20 Minutes surévalue le poids de l’électorat gay en France

Selon 20 Minutes du 11 avril, les gays, les lesbiennes “représentent 6,5 % de la population de plus de 18 ans et pèsent plus lourd que l’électorat catholique ou musulman”.

C’est faux car les catholiques “pratiquants” (au sens où l’entendent les instituts de sondage, c’est-à-dire se rendant au moins une fois par mois à la messe) représentent entre 12 et 13% de l’électorat.

De plus, 1% des femmes et 1,6% des hommes ont eu une relation sexuelle avec une personne du même sexe au cours des douze derniers mois, selon l’enquête « Contexte de la sexualité en France » de 2007, menée auprès de 12 364 personnes. Selon cette même étude qui fait référence, 4,0% des femmes et 4,1% des hommes de 18 à 69 ans déclarent avoir eu au moins une fois dans leur vie des pratiques sexuelles avec un partenaire du même sexe (ce qui ne fait pas nécessairement d’eux des homosexuels). Enfin, 0,5% des femmes et 1,1% des hommes interrogés se définissent comme homosexuels…

On est donc loin des “6,5% de la population” dont parle 20 Minutes. Pourquoi cette affirmation erronée ? Pour mettre la pression sur les hommes politiques, notamment de droite et les inciter à se prononcer pour le “mariage” gay et l’adoption ?

Pas de procès d’intention s’il vous plaît, la complaisance avec l’activisme homo, ce n’est pas le genre du journaliste Julien Ménielle

Articles liés