Dénaturation du mariage : Nicolas Sarkozy pris en otage par Olivier Ciappa ?

Il y a quelques jours, Olivier Ciappa a publié sur Facebook une « bannière ‘réconciliation’ » sur laquelle figurent les signatures de Nicolas Sarkozy, Carla Bruni-Sarkozy, Gérard Depardieu et Anouk Aimé.

 

De quoi créer la polémique, certains défenseurs du mariage traditionnel interprétant cette signature comme un soutien de Nicolas Sarkozy à sa dénaturation, ainsi que le laissait d’ailleurs penser le commentaire du créateur du timbre Femen (« Pour le 1er anniversaire, voilà ma bannière ‘réconciliation’ signée par Nicolas Sarkozy, Carla Bruni, Gérard Depardieu et Anouk Aimée. Il est temps qu’on soit enfin tous heureux, quelle que soit notre orientation politique. »).

Dans Le Figaro, l’entourage de l’ancien Président dénonce une “instrumentalisation” et explique que cette signature a été obtenue par Olivier Ciappa (“un homme malhonnête” et “en mal de notoriété”) “hors contexte”, lors de la pièce de théâtre de Gérard Depardieu il y a quelques semaines : « Il lui a tendu un truc à signer, comme pour un autographe, témoigne un proche de l’ancien président. Quelqu’un peut-il imaginer sérieusement qu’un tel positionnement sur ce sujet qui a tant fait débat puisse faire l’objet d’un partenariat ou d’un consentement de l’ancien chef de l’État sans rendez-vous formel, mais à l’improviste lors d’une représentation de théâtre ? ».

Tandis qu’Olivier Ciappa maintient que Nicolas Sarkozy a signé sa bannière “en connaissance de cause”, la porte-parole de l’ancien Président menace : “Toute action judiciaire pourra être envisagée pour faire cesser ce trouble. » Le militant homosexuel, qui ne fait pas l’unanimité au sein des milieux LGBT, a compris le message et retiré sa bannière de Facebook. Reste à Nicolas Sarkozy à clarifier sa position sur la défense du mariage et de la famille. Pourquoi pas en prenant l’engagement public, s’il était candidat en 2017, d’abroger la loi Taubira ?

Autres articles

26 Commentaires

  • hermeneias , 6 Mai 2014 à 16:27 @ 16 h 27 min

    Claudia2A

    “C’est un faux” ? Peut être , mais ce pourrait être un vrai quand on connait la duplicité du personnage !

    Pendant 10 ans avec N.Sarkozy ? Quelle vertu ou quel vice !

  • Pesneau , 6 Mai 2014 à 17:08 @ 17 h 08 min

    La Marine n’est pas plus transparente. On ne l’a jamais vue dans les différentes Manifs pour tous. Comme tous les autres, elle court aprés 2017. Tous faux culs.

  • Christiane , 6 Mai 2014 à 17:26 @ 17 h 26 min

    Sarkozy peut dire ce qu’il veut, est fou celui ou celle qui se laissera prendre au piège des ” promesses ” du créateur de L’ UOIF et auteur de discours en tous points conformes à l’ idéologie du NOM. Ces gens n’en sont pas à un mensonge près; ils se fichent pas mal des intérêts de la France, ce qui compte pour eux ce sont les ordres qu’ils reçoivent de Bilderberg, du Bohemian Club, de la Trilatérale, de la FAF dont nombre d’entre eux sont membres.

  • gilbert , 6 Mai 2014 à 19:28 @ 19 h 28 min

    Il serait quand même bon que le président Sarkozy exprime clairement et nettement son opposition au mariage homosexuel, ainsi qu’à l’adoption, la PMA , la GPA pour les homosexuels afin d’éviter toutes les spéculations, supputations et inquiétude des militants UMP qui dans leur grande majorité se sont mobilisés, à divers titres et de diverses manières contre le mariage des homosexuels institué par l’odieuse loi Taubira

    On ne doit pas avoir avoir peur des pressions du lobby LGBT pas plus qu’on ne doit avoir peur de l’accusation d’homophobie.
    Ce serait bien d’autant que lors de son retour en 2017 quand le bouffon sera parti nous abrogerons la loi Taubira

  • PG , 6 Mai 2014 à 19:55 @ 19 h 55 min

    @ Eric MARTIN
    Votre directeur est salarié de M. GAUDIN : cela crée des liens politiques, je pense, ne soyons pas naïfs.
    Vous le savez très bien et le SB aussi : si Nicolas Sarkozy avait condmané une seule fois de manière claire et argumentée, la loi TAUBIRA, un zozo homo ne pourrait faire croire à son soutien à cette cause. Là est la vraie réponse à ceatte affaire : ce n’est pas en attaquant son auteur que l’ambiguïté de N. SARKOZY disparaîtra ,mais en prenant position : là est le vrai scandale et il en est le premier responsable, lui qui nous annonce sa volonté de retour.
    C’est cela qui mérite interrogation et non cette signature : il aura fallu attendre 1 an et demi pour que vous NdF et pas encore le SB ne pose cette question du silence de SARKOZY sur cette loi destructrice de la famille.
    Certains politiques, dont qq uns de l’UMP, ont très clairement dit qu’ils souhaitent l’aborgation de cette loi, sans son remplacement par le CUC. Car beaucoup d’UMP ont condamné la loi TAUBIRA, mais en réclamant le CUC, comme M.M. GUAÏNO, GAUDIN, COPE et MARITON.
    Puisque vous citiez Marine Le Pen, il est évident que nul ne pourrait faire d’elle un soutien de TAUBIRA, car ce qu’elle dit sur ce sujet depuis la campagne présidentielle, au moment où N. SARKOZY ne savait pas encore quelle attitude de marketing électoral adopter, est parfaitement clair ;: c’est non. Invariablement non.
    Quoiqu’en dise mensongèrement Mmme BOUTIN.

  • PG , 6 Mai 2014 à 20:04 @ 20 h 04 min

    Toujours les ragôts UMP boutiniens. Aller dans la LMPT pour se faire piéger par le service d’ordre ( ce qu’ont subi tous les dirigeants et élus du FN, tant à Paris qu’en province – Exemple Mariton à LYON faisant expulser une élue FN pour qu’elle ne puisse parler à la presse après qu’il ait condamné sa présence) et se faire interdire de tribune, alors qu’elle venait de recueilleir 18 % des voix aux présidentielles ?
    Elle a choisi la dignité et la continuité : abrogation de la loi TAUBIRA. Qui d’autre parmi les présidentiables et chefs de partis ?

  • Eric Martin , 6 Mai 2014 à 20:24 @ 20 h 24 min

    @ PG : nous ne le cachons pas mais jamais Guillaume de Thieulloy ne m’a donné d’instructions partisanes et, à ma connaissance, jamais il n’en a reçu de Jean-Claude Gaudin qui est un vrai libéral. Après, vous n’êtes pas obligé de me croire. Dans tous les cas, vous avez le droit de vous exprimer sur NDF.fr.

Les commentaires sont fermés.