C’est officiel : l’immigration tue l’emploi

160 000 Britanniques ont perdu leur travail ces dix dernières années à cause des travailleurs étrangers. Les étrangers qui prennent le travail des nationaux, un cliché d’extrême-droite ? Pas selon le Migration Advisory Committee  (MAC) qui publie ce mardi un rapport indépendant pour le moins… explosif. Selon ce document, à chaque fois que le Royaume-Uni accueille 100 migrants d’origine extra-européenne, 23 Britanniques perdent leur job. Un constat malheureusement vérifié sur la période 1995-2010.

Ce rapport contredit celui, récent, du National Institute of Economic and Social Research (NIESR) qui affirme que l’immigration n’a pas ou peu d’impact sur l’emploi des Britanniques. Le MAC ne dit pas autre chose, mais seulement en ce qui concerne l’immigration provenant des pays membres de l’Union européenne. L’arrivée de migrants d’origine extra-européenne n’a pas d’impact sur le salaire moyen, continue le rapport, mais il pousse les hauts salaires à la hausse et les bas salaires à la baisse. Autrement dit, ce sont les Britanniques les plus pauvres qui régalent…

Reste à savoir si ce qui est vrai outre-Manche l’est ici.

Articles liés