George Soros chercherait-il à renverser le nouveau gouvernement polonais ?

C’est ce qu’affirme Paweł Kukiz, le rocker qui avait créé la surprise aux élections présidentielles de mai en obtenant 20 % de voix au premier tour, et dont le parti à obtenu 8 % aux élections législatives d’octobre. Un parti d’opposition au gouvernement de Beata Szydło, mais qui le soutient dans le conflit autour de la Cour constitutionnelle polonaise (l’explication de ce conflit ici). Samedi, plusieurs dizaines de milliers de manifestants protestaient dans 19 villes de Pologne contre le PiS sous prétexte de défendre la démocratie et la Cour constitutionnelle. Des manifestations qui, par la concentration de journalistes, de politiques, d’acteurs et autres personnages connus pour leur soutien au gouvernement PO-PSL précédent et, d’une manière générale, au « Système » issu des négociations ayant conduit à la chute du communisme il y a 25 ans, faisaient penser que les élites étaient descendues dans la rue pour protester contre le peuple au pouvoir. Une situation que confirment la plupart des sondages qui montrent une progression du PiS depuis les élections et une baisse des partis les plus engagés dans ce mouvement de protestation.

A ce propos, il était intéressant de voir le président Duda dire, à l’occasion de l’anniversaire des répressions contre les manifestations ouvrières à Gdańsk en décembre 1970, sa honte pour cette IIIe république polonaise qui n’a jamais jugé tous ces anciens dirigeants communistes et qui au contraire les enterrait jusqu’ici avec les honneurs. Et Lech Walesa (en fait Lech Wałęsa) de répondre dans les médias qu’il a honte pour ce président. Et Kukiz de répliquer qu’il a honte de lui-même, honte d’avoir cru « Bolek » il y a 25 ans. « Bolek », c’est le nom de code qu’aurait eu Walesa au début des années 70, une époque où on l’accuse d’avoir été un informateur du régime communiste. Beaucoup en Pologne pensent que lorsque Walesa était le premier président élu de la Pologne démocratique, les agents de l’ancien régime le faisaient chanter en menaçant de dévoiler des documents compromettants pour lui (voir ici l’article : Lech Walesa, héros ou traître).

Toujours est-il que certains leaders de l’opposition à la tête des manifestations de samedi promettent au PiS un « Maïdan » en Pologne, et que ces manifestations, d’après Paweł Kukiz, seraient financées par la Fondation Batorego qui aurait reçu des fonds  de la fondation de George Soros. Des fonds versés au « Comité de défense de la démocratie » (KOD) créé pour coordonner les protestations de rue contre la nouvelle majorité issue des urnes. Des organisations juives ont qualifié d’antisémites les propos de Kukiz qui a, dans une interview, parlé d’un banquier juif qui financerait le mouvement cherchant à renverser le gouvernement polonais. Kukiz proteste, assurant qu’il est absurde de l’accuser d’antisémitisme et que ce n’est pas de sa faute si George Soros est un banquier d’origine juive.

Les accusations de financement du KOD par George Soros ne sont pas absurdes vu sa propension à financer toutes sortes de projets gauchistes, anti-nationaux et pro-immigration, et vu sa volonté affichée de renverser le gouvernement de Viktor Orbán dans son pays d’origine, la Hongrie.

 

Lire aussi :

Le premier ministre polonais : « Vous ne nous arrêterez pas en criant pour défendre une démocratie qui se limiterait au pouvoir des lobbys, des banques et des hypermarchés ! »

Viktor Orbán accuse les élites gauchistes et George Soros d’être à l’origine de l’invasion migratoire. Soros confirme.

 

Photo en Une : Wikimedia Commons

Articles liés

19Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • monarc , 23 décembre 2015 @ 0 h 51 min

    s’il confirme c’est que c’est vrai ! c’est le maître avec son fric. Il faut arrêter les agissements criminels de ce type C’est un fou et tout le monde le sait ! mais on a peur de lui !il est dangereux pour la planète entière !

  • Flibustier , 23 décembre 2015 @ 7 h 57 min

    Rien à ajouter, sinon qu’il n’est pas le seul nuisible, voir le nombre de gangsters qui ont pri le pouvoir dans bon nombre de pays européens, à commencer par Hollandouille, Merkel et autres comparses inénarrables tellement ils sont hideux et nauséabonds.

  • peripathos , 23 décembre 2015 @ 8 h 39 min

    Oui il y en a d’autres que Soros d’accord mais dans l »antre du diable c’est l’ARGENT qui est roi et même « dieu » , c’est le nerf de la guerre …..

    mhollande , merquerelle , obamao ….ne sont que des pantins , des marionnettes de chiffon consentantes et rouées .

    Incroyable que Soros continue de sévir depuis tant d’années !!
    Serait ce que beaucoup de politiques sont arrosés ?

  • champar , 23 décembre 2015 @ 9 h 31 min

    Ils n’ont pas de « service action » pour neutraliser un tel nuisible en Pologne ?

  • Stefan Gilmajster , 23 décembre 2015 @ 9 h 43 min

    Merci M. Bault.
    Voici un article qui remet les choses en lumière et de qualité

    Cela change d’un blog que j’ai vu apparaître récemment, et qui a été créé juste dans l’objectif de démonter le PiS dans l’audimat francophone, et tenter d’aggraver les pressions européennes en manipulant les opinions.

    Ce blog a été mis en place par la pseudo journaliste ratée et auteur à non succès, suisse d’origine juive et polonaise, qu’est Janka Louis Kaempfer-Waniewicz
    Profil facebook : –facebook.com/janka.kaempfer–
    Blog : polognexpress.eklablog.fr/

    Je pense qu’il serait temps de démonter en public l’activité régulièrement diffamatrice de ce blog . Ce blog se prétend être une vitrine de l’actualité concernant la Pologne. Ce qui est déjà faux . Ce blog se limite à présenter une vision très subjective d’une partie de l’actualité de la Pologne.

    Ce blog devrait se nommer « Je suis une hystérique anti-PiS et je le revendique », mais en aucun cas il na de légitimité pour représenter l’essentiel de de l’actualité polonaise . Rien que le titre de ce blog est un mensonge.

    Par ailleurs, lorsqu’on poste des commentaires, les plus courtois et polis, les mieux rédigés, sans jugements personnels ni attaques dolosives, mais juste en se conformant au dialogue honnête et civilisé portant sur le fond, en donnant des références publiées dans la presse polonaise, l’auteur de ce blog les censure.

    Je ne comprends le sens de ce blog anti-PiS qui d’une part se réclame de l’actualité polonaise alors que ce n’est pas vrai, mais il y a aussi fortement de quoi s’interroger vis à vis d’une « blogueuse » qui n’accepte ni le principe des débats et du contradictoire. d’après l’auteur, les publications concernant le PiS ne pourraient être qu’à charge unilatérale. Si cette personne faisait preuve de réelles compétences, de tels débats devraient normalement être les bienvenus en vue d’enrichir les échanges.

    Je suis donc obligé de profiter de votre article pour réagir car c’est scandaleux de voir les censures staliniennes pratiquées par cette blogueuse, que je qualifierais de pseudo journaliste, d’origine juive. Oui d’origine juive. Je me fiche éperdument qu’elle soit juive, c’est elle qui le revendique partout, y compris dans ses livres. . Si on ne veut pas parler de son judaïsme, de son christianisme, de son islam, de son bouddhisme sur l’agora numérique qu’est internet, personne ne nous oblige publiquement à parler de notre croyance.

    Voici le genre de « débilité » qu’on peut lire sur son blog, parce qu’il commence à y en voir des dizaines et des dizaines, bientôt des centaines. On y apprend que le pro-PiS serzit à la limite un gueux, un écervelé, sans culture ni facultés communicatives, alors que l’anti-PiS serait le summum des prix Nobel (peut être de la bétise, allez savoir !)

    « Comment distinguer un défenseur de la démocratie d’un partisan du PIS?
    Ce n’est pas bien difficile.

    Le Défenseur est souriant . Il est poli. Il parle avec aisance et son vocabulaire est étendu. Il lit des livres, va au théâtre et aux concerts. Il a de l’humour. Il voyage et considère l’appartenance de la Pologne à l’Europe comme une bonne chose. S’il est souvent catholique, il est rarement pratiquant. Le Défenseur a une vie sociale très riche mais il ne réalise pas toujours qu’il n’est pas vraiment représentatif du Polonais «moyen».

    Le Partisan fait la tête, il a les sourcils froncés. Ses slogans sont pleins de haine et toujours au premier degré. Souvent, ils comportent des fautes d’orthographe. Lorsqu’il s’exprime dans un commentaire, il commence toujours par insulter la personne dont il ne partage pas l’avis. En général, il la traite de tous les noms d’oiseaux voire pire. Il crache volontiers sur le quotidien «Gazeta Wyborcza» et, surtout, sur son rédacteur en chef, Adam Michnik. Ce dernier est Juif et le Partisan n’aime pas ça. Il pense que la Pologne sans les Juifs se porterait beaucoup mieux. Comme ses sources d’information sont maigres, il ne sait pas qu’il n’y a plus que très peu de Juifs dans son pays. Le Partisan est catholique, la plupart du temps pratiquant. Il écoute Radio Marya, la radio catholique qui milite contre l’avortement, la fécondation in vitro, etc. »

    Dois je en conclure M Bault que vous aussi vous ne lisez pas de livre, n’allez ni aux concerts ou au théâtre ?

    Cette pseudo journaliste est la quintessence de l’effondrement de la profession de journaliste en Occident. Là, elle utilise son blog pour dépasser les pire limites de la mauvaise foi qu’elle ne peut pas enfreindre sur tout autre journal, de peur que tout l’audimat la discrédite vu les débauches d’arguments les plus fallacieux les uns par rapports aux autres.

    Ce qui est assez comique, c’est qu’elle se prétend « intellectuelle » alors que l’emploi de ses sophismes la rabaisse plus bas que terre.

    Ce qui est encore plus humiliant, elle qui se prétend cultivée, c’est qu’elle n’arrête pas de massacrer notre bonne langue de Molière en usant de formules syntaxiques assez moribondes. Ajoutons aussi qu’elle se prétend journaliste, ce qui en dit long sur l’éthique professionnelle.

    Contredire ce genre de personne ne représentera du coup aucune difficulté sur le champs intellectuel et culturel.

    Nonobstant, comme elle prend la plume pour démonter en public la Pologne, il serait bon de mettre en valeur l’éthique de responsabilité, que tout le monde puisse connaître les bas fonds et abysses de cette journalistes, y compris en Suisse là où elle travaille.

  • victor , 23 décembre 2015 @ 10 h 55 min
  • V_Parlier , 23 décembre 2015 @ 11 h 48 min

    Toute cette clique fait partie du même camp mondialiste.
    L’auteur écrit en conclusion: « Les accusations de financement du KOD par George Soros ne sont pas absurdes vu sa propension à financer toutes sortes de projets gauchistes, anti-nationaux et pro-immigration, et vu sa volonté affichée de renverser le gouvernement de Viktor Orbán dans son pays d’origine, la Hongrie. »

    Or, j’aurais une rectification à faire ici. Les projets n’ont pas forcément besoin d’être gauchistes et à discours anti-nationaux pour être soutenus par Soros et les mondialistes à sa botte. Cet empire fait feu de tous bois, sur tout le spectre politique et religieux (de l’extrême gauche à la vraie extrême droite, de l’islam radical jusqu’au sectarisme pseudo-chrétien en passant par le paquet idéologique libertaire, etc…). Nous sommes ici en plein combat entre mondialistes (de plus en plus confondus avec l’OTAN) et nations, avec usage de faux prétextes sociétaux. Ces histoires de gauche-droite sont périmées (et ont de plus des sens différents selon les pays).

Les commentaires sont clôturés.