Un professeur d’université traite les Républicains de «personnes blanches mourantes»

East Lansing (Michigan). Personne dans l’État des Grands Lacs n’ignore que la Michigan State University n’est pas de droite.

Une réputation encore alimentée récemment. Le 3 septembre, le professeur (d’anglais) William Penn a traité les Républicains, en plein cours, de “personnes blanches mourantes” , s’est moqué de leurs “cellules de peau morte (qui) tombe” et les a accusé d’avoir violé les États-Unis pour “obtenir tout ce qu’ils voulaient du pays” !

C’est bien connu, l’assistanat concerne les blancs, et surtout pas les minorités ethniques qui forment désormais l’essentiel du vivier électoral démocrate.

Le Pr William Penn

Dans sa diatribe haineuse, William Penn s’en est pris à Mitt Romney et à son épouse : “Qui, ici, voudrait être Mitt Romney ? Marié à sa femme ? Avec José lavant votre voiture ?” Le professeur, rémunéré 146 510 dollars en 2012-2013, a aussi accusé l’ancien candidat républicain d’être riche…

Enfin, il a ouvertement menacé de s’en prendre aux étudiants qui seraient secrètement racistes (“closet racist”) !

Ces propos anti-blancs et anti-Républicains, filmés par au moins un étudiant (la vidéo a été postée par Campus Reform, qui fait partie du Leadership Institute, l’IFP nord-américain basé à Arlington, en Virginie), ont provoqué la polémique.

Le doyen de l’Ordre des Arts et des Lettres ainsi qu’un représentant du bureau du prévôt ont rencontré William Penn qui a été forcé de reconnaître que ses sorties étaient “inappropriées, irrespectueuses et offensantes”. Le professeur a finalement été suspendu, mais continuera de toucher son salaire. Vous parlez d’une sanction !

Autres articles

13 Commentaires

  • Sully , 6 septembre 2013 @ 18 h 15 min

    Ben quoi ? il fait du racisme anti-blanc , normal … ‘devrait même être décoré …

  • Républicain non aliéné , 6 septembre 2013 @ 18 h 23 min

    Ce bonhomme n’a vraisemblablement jamais entendu parler de républicains de couleur. On imagine sans mal qu’il doit penser que les conservateurs sont tous de vieux barbons WASP, l’idéologie aveugle. Un peu comme les beaufs bien-pensant qui ont soutenu mordicus que les anti-mariage gay c’étaient surtout des vieux.

  • J. Elsé , 6 septembre 2013 @ 20 h 37 min

    Pas d’accord avec Sully, le racisme anti blanc n’existe pas : m’étant fait traiter de “sale con de Français”, j’ai (benoitement) appelé le N° vert de SOS racisme j’ai à peine fini ma phrase qu’on (qui d’ailleurs ?) me raccrochait au nez…

  • Sully , 6 septembre 2013 @ 23 h 16 min

    Est-ce qu’on m’aurai menti avec des “mensonges-pas-vrais” ? je croyais que le sieur Copé , ci-devant président plus ou moins temporaire et illégitime de l’Uhèmeupé avait évoqué ce concept directement tiré de l’imagination morbide de l'”extrême-dwoât’ “…

  • hermeneias , 7 septembre 2013 @ 1 h 00 min

    Où est la haine ?

    Il y a pas mal de prof de ce genre ici et là-bas …. Personne n’a porté plainte ?

  • charles-de , 7 septembre 2013 @ 1 h 40 min

    D’ailleurs le “racisme” tout court existe-t-il encore puisque les “races” n’existent plus ?

  • François Desvignes , 7 septembre 2013 @ 2 h 47 min

    Les sectaires sont à gauche, ici comme là-bas.

    par exmple, rien de ce qu’a déblatéré notre professeur d’Anglais n’aurait été démenti par B.H.L. ou Taubira, ou Harlem Désir

Les commentaires sont fermés.