland-Garros lors de la finale brise l’ignorance. Désormais, tout le monde sait.

Et à ceux qui pensent que la France est un pays « en retard », un français du Québec répond « Je suis fier que dans mon pays les gens se lèvent face à une loi injuste qui détruit la famille et les intérêts de l’enfant. D’ici j’ai vu le peuple de France se lever. Il est beau, généreux et courageux. Il est la fierté de mon pays à l’autre bout du monde ! ».

GD Star Rating
loading…

«Mariage pour tous», manifs et répression… vus du Canada, 4.8 sur 5 basé sur 84 votes

Mots-clés : , , , , , ,


Charles Le Bourgeois

 
Avatar de Charles Le Bourgeois