SNCF : vivement l’ouverture à la concurrence du transport ferroviaire en 2019 !

La SNCF est sur le déclin, les grèves, l’insécurité, les retards, les tarifs inadaptés sont le pain quotidien des utilisateurs de ce monopole. Mais heureusement, dès 2019, le transport ferroviaire en France s’ouvrira à la concurrence ce qui permettra l’ouverture de lignes délaissées actuellement par la SNCF, une sécurité accrue et des tarifs plus avantageux grâce à une diminution du coût de la main d’oeuvre. Exemples avec la ligne Carhaix-Paimpol et la Suède :

Articles liés

20Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Shak , 8 octobre 2014 @ 18 h 30 min

    Moins cher et plus de sécurité… Jme demande si je dois rire ou pleurer…
    Vous croyais quoi? Que les trains « privés » vont rouler gratuitement? Que le matos qui va rouler sera plus fiable? Que parce que c’est « privé » les casses couilles ne frauderont pas?
    Réveillez vous les gens, les bisounours n’existent pas…
    Le transport ferroviaire anglais était privatiser, après quelques morts et beaucoup de dégats matériel le gouvernement s’y est plongé et comme par hasard plus de soucis… Idem en suède…
    On rigolera dans quelques années quand vous suplierez de revenir a avant car finalement vaut mieux arriver en vie et en retard que finir encastré dans un autre train…

  • LOIC , 8 octobre 2014 @ 18 h 55 min

    je suis cheminot que depuis 7 ans et je ne prèche pas forcément pour ma paroisse , mais que les moutons aiment leur berger . j’étais élever dans une famille de la fonction publique ( EDF en l’occurence ) , et les agents EDF étaient décrier sous toutes les formes de nom d’oiseaux inutiles ect … mais que reste t’il de l’EDF ?? il y a plus de 10 maintenant nous étions LA REFERENCE européenne , nous produisions suffisamment d’énergie pour le pays et fournissions une bonne partie de l’Europe dont l’Allemagne et il y a moins de 15 jours le président d’EDF annoncé qu’ils allaient réouvrir des centrales à énergies fossiles ( gaz, charbon qu’il faudra importer ) et acheter du courant ailleurs , demandant déjà aux français de consommer moins car le réseau est vétuste ( donc pas entretenu ) et annonçant déjà une future hausse …. La poste maintenant ; le prix du timbre ne cesse d’augmenter il finira par passer l’€uro dans moins de 2 ans , de plus la poste réfléchie à un système  » à la canadienne  » ou ce seront les gens qui iront chercher leurs courriers dans des lieux dédiés à cela ( par quartier , canton , village , ect … ) afin d’avoir moins de charges salariales , les autoroutes ne cessent d’augmenter , en ce qui me concerne mon trajet de 90km a pris 0.80€ en 4 ans , et aucune amélioration n’a été effectuer ( sauf un radar-pompe à fric ) .
    Les parents qui me liront , comprendront ce qu’est une réforme ratée comme la réforme scolaire ou nos enfants subissent un rythme inadapté , sans compter les coûts directs et indirects que cela nous engendre ( frais de garde , d’activité et de transports ) , alors oui cette réforme ferroviaire sera ratée , ni les usagers , ni les cheminots n’ont étés consulter , alors la privatisation que les politiques mettent en place n’est qu’une réforme financière demandée par l’Europe , cette belle Europe à qui on a donner de l’argent pour la sauver elle et ses banques spéculatrices et qui ne rendent rien.
    Techniquement ça ne changera rien , peu importe l’opérateur qui roulera aucun train n’est et ne sera l’abri d’un retard (suicide ,panne , intempéries …. ) et sur le tarif à décharge de ce pseudo reportage sachez qu’en suède les tarifs n’ont pas baisser tant que ça puisque les différents opérateurs se sont partager et ce qui n’a pas été dit c’est que plus de 70% des suedois souhaitent un retour au service public .

  • davcricri88 , 8 octobre 2014 @ 22 h 13 min

    Vos propos sont hors sujet car vous dites les tarifs sont chers. C est moins cher qu à l étranger. Le réseau le plus sur d Europe si on enléve les entreprises privées qui font de sacrées catastrophes. Mais ça apparament vous n avez pas l air d être aucourant. Le fret ferroviaire justement revient peu à peu à la SNCF car le privé est trés mauvais. Suéde trés bel exemple. Saviez vous qu en juin et juillet , plus de six semaines de manifestations et de grêve pour un retour à un transporteur unique publique. Bein apparament non. En Angleterre à cause des catastrophes à répétitions d entreprises privées qui se moquaient de la sécurité et des prix qui explosés contrairement à ce que l on veut croire avec l arrivée du privé, des milliards ont été injecté pour tout renationalisé. Et ça va beaucoup mieux. Alors les exemples concrets du privé font peur. Et allez voir les commentaires des peu de voyageurs de Thello qui font du train privé en France.

  • Jean-Luc M. , 9 octobre 2014 @ 5 h 49 min

    La Suède en exemple? C’est une blague?
    Depuis 2010 (Fin du monopole et ouverture à la concurrence) , les conditions de travail (recours massif aux travailleurs temporaires, baisses de salaires, …) et le service aux usagers n’ont cesser de se dégrader, conduisant, cette année, à une des plus longues grèves qu’à connu ce pays (contre un opérateur français d’ailleurs!).
    Même la clientèle, malgré les arguments éculés de la prise d’otage et de la menace économique, ne s’y sont pas trompés, et dans l’ensemble ont vu cette grève d’un œil favorable, quand ils n’affichent pas une nostalgie du monopole public!

    La ligne Carhaix-Paimpol autre exemple? à part le fait que rien ne soit dit sur les travaux de réfection de cette ligne vétuste (investissement minimal du conseil général de la région), j’essaye d’imaginer ce que pourrait donner cet exemple de one man show du conducteur sur une ligne parisienne… ça pourrait être assez drôle (sic)!
    Messieurs les gestionnaires, économisez un peu plus, faites réaliser en sus l’entretien du matériel par ce brave conducteur, on est plus à ça près!
    Pour transposer cet exemple aux zones plus densément peuplées, pensez à doter aussi ce conducteur des prérogatives des agents du service de sécurité de la SNCF (formation spécifique et armement).
    S’il lui reste un peu de temps à la fin de sa journée de travail, songez également à lui donner une fourche et aller lui faire entretenir les voies…
    La solution idéale pour lutter contre le chômage, n’est il pas? Allez, gageons que le prix du billet sur cette ligne a baissé pour les clients en contrepartie (ah non?).

    Sérieusement, si le coût augmente pour les régions, la seule responsabilité est celle de l’État qui se désengage financièrement de son rôle d’aménagement du territoire, en transférant les compétences aux régions, sans pour autant les doter financièrement en transférant les budgets…
    Bien évidemment, l’État n’a pas fait les travaux de réfection des lignes régionales avant de se décharger sur les régions!
    Bref, sans voir leur impôt sur le revenu ou la TVA diminuer, ces habitants voient globalement le reste (taxe sur le foncier bâti, droits de mutation liés aux ventes d’immeubles et de terrains) augmenter!

    L’exemple du Fret SNCF? Pourquoi ne dites vous pas que le principal concurrent de Fret SNCF est… une filiale de la SNCF (qui s’appuie au passage sur les ressource de la SNCF sans en payer le juste coût)?

    Cette fameuse libéralisation, on peut tous voir ce que ça a donné!
    Du moins ceux qui ne vivent pas dans les grandes agglomérations: vivant à la campagne (dans une ville de 20.000 habitants quand même!), je n’ai pas vu ma facture électrique diminuer, mais la qualité chuter (coupures régulières), de même en ce qui concerne le réseau téléphonique (et oui, à la fin du mois je quitte Free pour retourner chez Orange, comme mes voisins, pour obtenir la qualité de service dont ils bénéficient… sans payer réellement plus cher!).

    Combien de temps encore avant que l’ensemble de la population ne se rende compte que cette libéralisation n’est profitable qu’aux actionnaires???

    Tout n’est pas rose, loin de là, à la SNCF, mais la principale responsabilité en revient à l’Etat, qui en est le gestionnaire qui a laissé la dette se creuser en la laissant financer sur ses fonds des éléments dont la charge lui revenait, car la dette SNCF-RFF, causée par cet État, n’est pas imputée sur sa propre dette aux yeux des instances européennes…Sans pour autant laisser à la SNCF la possibilité de se financer correctement, les prix ayant été encadrés par l’Etat (même si depuis peu elle bénéficie de la possibilité de les ajuster).

    Indépendamment de la masse salariale, le train coûte cher, et il y a plusieurs décennies, plutôt que de s’orienter vers le tout-rail en matière de transports de passagers, il aurait été judicieux de s’orienter vers une politique mixte bus-train comme nos voisins!
    Et rappelons que cette masse salariale n’est pas qu’un coût, c’est aussi également un pouvoir d’achat, moteur de l’économie, mais également source de recettes pour un Etat qui en a bien besoin!

  • sergeG , 9 octobre 2014 @ 7 h 36 min

    La SNCF c’est aussi une gestion calamiteuse de ses investissements : le TGV Rhin Rhône. Lors de l’enquête publique le trafic annoncé était de 11,2 millions de passagers.

    Un courrier de la SNCF daté du 5 septembre 2014 précise :

    Globalement les marchés du TGV Rhin-Rhône sont conformes à nos prévisions de trafic. …. la cible du million de voyageurs semble tout à fait réaliste.
    Mais le TGV Rhin-Rhône se caractérise aussi par quelques déceptions ….un total de déficit de près de 60 millons d’€ de perte sur le périmètre Rhin-Rhône.

    Ces 60 millions ne sont que la partie visible de l’iceberg. Cette infrastructure a coûté 2,312milliards d’€.

    Un emprunt de ce montant au taux de 2 % sur 40 ans conduit à une annuité 83 M€ et de 98 à 3 %. A ce montant il faut ajouter les coûts de maintenance de la ligne et le déficit d’exploitation du réseau existant qui a été cannibalisé par ce TGV.

    Autrement dit, malgré les importantes contributions des régions, Réseau Ferroviaire de France connaît lui aussi une perte très importante qui s’ajoute à celle de la SNCF.

  • lhemeu , 9 octobre 2014 @ 8 h 27 min

    Ah ! Il n’y a donc jamais d’accident dans le service public ?

Les commentaires sont clôturés.