Un professeur d’université traite les Républicains de «personnes blanches mourantes»

East Lansing (Michigan). Personne dans l’État des Grands Lacs n’ignore que la Michigan State University n’est pas de droite.

Une réputation encore alimentée récemment. Le 3 septembre, le professeur (d’anglais) William Penn a traité les Républicains, en plein cours, de “personnes blanches mourantes” , s’est moqué de leurs “cellules de peau morte (qui) tombe” et les a accusé d’avoir violé les États-Unis pour “obtenir tout ce qu’ils voulaient du pays” !

C’est bien connu, l’assistanat concerne les blancs, et surtout pas les minorités ethniques qui forment désormais l’essentiel du vivier électoral démocrate.

Le Pr William Penn

Dans sa diatribe haineuse, William Penn s’en est pris à Mitt Romney et à son épouse : “Qui, ici, voudrait être Mitt Romney ? Marié à sa femme ? Avec José lavant votre voiture ?” Le professeur, rémunéré 146 510 dollars en 2012-2013, a aussi accusé l’ancien candidat républicain d’être riche…

Enfin, il a ouvertement menacé de s’en prendre aux étudiants qui seraient secrètement racistes (“closet racist”) !

Ces propos anti-blancs et anti-Républicains, filmés par au moins un étudiant (la vidéo a été postée par Campus Reform, qui fait partie du Leadership Institute, l’IFP nord-américain basé à Arlington, en Virginie), ont provoqué la polémique.

Le doyen de l’Ordre des Arts et des Lettres ainsi qu’un représentant du bureau du prévôt ont rencontré William Penn qui a été forcé de reconnaître que ses sorties étaient “inappropriées, irrespectueuses et offensantes”. Le professeur a finalement été suspendu, mais continuera de toucher son salaire. Vous parlez d’une sanction !

Articles liés

13Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • françois préval , 7 septembre 2013 @ 13 h 04 min

    Encore un anti-américain non assumé qui a trop vu les films de Michael Moore et qui trahit sa communauté! Décidément, aux USA comme en Europe, la gauche fonctionne toujours sur la trahison!

  • Юрий Гагарин , 7 septembre 2013 @ 13 h 07 min

    Rire. Oui!

    Mis à part l’offense anti-blanc, on peut se demander si les républicains ne sont pas une espèce en voie de d’extinction… surtout quand en France on fait le bilan de ce que la république a apporté au peuple depuis la révolution, en fin de compte… tous ces progrès… le divorce pour tous, le mariage homosexuel, le remboursement de l’interruption volontaire de grossesse, le suicide assisté, l’euthanasie, la haine du christianisme, le financement public pour la construction des mosquées, l’ouverture des frontières, la suppression des peines de prison… j’en passe… mais que de progrès en faveur de l’extinction du peuple français de souche, de sa religion et de sa culture…

    Le républicain français blanc, finalement, n’est-il pas vraiment en train de se tirer une balle dans le pied? n’est-il pas en train de scier la branche sur laquelle il est assis depuis 2000 ans?

  • Eric Martin , 7 septembre 2013 @ 20 h 49 min

    Ne me dites pas que vous confondez “républicain français” et “républicain nord-américain” ?

  • Sully , 7 septembre 2013 @ 23 h 46 min

    Même origine maçonnique

  • Sully , 7 septembre 2013 @ 23 h 47 min

    Ce qu’il est convenu d’appeler la “droite” , idem .

  • hermeneias , 8 septembre 2013 @ 12 h 58 min

    Sully

    Essayez de sortir des clichés et de vos haines recuites d’ancien du fn qui a des comptes à régler mais dont vous répétez un certain prêt à penser

    Il y a des “républicains” conservateurs blancs ou noirs , wasp ou pas wasp , très bien et certains libertariens . Par exemple le colonel Allen West , je crois , un afro-américain qui parle clair sur l’islam . Dommage qu’il n’est pas été candidat aux primaires républicaines ( ils étaient déjà trop nombreux ) mais qui s’est présenté au Congrès ou au Sénat dans l’état de Floride ou de Louisiane…

    Peut être un nouveau parti devrait-il être fondé aux US associant libertariens et conservateurs ….

Les commentaires sont clôturés.