La BAC de Rennes comme si vous y étiez, un quotidien digne de celui du 93

La ville de Rennes, réputée festive, est connue pour accueillir de nombreux étudiants. Mais, dans la capitale bretonne où un habitant sur 4 a moins de 25 ans, les policiers sont sollicités nuit et jour. Entre insultes, jets de pierre et intimidations, ils doivent souvent se contenir et garder leur sang froid pour éviter les débordements dans des quartiers où les Français de souche se font de plus en plus rares. Pendant plusieurs semaines, les caméras de « Révélations », une émission diffusée sur la chaîne 23, ont pu vivre leur quotidien souvent difficile et très violent. Mais quand délinquance juvénile et trafics en tous genres gangrènent les quartiers, comment les policiers peuvent-ils faire régner l’ordre ?

Articles liés

5Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • André & Nadine , 28 décembre 2015 @ 19 h 24 min

    Les 2 premières minutes de film me suffissent, pour donner raison aux forces de l’ordre !
    Que ces dernières f

  • André & Nadine , 28 décembre 2015 @ 19 h 26 min

    (PB de clavier).
    Que ces dernières fassent leur boulot à fond, avec tout leurs droits (trop limités) hélas !

  • xanpur , 29 décembre 2015 @ 21 h 51 min

    Je confirme. Ré-installé à Rennes, je confirme que cette ville ou j’avais fait mes études debut des années 80, est devenu, en particulier les quartiers sud, une copie conforme de la banlieue parisienne . Même population de m… et donc même problèmes. Au debut de l’année,des jeunes chances pour la France ont mis le feu à un immeuble à Chantepie. Total 9 appartements détruits et 9 familles à la rue. Assourdissant silence des médias au sujet de cet “incident”

  • charles-de , 1 janvier 2016 @ 23 h 59 min

    Ayant passé (et non vécu) QUATORZE ANS à Rennes, je ne peux que souhaiter que le niveau de l’océan monte d’une quarantaine de mètres !

Les commentaires sont clôturés.