La «pause fiscale» décrétée par François Hollande ? Un attrape-gogos, dénoncent les experts

Alors que la gauche n’a plus que les mots “pause fiscale” à la bouche, Christian Saint-Étienne dénonce lundi “une farce” sur BFM Business : “Entre 2011 et 2014, on va quand même augmenter la fiscalité de plus de 70 milliards d’euros. Donc, parler de pause fiscale, c’est pour moi comme dans un supplice chinois : on vous a arraché tous les ongles des mains, on commence par vous arracher un ongle de pied et l’on vous dit : ‘Maintenant, j’arrête. Est-ce que ça va mieux ?’ C’est la réalité de la pause fiscale française.”

Olivier Berruyer, animateur du blog les-crises.fr, ironise quant à lui sur les promesses de l’opposition : “C’est fantastique, j’ai entendu Jean-François Copé nous annoncer, s’il était élu, des baisses massives d’impôts. Jean-François Copé, qui a voté avec ses petits doigts musclés 1 000 milliards de dette !”

Articles liés

8Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • xrayzoulou , 9 septembre 2013 @ 16 h 03 min

    La “pause fiscale” c’est pour eux. Pour nous c’est le “Tabassage Fiscal”. Ces cons nous prennent pour des gogos, je me demande si, même les cocosialistes, les prennent au sérieux (ou alors ils sont encore plus cons que la moyenne : QI = – 10.)

  • François Desvignes , 9 septembre 2013 @ 17 h 11 min

    Les trois phases du processus révolutionnaire :

    – Phase 1 : l’insurrection idéologique ; le gouvernement est un ramassis de salauds et se fait démonter à longueur de posts, d’articles de livrs (les élites intellectuelles retirent leur soutien au régime ie que tout le monde gueule sur les colonnes de NDF).

    Phase 2 : l’insurrection civile ; ça nous fait rigoler de désobéir au gouvernement (désobéissance civile, Gandhi, le peuple prolonge l’opposition des élites par une résistance passive, grèves, boycott etc.).

    Phase 3 : l’insurrection armée; la poudre remplace le dialogue devenu inexistant (la police et/ou l’armée, partie d’entre elles, rejoignent l’opposition)

    Nous entrons en phase 2.

    Ils appellent cela “pause fiscale” pour tenter de nous endormir.

    Peine perdue : un processus révolutionnaire ne s’endort jamais.

    Soit il meurt massacré dans l’oeuf.
    Soit il poursuit sa route jusqu’à son dénouement.

    Comme il est déjà trop tard pour le massacrer dans l’oeuf (marcher sur 1 400 000 cadavres parait difficile),
    Le processus ira à son terme.

  • mariedefrance , 9 septembre 2013 @ 19 h 59 min

    Mensonge socialiste, of course !

  • Charles , 9 septembre 2013 @ 20 h 50 min

    Non MdeF,
    Ne dites pas “socialiste”
    mais “mensonge UMPSiste”

  • Psyché , 9 septembre 2013 @ 23 h 02 min

    La question est de savoir qu’est-ce qui de développera sur la pourriture de notre société en état de décomposition avancée : notre mise en esclavage ? une grande insurrection ? aurons-nous alors les moyens de notre insurrection ?

  • ymrpp , 10 septembre 2013 @ 8 h 03 min

    Repousser, contester, dénier, récuser, refuser, nier, hurler, gueuler ………….
    OK tout ça c’est bien
    Mais après, on fait quoi ???
    Quand commence-t-on la Révolution ???
    Faudrait quand même qu’on se bouge le cul, non ?

  • mariedefrance , 10 septembre 2013 @ 10 h 48 min

    Vous prenez la tête ?
    moi je ne sais pas haranguer les foules.

    Je veux bien porter le drapeau.

Les commentaires sont clôturés.