21
Ecrit le 17 août 2013 à 10:11 par Eric Martin dans Nos brèves
 
 

Les élus locaux dilapident votre argent pour un concours de slogans tous plus ridicules les uns que les autres

image_pdf

Le Canard enchaîné du 14 août dénonce « le nouveau filon des agences de com’ et la dernière lubie des collectivités locales », j’ai cité « la marque de territoire », soit la création d’un logo et d’un slogan, si possible franglais, pour vanter dans les médias le savoir-faire ou la qualité de vie à Triffouilly-les-Oies.

En fait, cela prêterait à sourire si le contribuable ne payait pas si cher de tels délires, citons  « Paris Région, source of inspiration » (400 000 euros) ou « La Roche-sur-Yon, Vendée way of life » (65 000 euros), « Audacity Saint Nazaire, port d’attache(s) » (montant tu, on imagine pourquoi…), « My Rodez, tu m’inspires… » (idem), « Peace Aisne Love » (idem)…

La crise ? Les élus locaux ne sont pas au courant !

Voici l’article du Canard :

Le Canard enchaîné de cette semaine dénonce "le nouveau filon des agences de com' et la dernière lubbie des collectivités locales", "la marque de territoire", c'est-à-dire la création d'un logo et d'un slogan, si possible franglais, pour vanter dans les médias le savoir-faire ou la qualité de vie à Triffouilly-les-Oies. Et le contribuable les paye chers, ces délires autour de "Paris Région, source of inspiration" (400 000 euros) ou "La Roche-sur-Yon, Vendée way of life" (65 000 euros), "Audacity Saint Nazaire, port d'attache(s)" (montant tu, on imagine pourquoi...), "My Rodez, tu m'inspires..." (idem), "Peace Aisne Love" (idem)... La crise ? Les élus locaux ne sont pas au courant !

GD Star Rating
loading…

Les élus locaux dilapident votre argent pour un concours de slogans tous plus ridicules les uns que les autres, 4.8 sur 5 basé sur 32 votes

Mots-clés : , , , , , ,


Eric Martin

 
Avatar de Eric Martin