Romney remporte trois nouvelles primaires

Mitt Romney a remporté l’élection primaire républicaine organisée ce mardi dans le Wisconsin avec 43% des suffrages, devant Rick Santorum (38%), Ron Paul (12%) et Newt Gingrich (6%), lâché par le milliardaire juif Sheldon Adelson qui, depuis le début, l’a financé à hauteur de 15 millions de dollars, dont on se demande pourquoi il reste en lice.

Dans le Maryland, le candidat mormon bat largement le candidat catholique (49% contre 29%). Gingrich résiste à peine (11%) mieux que Paul (10%).

La primaire du district de Columbia, à laquelle ne participait pas Santorum, se solde par une victoire de Romney (70% des suffrages, au nombre de 3 122) face à Paul (12%) et à Gingrich (11%).

Prochaines élections primaires le 24 avril dans le Connecticut, Delaware, New York, Rhode Island, et l’État dont Rick Santorum fut sénateur de 1995 à 2007, la Pennsylvanie. Mardi, celui-ci s’est fixé l’objectif d’y arriver premier : “le contre-la-montre commence ce soir”, “nous avons trois semaines pour gagner cet État”. Il a promis à ses soutiens un moi de mai plus clément. Malgré une campagne aux moyens limités, le candidat conserve des chances de remporter la Caroline du Nord, la Virginie-Occidentale, l’Indiana (le 8 mai), le Kentucky (le 22 mai) et, éventuellement, le Texas (29 mai).

Lire aussi :
> Présidentielle américaine : l’heure des grandes manœuvres
> Mitt Romney, candidat pro-vie

Autres articles

Memoires Jean-Marie Le Pen