76% des Français pensent que pour relancer la croissance, il faut diminuer les impôts. 66% s’attendent à leur hausse

Selon un sondage Ifop réalisé pour Le Cri du Contribuable, 66% des Français s’attendent à une augmentation des prélèvements (6% à une diminution). Les électeurs de gauche et les salariés du secteur public sont les plus partagés.

Pour 61% de l’échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (1 110 personnes), les hausses d’impôt ont un effet défavorable sur la croissance (17% pensent le contraire).

À la question : « Pour relancer la croissance, vaut-il mieux selon vous augmenter la dépense publique ou diminuer les impôts ? », 76% des Français répondent « Diminuer les impôts », 24% « Augmenter la dépense publique ». « L’opinion est catégorique : même les électeurs de M. Mélenchon pensent qu’il vaut mieux s’attaquer aux dépenses », note Michel Brulé, fondateur de l’institut BVA.

Articles liés