Etats-Unis : baisse historique du “mariage” homosexuel dans les sondages

Selon un sondage Associated Press-GfK réalisé du 9 au 13 juillet sur 1 004 adultes, deux semaines après l’arrêt de la Cour suprême qui légalise les parodies LGBT du mariage sur tout le territoire des Etats-Unis, 42% des Américains soutiennent la dénaturation du mariage contre 48% en avril dernier (-6 points), 44% en janvier 2015 et 46% en octobre 2014. 40% des Américains s’y opposent contre 36% en avril (+4 points). La différence entre les deux camps n’est donc plus que deux points.

La mise en danger des libertés religieuses par les lobbies gays pourrait expliquer cette évolution de l’opinion. Le fait que la Cour suprême fasse fi de la subsidiarité aussi. Ainsi, 41% des adultes interrogés sont en désaccord avec l’arrêt (35% fortement, 6% plutôt) quand 39% le jugent opportun (30% fortement, 9% plutôt).

En cas de conflit entre les libertés religieuses et les droits des homosexuels, 56% des Américains espèrent que l’Etat privilégiera les premières (stable par rapport à avril), 39% les seconds (-1 point).

L’objection de conscience pour les officiers d’Etat-civil est réclamée par 49% des Américains (+1 point par rapport à avril) tandis que 47% sont contre (-2 points).

Quant aux entreprises du secteur du mariage, 59% des Américains pensent qu’elles doivent pouvoir refuser d’être prestataire lors d’une parodie LGBT du mariage (+7 points par rapport à avril), 39% s’y opposent (-6 points).

46% des Américains pensent que les entreprises en général doivent pouvoir refuser de traiter avec des personnes homosexuelles pour des raisons religieuses (+6 points par rapport à avril), 51% s’y opposent (-6 points).

Articles liés

7Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • eric-p , 22 juillet 2015 @ 16 h 56 min

    Mouais. Encore un sondage…qui ne change rien sur le fond (La légalisation du mariage gay sur l’ensemble des USA ).

    Quand pourra-t-on espérer une inversion de l’avis de la cour suprême sur la question du mariage gay ???

    Quand donc les USA se décideront-ils à interdire la PMA/GPA sur leur territoire ?

  • Babouchka , 23 juillet 2015 @ 11 h 32 min

    Il faut du temps…..

    Le bon sens finira par l’emporter car les valeurs sûres de la raison et du coeur sont supérieures aux “parodies” qui appartiennent au monde de la mode, du spectacle, de la politique et donc de l’éphémère.

    Les civilisations antiques n’ont pas perdure….

    Autour de moi, je vois les attitudes changer, les gens se réveillent tout doucement car ils s’aperçoivent que rien ne va plus et que ces pseudos avancées societales sont un leurre car construites sur des mensonges.

    J’entends dire: “On est allé trop loin”…

    La pratique de la PMA et de la GPA sont un véritable scandale financier et la porte ouverte à tous les abus.

    Louer le ventre d’une femme est un nouvel esclavagisme

  • Lucas , 23 juillet 2015 @ 17 h 09 min

    “Quand donc les USA se décideront-ils à interdire la PMA/GPA sur leur territoire ?”

    Mmmm… Disons jamais, puisque c’est le choix de couples d’aborder la parentalité de cette manière et que ça n’est pas tellement ton affaire ?

  • Lucas , 23 juillet 2015 @ 17 h 12 min

    Mon cher Babouchka, ton “bon sens” qui n’est en réalité que du mépris pour l’amour que se portent deux conjoints de même sexe et sa célébration par le mariage est voué à l’échec et à l’extinction, parce que fort heureusement d’autres personnes n’en ont rien à fiche que des couples gays se marient.

    “Les civilisations antiques n’ont pas perdure….”

    Et sans lois pour punir de tels propos comme les tiens, notre civilisation chuterait également, parce que pour info, l’homosexualité et sa tolérance n’ont JAMAIS été une cause de “chute d’une civilisation”.

    “Louer le ventre d’une femme est un nouvel esclavagisme”

    LOUER soulève des problèmes d’éthique, effectivement, mais de là à parler d’esclavagisme, il faut faire fort. Arrêteras-tu de vociférer si la loi décrète que la mère porteuse ne doit accepter aucune rémunération, comme en Angleterre ?

  • Babouchka , 23 juillet 2015 @ 23 h 35 min

    Lucas,

    Tutoiement, vindicte, allégations outrancières…..

    Je vous signale que Babouchka est un mot féminin et que je n’ai pas l’intention de changer de sexe.

    Et je peux vous affirmer que je n’ai rien contre l’amour de deux personnes.

    Reprenez-vous!

  • Lucas , 23 juillet 2015 @ 23 h 40 min

    “Et je peux vous affirmer que je n’ai rien contre l’amour de deux personnes.”

    Eh bien tu as une façon TRES étrange de le faire transparaître dans tes commentaires dis donc !

Les commentaires sont clôturés.