Révolte fiscale : des Bretons manifestent contre l’éco-taxe imposée par l’État français dès l’automne

Le fiscalisme au service de la préférence étrangère. Samedi 3 août, entre 400 à 500 manifestants ont fortement endommagé un portique bardé de caméras et de capteurs installé par les pouvoirs publics sur la voix express Rennes-Brest en vue de la mise en place de l’éco-taxe sur les transports routiers qui va diminuer la compétitivité de la filière agro-alimentaire bretonne. “C’est la première étape, ce n’est qu’un début, c’est gentillet, pour l’instant”, avertit Olivier Le Bras, délégué Force ouvrière, qui rappelle que “le vent vient de l’Ouest. Que Paris fasse attention, parce qu’on va arriver sans tarder.”

Autres articles

18 Commentaires

  • Lieutenant X² , 5 Août 2013 à 13:21 @ 13 h 21 min

    A l’origine, le rattachement de la Bretagne à la France s’est fait sous réserve d’avantages fiscaux. Ce temps est loin et “Paris” n’en a cure des régions, maintenant les régions commencent à en avoir marre de “Paris”.
    Et ce n’est qu’un début.

  • xrayzoulou , 5 Août 2013 à 14:03 @ 14 h 03 min

    Je pense que ces messieurs du gouvernement prennent le train à l’envers. Des taxes, toujours des taxes encore plus de taxes ! Qu’est ce que cela va donner ? Les Français ne pourront plus payer, seuls les immigrés qui vivent sur nôtre dos s’en sortiront ! mais accepteront-ils de payer eux ?
    Il vaudrait mieux payer les gens qui travaillent, les retraités, baisser les taxes des entreprises et des particuliers afin que les entreprises puissent embaucher, créer des emplois et l’argent rentrerait. Surtout elles n’auraient pas l’envie de s’expatrier et les français pourraient acheter plus et français, d’où : rentrées d’argent pour tous. Moi je préférerais acheter Français de A à Z ; et j’essaie de le faire. Pour certains articles on ne sait d’où ils viennent et c’est bien dommage…..

  • Daniel PIGNARD , 5 Août 2013 à 14:16 @ 14 h 16 min

    De toute façon, un seul impôt est acceptable par la Constitution à l’exclusion de toutes les taxes quelles qu’elles soient parce que ne se soumettant pas à l’article 13 des Droits du citoyens de 1789 :
    ART. 13. — Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable; elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés.
    Donc l’impôt doit être à taux unique, proportionnel et doit toucher tous les citoyens également. Il doit de plus être réservé à l’entretien de la force publique et aux dépenses d’administration.

  • François Desvignes , 5 Août 2013 à 14:25 @ 14 h 25 min

    C’est embarassant pour la hollandie :

    – elle décide de ne rien faire comptant sur son mépris coutumier pour éteindre ce feu : d’autres régions sont également touchées par cette taxe et ne manqueront pas de “suivre l’exemple breton”. Or, Paris ne peut pas avoir raison contre toutes les provinces ni le gouvernement contre tous les Français.

    – elle décide de faire prévaloir l’ukaze de Paris sur la jacquerie des Bretons : perdu pour perdu, nos Bretons passeront inévitablement à la vitesse supérieure et avec d’autant plus d’entrain qu’ils savent que les forces de police et de justice ne seraient alors pas assez nombreuses et leur entretien trop onéreux pour se battre sur tous les fronts : les Bretons par ci, les LMPT par là, le printemps français, les noirs, les gris, les verts et toutes les autres surprises que réservera la rentrée.

    Surtout, que la Hollandie choisisse le silence d’abord ou la répression tout de suite, en définitive, ce sera la répression tout de suite ou seulement un peu plus tard : puisque le point commun de TOUS les opposants, bretons ou pas, c’est ONLR !

    Alors le cas de la Hollandie n’est plu seulement “embarrassant” : il est tragique.

    Oui, c’est tragique pour un gouvernement de n’avoir pour seul futur que la guerre civile qu’il nourrit.

  • pmu , 5 Août 2013 à 14:26 @ 14 h 26 min

    vive la Bretagne !!!

  • esprit libre , 5 Août 2013 à 14:30 @ 14 h 30 min

    Bravo !
    Outre le respect des accords d’union de la Bretagne et du royaume de France, il y a une forte tradition de jacqueries fiscales.
    Les jacqueries fiscales, là grève des cotisations de petites entreprises, tout convergera à l’automne lorsque François Hollande déclenchera le nouveau tsunami fiscal avec les autres fronts ouverts par les défenseurs de la famille, la lâcheté à Trappes et l’embrasement des banlieues.
    Là, l’imposture de la Hollandie éclatera au grand jour, débordant l’auto-censure médiatique. L’Histoire va s’accélérer très vite.

  • LUC+ , 5 Août 2013 à 14:31 @ 14 h 31 min

    ALLEZ ON Y VA !

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France