Éric Zemmour : “Seules les sociétés homogènes comme le Japon, ayant refusé de longue date l’immigration de masse et protégées par des barrières naturelles, échappent à la violence de la rue”

Le Zemmour du mardi. “Les querelles de chiffres sont devenues la plaie du débat politique. On s’étripe sur des statistiques, leur sincérité, leur fiabilité, pour mieux occulter les réalités. Depuis l’arrivée de Valls à Matignon, les communiquants sont au pouvoir. Alors, stratégie de diversion en tout genre : retour des djihadistes en Syrie, expulsion d’un imam intégriste ou encore ministre de l’Intérieur sur les routes pour les grands ponts du mois de mai. Les explications sont toutes prêtes : la gauche dénonce la crise économique et la hausse des inégalités alors que la délinquance a baissé aux États-Unis ou en Angleterre depuis la crise de 2008. La droite, elle, accuse le laxisme de la gauche et de Christiane Taubira alors même que la réforme de notre ministre de la Justice n’a même pas été présentée à l’Assemblée nationale et que le mal est bien plus profond, bien plus terrible. Il doit donc être tu, il en va de la légitimité de notre État qui repose sur sa capacité à protéger les citoyens. Alors, il fait illusion, il fait semblant, notre cher État, avec ses effectifs de police qu’il balade ici ou là, dans les zones de sécurité renforcée, avec ses lois, plus ou moins répressives, avec ses condamnations de justice, plus ou moins sévères, avec sa vidéo-surveillance, avec ses messages de prévention ‘Ne tentez pas les pickpockets’, ‘Achetez un coffre-fort’, ‘Ne portez pas vos bijoux’…

“Les Normands, les Huns, les Arabes des grandes invasions d’après la chute de Rome sont désormais remplacés par les bandes de Tchétchènes, de Roms, de Kosovars, de Maghrébins, d’Africains qui dévalisent, violentent ou dépouillent.”

En vérité, le renoncement de notre État, de sa mission régalienne, est profond, inaltérable. Si on avait le même taux d’incarcération par habitant que la Grande-Bretagne, on comptabiliserait 100 000 prisonniers. Si on atteignait le taux américain, on atteindrait 400 000, quand nos pleureuses professionnelles trouvent déjà excessifs nos 60 000 emprisonnés. Mais l’enfermement n’est qu’un palliatif, un moyen d’écarter provisoirement le danger, de reculer pour mieux sauter. Tout se passe comme si nos pays, en paix depuis 50 ans, avaient réintroduits la guerre à l’intérieur de nos contrées. Tout se passe comme si les sociétés libérales et multiculturelles modernes forgeaient une violence endémique, imitée des grands modèles américains ou brésiliens : seules les sociétés homogènes comme le Japon, ayant refusé de longue date l’immigration de masse et protégées par des barrières naturelles, si elles n’ignorent nullement les trafics de mafias, échappent à la violence de la rue. Notre territoire, privé de la protection de ses anciennes frontières par les traités européens, renoue dans les villes mais aussi dans les campagnes avec les grandes razzias, pillages d’autrefois : les Normands, les Huns, les Arabes des grandes invasions d’après la chute de Rome sont désormais remplacés par les bandes de Tchétchènes, de Roms, de Kosovars, de Maghrébins, d’Africains qui dévalisent, violentent ou dépouillent. Et une population française sidérée et prostrée crie sa fureur, mais celle-ci se perd dans le vide intersidéral des statistiques.”

Articles liés

25Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • RG1031 , 6 mai 2014 @ 16 h 34 min

    loool
    Le pays où des gamines (8 – 15 ans) en bikini et en string sont sur des DVD en ventes libres au rayon dvd fitness……………………………………………………
    Le pays où un ex-canibal, non emprisonné en france car jugé malade mental, et libéré au japon car jugé sain d’esprit et non condamné, finit par faire des pubs pour des boulettes de viande, ou des pornos ou il mime le cannibalisme. Les parents de la gamine d’a peine 20 ans tuée et dépecée par ce japonais sont ravis….
    Le pays sale de partout, sale au plus profond du coeur… J’y suis allé 9 fois, et autant l’asie est formidable (coree, chine, philipines, mongolie) autant le japon…. est un pays de ridicule racistes dégénérés (au sens génétique du terme, de consanguinité ils sont bourrés de troubles génétique plus ou moins visible physiquement, par exemple pas un japonais ne nait avec une dentition normale contrairement aux asiatiques qui ont continué de se melanger)

    Oui les japonais sont consanguins, bien vu zemmour
    Non ils ne sont pas sans violence, bien au contraire, c’est une société hard core que je ne nous souhaite pas dans lequel cannibalisme, pedophilie ou massacres (baleines, pays d’asie, confort women) sont traités comme des hobbys, des loisirs extremes…. ecoeurant, immonde….

  • Charles , 6 mai 2014 @ 17 h 04 min

    Toute société “organisée ” est confrontée à des violences & des délinquances.

    Seules les zélites protégées dans des zones d’occupation par privilèges (ZOP) le nient.
    Exemple:Les zélus UMPS,les zornalistes UMPS,les zeveques conciliaires,leurs enfants….
    Les pauvres sont obligés d’habiter dans les ZOC (Zones d’occupations clandestines)

    Les sociétés mono-ethniques sont confrontées a des délinquances mono-ethniques
    Les sociétés poly-ethniques sont confrontées a des délinquances poly-éthniques.

    Il se trouve que la poly-éthnicité aggrave les seuils de délinquances.
    Par exemple,un viol interethnique contient logiquement un caractère raciste.
    Les agressions racistes anti blanches en sont la manifestation la plus visible.

    Quand,en plus, cette même poly-ethnicité est d’origine clandestine/délinquante
    du simple fait d’une entrée illégale en France, cela aggrave encore les délits.

  • Revan , 6 mai 2014 @ 17 h 53 min

    Zemmour devrait parler de ce qu’il connait. Il n’y a pas un ethnologue au monde pour dire que le Japon est ethniquement homogène. On pourrait aussi parler de Singapour..où on retrouve Malay, Chinois, Indiens musulmans et hindous, des expats en veux-tu en voila…

  • Jack , 6 mai 2014 @ 17 h 55 min

    Eric Zemmour a dit la vérité, va falloir l’exécuter…
    Le premier qui dit se trouve toujours sacrifié
    D’abord on le tue
    Puis on s’habitue
    On lui coupe la langue on le dit fou à lier
    Après sans problèmes
    Parle le deuxième
    Le premier qui dit la vérité
    Il doit être exécuté…

  • Persée , 6 mai 2014 @ 19 h 40 min

    J’ai rencontré bien des français qui ont été surpris comme moi-même après un séjour au Japon de constater le civisme , l’attention portée à la sécurité , bref la tenue du citoyen moyen. vous pouvez oublier vos affaires sur un banc , personne ne vous les prendra; à Paris pour ne rien dire de Marseille , pas 5mn. Autres valeurs . Voyagez SVP si vous pouvez. Le pillage que les allemands n’ont pas pu terminer en 44, en France de gentils martiens viennent de leurs planètes CAR NOTRE PAYS EST ATTRACTIF. Prison de Fleury Mérogis 80% des détenus sont étrangers(quelle origine ?) et ne parlent pas ou peu notre langue… Secret défense, démonstration est faite que ” le socialisme est un christianisme dégénéré” qui inverse tout en culpabilisant les braves gens , et l’Europe nous sanctionne si l’on tente de réagir . Très cruel, tout cela ! Etonnez vous que les français n’aient pas le moral

  • SD-Vintage , 6 mai 2014 @ 21 h 29 min

    Les manifestations du PC Japonais ne sont pas vraiment non violentes…
    Sinon effectivement les petites sociétés homogènes sont moins criminogènes que les autres (pays nordiques et Suisse il y a trente ans, péninsule ibérique jusqu’à récemment, iles du Pacifique…). Il y a des études sur le sujet.

  • NovaVI , 7 mai 2014 @ 1 h 33 min

    Voyagez comme vous dites, à Toronto, une ville multiculturelle invitant même à l’immigration, je pouvais sans crainte laisser mon sac à côté de moi dans le métro et faire une petite sieste. Ni vous, ni Eric Zemmour ne sont des messies et moi non plus. Donc je vous en prie, ne faites pas de caricatures hâtives. Je ne sais pas si l’immigration a réellement des conséquences directes sur l’augmentation des délits,mais en tout cas, la politique par laquelle est gérée l’immigration en a.

Les commentaires sont clôturés.