Lorànt Deutsch répond aux historiens d’extrême-gauche qui l’accusent de falsifier l’histoire

Invité jeudi 3 octobre de l’émission “C à vous” sur France 5, Lorànt Deutsch a répondu aux critiques formulées par quelques historiens d’extrême-gauche qui tentent depuis quelques jours de discréditer son nouveau livre, Hexagone : Sur les routes de l’Histoire de France (tiré à 220 000 exemplaires) : “Je n’ai rien inventé. Il n’y a rien de moi (…) dans le livre. Je me suis basé sur des auteurs, des historiens hautement qualifiés” comme Jean Deviosse, auteur d’une biographie de Charles Martel. “Le problème qu’ils ont (les historiens d’extrême gauche, ndlr), c’est qu’ils quittent le champ sémantique de l’histoire pour faire de la politique. Je n’ai rien à leur répondre. Ils sont tous encartés au Front de gauche, moi, ça ne m’intéresse pas.”

Sur cette polémique qui dure depuis des mois, lire aussi :
> Qui est donc William Blanc, l’ « historien » critique du Métronome ? par Frédéric Laurent
> Inquisitio contre Métronome : Quelle histoire voulons-nous ? (1/2)
> Inquisitio contre Métronome : Quelle histoire voulons-nous ? (2/2)

Autres articles

63 Commentaires

  • clement , 4 Oct 2013 à 16:23 @ 16 h 23 min

    Et l’autre blondasse apprentie journaliste qui essaye de le faire taire parce qu’il est en train de glisser une petite quenelle, gentiment, tranquillement, contre le système, comprendre les politiques et faux journalistes qui tentent de stigmatiser untel pour ses propos ou interdire de parler d’un sujet sous prétexte que ça ne plait pas à l’establishment.

  • Elsebou , 4 Oct 2013 à 16:37 @ 16 h 37 min

    Bravo Lorànt. Vos livres sont passionnants et restituent l’histoire de notre Royaume. Les gauchos irrités on les e….ils ne représentent qu’une poignée de nostalgiques des camps de concentration soviétiques et chinois

  • Armog , 4 Oct 2013 à 16:54 @ 16 h 54 min

    Très bien !
    Il y en a marre de ces rouges qui se la ramènent à chaque coin de rue et qui oublient les khmers, mao, staline, kim jung XX et tous les autres qui se revendiquent aussi de leurs idées pourries !

  • Quéribus , 4 Oct 2013 à 16:55 @ 16 h 55 min

    La bataille de Poitiers ? Qui nous a enseigné cet épisode de notre Histoire sinon les hussards noirs de la république…

  • monhugo , 4 Oct 2013 à 16:56 @ 16 h 56 min

    “Lorànt* Deutsch” (en fait László Matekovics, de son vrai nom), issu d’une famille d’ashkénazes hongrois ayant fui en 1956 l’enfer soviétique (il est né pour sa part en 1975 à Alençon, et indique être catholique), n’est évidemment pas historien. Mais il respecte et admire nos racines. On ne peut donc que le louer de ce fait, comme Eric Zemmour, séfarade pour sa part.

    *”Lorànt” signifie “qui aime les chevaux”, et est donc l’équivalent hongrois de “Philippe” (étymologie grecque). “Laurent” veut dire “couronné de lauriers” (et vient du latin).

  • gros , 4 Oct 2013 à 17:05 @ 17 h 05 min

    Bravo à vous, Monsieur Deutsch ,

    Votre livre est formidable et je le conseille à tous les parents comme cadeau pour leurs enfants, au moins, ils seront ce qu’est l’Histoire de France. Quel bonheur de posséder en France des personnalités telles que vous.
    Continuez et Merci. Danielle Gros

  • gros , 4 Oct 2013 à 17:07 @ 17 h 07 min

    Je reviens vers vous, une faute impardonnable dans ces quelques mots. Je la rectifie : ils sauront ce ….. ; merci

Les commentaires sont fermés.