Un historien belge affirme pouvoir prouver que l’attaque chimique du 21 août est le fait des rebelles syriens

L’enseignant belge et historien Pierre Piccinin de Prata, revenu lundi à 5h40 du matin en Belgique après avoir été détenu avec un journaliste italien par différents groupes pendant cinq mois en Syrie, a raconté sur RTL-TVI son “odyssée terrifiante”.

Entrés en Syrie par le Liban le 6 avril, ils ont été arrêtés deux jours plus tard par l’Armée syrienne libre à Qussayr, où ils sont restés deux mois. “Les cinq derniers jours ont été terribles. Nous étions enfermés dans une cave sordide aux murs couverts de cafards. Alors que les bombes tombaient à proximité, nous avons failli être ensevelis.” Ils ont ensuite été régulièrement déplacés et détenus par différents groupes, “très violents, très anti-Occidentaux et des islamistes anti-chrétiens”. “Cela a été une odyssée terrifiante”, explique Pierre Piccinin, qui évoque des “violences physiques très dures, des humiliations, des brimades et de fausses exécutions”.

“La révolution syrienne a connu une évolution très importante depuis 7-8 mois. L’Armée syrienne libre s’est quasiment évaporée. On est actuellement face à des vagues islamistes, du brigandage de certains groupes qui rançonnent les territoires qu’ils contrôlent. Je pense qu’il est devenu très dangereux pour des Occidentaux d’encore se rendre en Syrie. La révolution est en pleine déliquescence et tourne à autre chose”, juge aujourd’hui Pierre Piccinin, pourtant fervent soutien de la révolution depuis plusieurs mois.

Autres articles

18 Commentaires

  • mariedefrance , 9 Sep 2013 à 20:09 @ 20 h 09 min

    Ah bin voilà !!
    je viens de l’écrire sur l’autre fil concernant flamby et la Syrie.

    Merci.

  • pas dupe , 9 Sep 2013 à 21:31 @ 21 h 31 min
  • monhugo , 10 Sep 2013 à 0:54 @ 0 h 54 min

    De source allemande aussi, il semble que Assad n’ait probablement pas donné l’ordre de commettre des attaques chimiques, selon des conversations interceptées par la frégate des renseignements allemands “Oker” naviguant au large des côtes syriennes (info rapportée par le journal allemand du dimanche “Bild am Sonntag”).
    Voir : http://www.dreuz.info/2013/09/assad-naurait-pas-donne-lordre-des-attaques-chimiques-selon-des-ecoutes-des-renseignements-allemands/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

  • Gisèle , 10 Sep 2013 à 1:05 @ 1 h 05 min

    Hollande est capable de dire que c’est une histoire Belge pour se donner de bonnes raisons …..

  • Marius , 10 Sep 2013 à 5:09 @ 5 h 09 min

    Le politicien belge est pour le moins embêté, et on sent dans sa phrase “il faut surtout qu’il se repose” une folle envie qu’il se taise, au moins jusqu’au début des frappes américaines et françaises.

    En tout cas les français ne sont pas dupes, pour avoir parlé à pas mal de gens, de droite et de gauche, même ceux qui n’ont pas suivi le conflit à part au JT sont très sceptiques ! Et les récents reportages sur TF1 (sur les tribunaux islamiques à Alep) et sur M6 (suivant un groupe islamiste de l’ASL) n’ont fait que conforter leurs doutes! La plupart des gens que je croise se sentent manipulés et ne comprennent pas qui sont les gentils et les méchants ! Par conséquent la majorité refuse une intervention de la France, le bon sens populaire…

  • ostrogone , 10 Sep 2013 à 9:03 @ 9 h 03 min

    elles ont l’air de quoi, les “preuves” de Flanby et Obama ???
    autre info décisive c’est que les rebelles n’ont rien d’un peuple qui se libère, comme on faisait déjà plus que s’en douter

  • Kanjo , 10 Sep 2013 à 10:44 @ 10 h 44 min

    à noter que les EU sont majoritairement protestants, donc anti-catholiques. Alors le massacre de quelques milliers de catholiques, ça ne les dérange pas.

Les commentaires sont fermés.