132
Ecrit le 21 jan 2014 à 3:43 par Thibault Martin dans Article
 
 

Christine Tasin*, un danger pour la France ?

Christine TasinDieu merci, nombreux sont les patriotes ou souverainistes à avoir compris que, par delà les désaccords de fond ou de forme que l’on peut avoir avec Dieudonné, il convient avant tout, de dénoncer avec vigueur, les dérives liberticides et la tentation totalitaire du pouvoir en place ; les opposants au « mariage » pour tous ou les catholiques, défenseurs de la vie en savent quelque chose…

Pourtant Christine Tasin, assimilant sans doute la défense des libertés à de la Dieudolâtrie, préfère quant à elle collaborer à cette grotesque minute de la haine, orchestrée par un ministre de l’intérieur en mal de résultats, qui, rappelons-le, s’était déclaré le 17 juin 2011, sur Radio Judaïca Strasbourg, « lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël » (1).

Ceci expliquant peut-être cela…

Christine Tasin ne dit pas que des conneries…

Ainsi la présidente de Résistance Républicaine a-t-elle récemment accusé Dieudonné d’être un « piège mortel » pour « Jour de colère » (2), celui-ci ayant annoncé sa participation à la manifestation prévue le 26 janvier prochain à Paris. Et depuis lors clame-t-elle à qui veut l’entendre ou la lire que si « l’antisémite public n°1 » devait en être, elle n’en serait pas, na !

On en tremble d’avance…

Aussi louons Manuel Valls, la Licra, et autres brigades de police de la pensée de ne pas l’avoir – encore – interdit, et empruntons à Desproges sa formule lapidaire au sujet de Duras pour rappeler, une bonne fois pour toutes, que Christine Tasin ne dit pas que des conneries…

Elle en écrit aussi.

Car quand elle n’invite pas, de manière parfaitement irresponsable et dangereuse, à « tirer dans le tas » (3) de qui vous savez, celle-ci a pris la fâcheuse habitude de lancer des fatwas à tout va, finissant d’ailleurs, par cruellement ressembler à ceux-là même qu’elle prétend combattre. Mais s’en rend-elle seulement compte ?

Verbatim : « la France des banlieues qui soutient Dieudonné est aussi celle qui brûle le drapeau français à Toulouse, celle qui, au soir du 6 mai 2012, porte haut les drapeaux des pays d’origine, celle qui siffle la Marseillaise, celle qui chante à travers ses rappeurs sa haine de la France, des Français, de nos policiers et de nos mères. » 2

Dieudonné, un public anti-français ?

Or, quelle foule vit-on le soir de l’interdiction du spectacle au zénith de Nantes, sinon tout l’inverse de celle dépeinte par une dame qui devrait consulter fissa un bon ophtalmo. Beaucoup de Bretons, tout ce qu’il y avait de plus bretonnants constituant la majorité d’un public auquel se mêlaient des jeunes, et moins jeunes issus de la « diversitude », pourtant si chère à nos « élites » républicaines en période électorale. Et l’on y porta bien haut le Bleu, le Blanc et le Rouge, mais sans doute ces 5 000 personnes n’avaient-elles ni briquets ni allumettes, car pas un drapeau français ne fût brûlé, pas plus d’ailleurs que l’on n’embrasa celui d’Israël.

Las ! Politiciens et médias aux ordres en furent pour leurs frais, surtout que si l’on vit çà et là des quenelles, ce fameux « salut nazi inversé », donc logiquement anti-nazi, et si l’on aperçut même quelques fruits, désormais défendus, on entendit surtout une vibrante Marseillaise entonnée par une foule qui ensuite se replia dans le calme, au grand dam de ceux, qui tel l’inénarrable Arno Klarsfeld, espéraient fébrilement quelque « trouble à l’ordre public ».

Quant à la proximité du public de Dieudonné avec les rappeurs anti-France, Mme Tasin est là encore bien mal renseignée, car pendant qu’à la « Main d’Or » on donne des conférences sur l’effroyable imposture du rap (4), pour y dénoncer la sous-culture de masse mondialiste, destructrice des identités nationales, des titres de presse, tels Libération (5) ou Les Inrocks (6) qui sont à l’avant-poste de la curée anti-Dieudonné, ouvrent volontiers leurs colonnes à des rappeurs dont l’amour pour la patrie resterait à démontrer, allant, pour le second, jusqu’à lancer une pétition de soutien aux auteurs de « Nique la France » (7).

Pour un patriotisme lucide et cohérent

Et pour ce qui est des policiers et autres membres des corps constitués, Mme Tasin ferait mieux de s’alarmer qu’un certain nombre d’entre eux soient mis à pied pour cause de « quenelle» (!), tandis que le général Soubelet, n° 3 de la gendarmerie nationale, s’inquiétait récemment devant les sénateurs, du nombre de délinquants avérés, massivement relâchés dans la nature (8).

Ensuite concernant « nos mères » qu’elle les laisse en paix, surtout que nombre d’entre elles, telle les mères veilleuses se mobilisent pour défendre la famille française et le droit à la filiation, quand Mme Tasin préfère, pour sa part, militer ouvertement pour le droit de Robert à « épouser » Jean-Mi et/ou à adopter un petit Malgache…

Car enfin, où est la cohérence politique, lorsque d’un côté on hurle avec Renaud Camus au « grand remplacement » et que de l’autre, telle une vulgaire Femen, ou une Caroline Fourest, on sacralise, au nom de supposées valeurs françaises, et selon la novlangue en vigueur, le « mariage » pour tous ou encore le droit des femmes à disposer de leurs corps ?

Quand bien même n’aurait-elle cure du droit de l’enfant à naître, la patriote Tasin pourrait en effet s’inquiéter que l‘on prive chaque année plus de 200 000 petits Français de voir le jour, quand, dans le même temps, les lumières qui nous gouvernent, laissent rentrer 200 000 immigrés légaux sur notre territoire et visent les 120 000 naturalisations annuelles (9).

Mme Tasin, pourtant proche de l’islamologue René Marchand, ignorerait-elle que dans la loi musulmane comme dans la plupart des sociétés d’Afrique sub-saharienne, l’avortement s’apparente à un meurtre ? Et croit-elle vraiment que, touchées par la grâce républicaine, les femmes venues de ces sociétés traditionnelles puissent adopter les mœurs de nos « 343 salopes » aussitôt qu’elles poseraient le pied sur notre sol ?

Dès lors nul besoin d’être grand clerc pour savoir qui, pour l’essentiel, manque à l’appel…

Mais Bossuet ne disait-il pas que « Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes » ?

L’illusion délétère de la « Reconquista »

Ainsi l’on a beau jeu d’appeler à la « Reconquista », avec quelque mondain passé opportunément de l’antisémitisme de salon à l’anti-islamisme de confort, quand à force de mariage gay et d’avortement de masse, sciemment organisés par la république si chère au cœur de Mme Tasin, l’on se retrouverait, in fine, à la tête d’une armée en bas de contention et déambulateurs.

Et d’ailleurs, tous ceux qui, ici ou là, rêveraient d’importer le choc des civilisations et la guerre civile ethno-confessionnelle sur notre sol, gagneraient à écouter les sages paroles d’un Roger Holleindre (10), grand patriote et vrai combattant, qui sait, lui, le prix du sang versé !

Aussi laisserons-nous le mot de la fin à Maître Frédéric Pichon, l’un des initiateurs du « Jour de colère », invité tout récemment sur l’antenne de Radio Courtoisie (11).

Celui-ci apporta non seulement son soutien à Dieudonné, au titre de la défense de la liberté d’expression, ainsi que le firent Henry de Lesquen et ses invités du jour ( Béatrice Bourges, Christian Vanneste, Guillaume de Thieulloy et Jean-Yves Le Gallou), mais rappela aussi, en substance, qu’une saine colère ne saurait en aucune façon justifier l’appel à la violence, les discours de haine, ou l’anathème à l’endroit de tel ou tel.

Ce serait même, selon lui contraire à l’esprit du « Jour de colère » qui vient, et pourvu que l’on se conforma aux consignes des organisateurs, toutes les bonnes volontés auraient donc leur place dans le cortège du 26 janvier prochain, jusques et y compris Dieudonné.

Puisse Christine Tasin avoir été à l’écoute, ce jour-là…

Notes et références :

*Présidente de Résistance Républicaine et contributrice du site Riposte Laïque.

1. Cf. l’extrait de l’entretien filmé : http://www.youtube.com/watch?v=Y9Bs3tF1jj0

2. Cf. Dieudonné, piège mortel pour « Jour de colère ». Tribune publiée le 13 janvier 2014 sur Boulevard Voltaire : http://www.bvoltaire.fr/christinetasin/dieudonne-piege-mortel-pour-jour-de-colere,47321

3. Cf. « Que faire des musulmans une fois le Coran interdit ? » Tribune publiée le 1er mars 2013 sur Boulevard Voltaire dans laquelle, elle écrivait :

“Bien sûr, il y aura contestations, émeutes et même menaces terroristes. Le pouvoir y mettra fin grâce à sa détermination sans faille, et, s’il faut sacrifier quelques extrémistes pour redonner à 65 millions d’habitants paix et protection, il faudra faire savoir que l’armée, dépêchée à chaque menace, n’hésitera pas à tirer dans le tas.”

Source : http://www.bvoltaire.fr/christinetasin/que-faire-des-musulmans-une-fois-le-coran-interdit,13185

4. Titre du livre de Mathias Cardet, publié aux éditions Blanche et Kontre-Kulture. Voir aussi l’une des conférences de Mathias Cardet, enregistrée au théâtre de la Main d’Or le samedi 30 mars 2013 : http://www.dailymotion.com/video/xz34vn_alain-soral-mathias-cardet-jo-dalton-conference-a-la-main-d-or-1-3_news?start=3915 ou l’entretien accordé à Boulevard Voltaire le 11 juin 2013, Le rap est la bande-son du mondialisme… : http://www.bvoltaire.fr/mathiascardet/cardet-le-rap-est-la-bande-son-du-mondialisme,25164

5. Dont les actionnaires de référence sont Bruno Ledoux et Édouard de Rothschild. Cf. article de Wikipédia, section capital : http://fr.wikipedia.org/wiki/Libération_(journal)#Capital

6. Propriété de Mathieu Pigasse de la banque Lazard, co-propriétaire du Monde avec Xavier Niel et Pierre Bergé.

7. Cf. l’article et la pétition publiés sur le site des Inrocks :

http://www.lesinrocks.com/2012/11/28/actualite/nique-la-france-un-rappeur-et-un-sociologue-poursuivis-par-une-association-dextreme-droite-11327574/

http://petition.lesinrocks.com/devoirdinsolence/

8. Cf. l’audition du Général Bertrand Soubelet, dir. des opérations et de l’emploi de la gendarmerie nationale – Mercredi 18 Décembre 2013 : http://www.dailymotion.com/video/x18momz_audition-du-general-bertrand-soubelet-dir-des-operations-et-de-l-emploi-de-la-gendarmerie-nationale_news

9. Cf. l’article publié dans Le Figaro, le 28 août 2013, « Manuel Valls veut doubler le nombre de naturalisations » : « L’objectif de Manuel Valls est limpide : revenir à un rythme annuel de 100 000 naturalisations par voie réglementaire. Il faudra y ajouter les naturalisations par mariage, qui bénéficient annuellement à 20 000 personnes ». Source : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/08/28/01016-20130828ARTFIG00452-manuel-valls-veut-plus-de-naturalisations.php

10. Cf. l’extrait du Libre-journal de Serge de Beketch du 14 mars 2007, sur Radio Courtoisie. Mémorable gueulante de Roger Holeindre à propos de l’immigration et des illusions de la Reconquista : http://youtu.be/RXjajgLuZVw?t=3m16s

11. Libre-journal d’Henry de Lesquen, président de Radio Courtoisie, diffusée le 13 janvier 2014. NB: Les émissions restent librement accessibles sur le site 7 jours durant. Passés 7 jours, elles sont automatiquement archivées et vous devez disposer d’un nom d’utilisateur et d’un mot de passe pour y accéder :

http://www.radiocourtoisie.fr/17237/libre-journal-dhenry-de-lesquen-du-13-janvier-2014-les-conditions-du-renouveau-pour-la-france-sont-elles-reunies-rendez-vous-politique-de-la-reinformation-chronique-du-courrier-des-auditeu/

Lire aussi :
> Le Jour de Colère sera le jour de la réconciliation nationale, par Athanase Ducayla
> Ce que Dieudonné révèle de l’état du catholicisme, par Jean-Louis de Morcourt

GD Star Rating
loading…

Christine Tasin*, un danger pour la France ?, 4.3 sur 5 basé sur 39 votes

Mots-clés : , , , , , , , , ,


Thibault Martin

 
Photo du profil de Thibault Martin