21
Ecrit le 17 août 2013 à 10:11 par Eric Martin dans Nos brèves
 
 

Les élus locaux dilapident votre argent pour un concours de slogans tous plus ridicules les uns que les autres

Le Canard enchaîné du 14 août dénonce « le nouveau filon des agences de com’ et la dernière lubie des collectivités locales », j’ai cité « la marque de territoire », soit la création d’un logo et d’un slogan, si possible franglais, pour vanter dans les médias le savoir-faire ou la qualité de vie à Triffouilly-les-Oies.

En fait, cela prêterait à sourire si le contribuable ne payait pas si cher de tels délires, citons  « Paris Région, source of inspiration » (400 000 euros) ou « La Roche-sur-Yon, Vendée way of life » (65 000 euros), « Audacity Saint Nazaire, port d’attache(s) » (montant tu, on imagine pourquoi…), « My Rodez, tu m’inspires… » (idem), « Peace Aisne Love » (idem)…

La crise ? Les élus locaux ne sont pas au courant !

Voici l’article du Canard :

Le Canard enchaîné de cette semaine dénonce "le nouveau filon des agences de com' et la dernière lubbie des collectivités locales", "la marque de territoire", c'est-à-dire la création d'un logo et d'un slogan, si possible franglais, pour vanter dans les médias le savoir-faire ou la qualité de vie à Triffouilly-les-Oies. Et le contribuable les paye chers, ces délires autour de "Paris Région, source of inspiration" (400 000 euros) ou "La Roche-sur-Yon, Vendée way of life" (65 000 euros), "Audacity Saint Nazaire, port d'attache(s)" (montant tu, on imagine pourquoi...), "My Rodez, tu m'inspires..." (idem), "Peace Aisne Love" (idem)... La crise ? Les élus locaux ne sont pas au courant !

GD Star Rating
loading…

Les élus locaux dilapident votre argent pour un concours de slogans tous plus ridicules les uns que les autres, 4.8 sur 5 basé sur 32 votes

Mots-clés : , , , , , ,


Eric Martin