Condamné à deux mois de prison pour avoir sauvé une amie d’une agression sexuelle

News360x.fr raconte cette histoire hallucinante :

En mars 2013 lors d’une soirée en discothèque à Paris, Arnaud Gonnet, un père de famille de 36 ans, frappe violemment Émeric, un fêtard qui tente d’agresser sexuellement une de ses amies endormie sur une banquette. Dans la bagarre, l’agresseur sexuel est sévèrement blessé et décide de porter plainte pour coups et blessures contre Arnaud. Le 21 novembre 2014, le tribunal correctionnel de Paris rend son jugement, l’agresseur est condamné à 4 mois de prison avec sursis pour les attouchements sexuels commis sur la jeune femme, tandis qu’Arnaud écope d’une peine de 2 mois de prison avec sursis. Un comble selon Vincent de la Morandière, l’avocat d’Arnaud, qui explique que s’il n’était pas intervenu, il y aurait eu un risque pénal pour non assistance à personne en danger.

Articles liés

20Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • queniartpascal , 8 juin 2015 @ 15 h 00 min

    comme quoi la justice est pro voyou

  • charles-de , 8 juin 2015 @ 15 h 23 min

    Ah, c’est quand même avec sursis ! Précisez-le dans le titre !

  • Catholique & Français , 8 juin 2015 @ 15 h 55 min

    Quelle époque ! Nos arrière-petits-enfants ne voudront pas croire les livres qui leur raconteront ce que voient nos yeux ou ce que nos oreilles entendent. En tout cas, pour revenir à nos moutons, je sais que si je vois une jeune femme agressée, je me carapaterais au plus vite : un vrai gentleman, quoi !

  • Robert , 8 juin 2015 @ 16 h 04 min

    Charles,
    Avec sursis veut dire que si une situation analogue se reproduisait et qu’il intervienne à nouveau, il serait considéré en récidive et une peine ferme en plus du sursis le menacerait vraisemblablement.
    Une peine avec sursis est une épée de Damoclès.

  • LilYoda , 8 juin 2015 @ 16 h 44 min

    L’agresseur aussi a écopé de sursis… Juste une peine un poil plus longue. C’est quand même un peu du foutage de gueule

  • eric-p , 8 juin 2015 @ 21 h 37 min

    La prison avec sursis en France, ça correspond à quoi en réalité ?
    En réalité, la justice se défausse totalement sur le code civil.
    Pas d’amende, pas de dommages-intérêts…

  • le lecteur , 9 juin 2015 @ 0 h 22 min

    Parce qu’elle est toujours du côté des voyoux et des criminels, je me dis que vraiment un jour la Justice de notre pays m’enverra en prison…

Les commentaires sont clôturés.