Contestation de la loi travail : la démonstration de force de la CGT

Contestation de la loi travail : la démonstration de force de la CGT

Outre les manifestations, le premier syndicat de France est aussi investi dans les blocages de raffineries et de dépôts de carburants. Engagée par ailleurs dans une grève deux jours par semaine à la SNCF, la CGT a aussi appelé lundi à une grève illimitée à la RATP à partir du 2 juin. “Devant l’aveuglement et la surdité du gouvernement, la CGT n’a d’autre solution que d’élever le rapport de force”, estime Fabrice Angei, secrétaire confédéral du syndicat. Cependant, certains spécialistes jugent la marge d’action du syndicat limitée :

Autres articles

1 Commentaire

  • Marino , 24 Mai 2016 à 8:30 @ 8 h 30 min

    * Le gouvernement emploie la force pour débloquer une raffinerie

    Les forces de l’ordre sont intervenues pour débloquer deux ronds-points, celui de Saint-Gervais qui conduit au dépôt de carburants et celui des Vallins qui mène à la raffinerie Esso, a-t-on précisé de source policière. «Les gardes mobiles sont arrivés vers 04h30 et ont fait usage de canon à eau et de gaz lacrymogène pour faire partir les militants», a déclaré Olivier Mateu, secrétaire de la CGT des Bouches-du-Rhône. «Les militants se sont repliés sur l’Union Locale de Fos-sur-Mer», a-t-il ajouté.
    Selon la préfecture de police, l’opération a rencontré plusieurs difficultés.
    Les forces de l’ordre ont fait face à de nombreux jets de projectiles lancés par les militants. Elles déplorent sept blessés dans ses rangs. Selon un responsable local CGT, «quelques» militants sur les barrages ont été blessés par des coups de matraques, lors de l’intervention

    «C’est un déni de démocratie. Le gouvernement persiste à vouloir imposer son diktat», a réagi Serge Coutouris, responsable CGT des dockers du golfe de Fos. «Il n’y a pas eu de sommation, pas de contact préalable» avec la police avant l’intervention, a-t-il indiqué, annonçant que «d’autres formes d’action étaient envisagées»

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France