Cécile Kyenge, la ‘Najat Vallaud-Belkacem italienne’ : «Je suis favorable à l’idée de remplacer les termes de père et mère par ‘parent1’ et ‘parent 2’»

C’est une élue de la Commune de Venise qui avait ouvert la polémique. Camilla Seibezzi, déléguée aux ‘droits civils et aux politiques anti discriminations’ avait évoqué l’idée de supprimer les termes de « père » et « mère » dans les fiches d’inscription à l’école maternelle et primaire de la cité des Doges pour les remplacer par « parent 1 » et « parent 2 ». La polémique aurait pu s’arrêter aux frontières de la Sérénissime, mais à l’occasion de la fameuse Mostra, le festival international du cinéma, la ministre de l’Intégration, Cécile Kyenge, a été invitée à s’exprimer sur cette initiative qu’elle a couvert de sa bénédiction : « si c’est une proposition qui renforce l’égalité des chances, je suis d’accord ». Et de décréter que les « concepts de père et de mère » sont devenus « vétustes » et « obsolètes » !

Mais la ministre d’origine congolaise ne s’arrête pas en si bon chemin. En bonne prêtresse de la pensée correcte, en croisade obstinée contre le Réel, elle s’acharne à vouloir plaquer ses lubies égalitaristes sur une société italienne encore viscéralement attachée aux valeurs d’une civilisation qu’elle a tout de même fait éclore en Europe. Pour renforcer l’intégration des enfants d’immigrés à l’école, il faut simplement changer le sens des mots et distribuer la nationalité italienne à tout va : « Il faut cesser d’appeler ‘étrangers’ les enfants nés de familles immigrées en leur donnant la citoyenneté honoraire. » Une disposition transitoire cependant, puisque Cécile Kyenge entend faire modifier le code de la nationalité en établissant le droit du sol à tous les enfants nés en Italie, qui pourront obtenir la nationalité après un certain temps de résidence des parents, pour « valoriser leur parcours d’intégration ». Cécile Kyenge ferait cependant bien d’observer ce qui se passe en France : on sait, hélas, que le nombre d’années passées sur un territoire n’est pas vraiment de nature à prouver la pleine et entière intégration des populations d’origine immigrée.

Autres articles

69 Commentaires

  • Bernard , 4 septembre 2013 @ 16 h 31 min

    EH BIEN, nos amis Italiens sont aussi NULS que nous ! Bienvenue au Club…
    *** J’adore le bronzage de cette Ministre ” italienne “, mais tout est ” normal “, chez eux comme chez nous ! Que reste t il de nos ….

  • Christiane , 4 septembre 2013 @ 17 h 02 min

    Je ne peux m’empêcher de constater que, chez nous comme chez nos amis Italiens, c’est une étrangère à notre civilisation qui s’octroie le droit d’en saper les fondements
    mêmes; c’est également la mafia qui s’est emparée des manettes du pouvoir qui les a nommées au poste qu’elles occupent. Taubira, de par son passé politique, n’aurait
    jamais dû être propulsée à ce poste. Les sentiments qui l’animent sont de toute
    évidence contraires à ceux d’une personne responsable, dédiée au Bien Commun; elle
    hait la France et les Français.

  • Christiane , 4 septembre 2013 @ 17 h 06 min

    Sarkozy avait lui, nommé R.Dati à ce poste et les résultats n’en sont pas plus brillants. Ils auraient procédé ensuite de la même façon.

  • Républicain non aliéné , 4 septembre 2013 @ 17 h 08 min

    J’en aurais presque honte d’avoir des origines congolaises avec un tel exemple…

    De toute manière elle n’en a que l’apparence et ça se voit.

  • sergio , 4 septembre 2013 @ 17 h 12 min

    Ils sont aussi mal barrés que nous , nos amis transalpins !…..
    Le ” Grand Remplacement ” est manifestement un processus enclenché à l’ échelle européenne….

  • Trucker , 4 septembre 2013 @ 17 h 15 min

    Et si on suggérait à cette ministre de retourner dans son pays d’origine pour y prêcher les mêmes sornettes…………..pensez-vous qu’elle serait aussi vindicative à l’encontre de la famille naturelle ? Pourrait-elle y faire carrière politique en prônant la remise en cause du socle de toute société ?

    En quoi ces gens pourraient-ils constituer une richesse pour nos sociétés puisqu’ils semblent eux mêmes assez stupides ou corrompus pour en intégrer toutes les absurdités.

  • Républicain non aliéné , 4 septembre 2013 @ 17 h 29 min

    Hé bien moi je pense qu’elle recevrait un bon coup de pied au derrière avec prière de ne plus entacher la réputation de son infortunée famille. Autrement ce pathétique exemple ne reflète en rien de la mentalité congolaise mais plutôt celle des oligarques bien occidentaux.

Les commentaires sont fermés.