Interdiction du burkini : une atteinte à une liberté individuelle élémentaire, celle de se vêtir à son goût

Interdiction du burkini : une atteinte à une liberté individuelle élémentaire, celle de se vêtir à son goût

Le 28 juillet, le maire de Cannes a interdit le port du Burkini sur les plages de la ville. Une première alors que deux autres communes ont pris un arrêté similaire : Villeneuve-Loubet, le 5 août, et Sisco, en Corse, à la suite des violents heurts de ce week end. Mais est-ce légal ? Et, surtout, ne s’agit-il pas d’une atteinte à la liberté de se vêtir librement (et avec pudeur) tant que le visage n’est pas caché (ce que la sécurité oblige) ?

Articles liés

21Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • charles-de , 16 août 2016 @ 15 h 13 min

    Des atteintes à la liberté individuelle, ON NE LES COMPTE PLUS !
    Un exemple, de 1973, quand un gouvernement de droite a décidé de la limitation de vitesse à 90 km/h. Le secrétaire départemental du PS provoquait presqu’une émeute dans la salle des profs quand j’y suis entré.
    Apprenant le motif, je dis : “Moi, avec ma 4L Renault, j’y arrive à peine.” Il me répond, avec toute la charité socialiste que j’ai souvent appréciée : ” Pauvre con, c’est parce que t’as pas les moyens !”

  • charles-de , 16 août 2016 @ 15 h 16 min

    Est-ce légal ? Est-ce légal ? Allez voir si en Arabie ou au Qatar, on peut se promener en short, surtout si on est une femme ! Etc, etc…

  • FIFRE Jean-Jacques , 16 août 2016 @ 16 h 06 min

    Il y en a encore qui se demande si le diable n’est pas injustement diabolisé et si on se comporte de façon légale envers lui…

  • Paule C , 16 août 2016 @ 17 h 56 min

    Le port de ce genre de vêture, comme d’ailleurs le voile islamique sous quelque forme que ce soit, du foulard à la burka, ne doivent rien, absolument rien, à “la liberté de se vêtir librement”. C’est un acte politique milita

  • Coutand , 16 août 2016 @ 22 h 09 min

    Et alors…….. pour une fois que c’est dans bon sens…!

  • Bougnies , 16 août 2016 @ 22 h 30 min

    Il est des tenues qui n’ont rien à voir avec la liberté de se vêtir à son goût et selon ses souhaits. Le burkini en fait qui est une manière de nous imposer l’islam, donc la charia. Il est donc normal de l’interdire.
    Cela étant, il peut se trouver des juges qui décident du contraire et que la loi étant ce qu’elle est il faut autoriser ce vêtement.
    Peut-on rappeler alors que nous sommes, ce sont les plus hautes autorités qui le disent, que nous sommes en guerre et que le burkini fait parti des tenues de guerre de ceux qui nous combattent et veulent nous imposer leur loi.

  • Paul-Emic , 16 août 2016 @ 22 h 58 min

    clairement l’interdiction du burkini est illégale concernant les baignades en mer ou en rivière ou lacs. Il n’y a que dans les piscines que l’on peut l’interdire comme sont déjà interdits les maillots de bain longs pour des raisons d’hygiène.
    Ce n’est pas sans raison que c’est cette voie qui a été choisie par les couilles molles de la politique car tout le monde sait bien que les arrêtés municipaux seront déboutés en conseil d’État et qu’ensuite il sera impossible de prendre aucune mesure en la matière. D’ailleurs le burkini ne pose en soit aucun problème, c’est l’attitude provocatrice et agressive de ces femmes et de leurs compagnons qui posent problème et pour cela il y a toutes les lois qu’il faut mais que les guignols qui nous gouvernent ne veulent pas appliquer . Le racisme est à sens unique ne l’oubliez jamais .
    Protestez, écrivez à vos maires et députés, faites connaitre votre avis et surtout votez bien en 2017.

Les commentaires sont clôturés.