Plusieurs communes opposées au déploiement du compteur électrique Linky

Une vingtaine de communes refusent le déploiement du nouveau compteur Linky, dont la commune de Villiers-sous-Grez (Seine-et-Marne) où la municipalité s’y oppose au nom du principe de précaution. D’autres pointent la dangerosité des ondes dégagées par le boîtier du compteur électrique :

Articles liés

6Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Olivier84 , 24 février 2016 @ 14 h 43 min

    Ca y est c’est parti pour le concert des pleureuses ! Les pauvres chéris qui se plaignent des ondes et qui doivent par contre passer une partie de leur journée accrochés à leur portable ! Remarquez, pendant ce temps, on ne parle pas du chômage …..

  • jbb , 25 février 2016 @ 10 h 45 min

    Encore un an que toute cette équipe de bras cassé foute le camp.
    Ils sont en dehors de toute réalité.
    Que des discours pour ne rien dire.

  • Bjam , 25 février 2016 @ 10 h 49 min

    Lisez “la guerre secrète contre les peuples” de Claire Séverac, pour voir la dangerosité du milieu que l’on crée autour de nous (antennes relais pour les téléphones portables responsables de la mort de nourrissons, micro-ondes des portables et leurs effets découverts sur les opérateurs radar sous-mariniers, chemtrains, et EDF et son compteur linky et je ne parle pas de son aspect flicage, et autres encore…). Que du bonheur.

  • penelope , 25 février 2016 @ 11 h 01 min

    mais il y a aussi ceux qui ne peuvent même pas utiliser des téléphones portables pour ondes non conformes avec des stimulateurs cardiaques implantés sur certaines personnes,celui-ci étant indispensable pour que le coeur marche et ne s’arrête pas inopinément;rien avoir avec des coquettes qui se plaignent;il s’agit dans ces cas là de santé et de risques graves;ils prétendent que les ondes sont faibles,possible,mais peut-être différente et contraire avec la pile ue je porte au dedans de moi,je ne suis pas la seule,mon voisin direct aussi et j’en connais d’autres;donc aucune excuses de coquetterie.

  • champar , 25 février 2016 @ 12 h 58 min

    Le plus gros danger est l’atteinte à la vie privée, la consommation d’électricité peut être connue instantanément à distance : parfait pour organiser des cambriolages en piratant l’information et savoir qui est présent ou absent chez lui et à quel moment il est possible de “rendre visite” en toute tranquillité. Par ailleurs cela peut devenir un élément de plus pour l’instauration d’une dictature par le contrôle totale des personnes et de leur habitudes.

  • carlesen , 25 février 2016 @ 14 h 42 min

    100% d’accord avec ces arguments parfaitement ojectifs. Non à bigbrotherEDF

Les commentaires sont clôturés.