VIDÉO | Les libérés de la Sécu sont de plus en plus nombreux

Le phénomène est en pleine expansion : de plus en plus de Français détruisent leur carte vitale et s’assurent dans le privé à l’étranger quittant ainsi le monopole de la Sécurité sociale. Exemple avec cette dermatologue qui économise ainsi plusieurs dizaines de milliers d’euros par an et ce de façon parfaitement légale. Actuellement, ceux qui quittent la Sécurité sociale sont pour la plupart des travailleurs indépendants, des artisans et des professions libérales, mais ce phénomène concerne également les salariés :

Autres articles

28 Commentaires

  • Gérard Couvert , 9 Oct 2014 à 15:46 @ 15 h 46 min

    Ces enfoirés dont la seule motivation est l’égoïsme et l’individualisme seront les premiers à revenir téter le biberon de l’état providence au premier accident de la vie.

  • Kuing , 9 Oct 2014 à 16:20 @ 16 h 20 min

    Tiens un communiste.
    La Sécu est à la solidarité ce que le viol est à l’amour.

  • Erwan , 9 Oct 2014 à 16:37 @ 16 h 37 min

    Il y a presque les bons mots, mais pas dans le bon ordre, flute alors ! Je reprends le com de notre camarade collectiviste, et redonne du sens aux choses : “Ces individus dont la seule motivation est de vivre pleinement de leur travail n’ont que faire des enfoirés de égoïstes dont la seule motivation est de vivre de l’État providence”.

    Voilà, c’est mieux ainsi.
    Bisous
    Erwan

  • Philippe Leménager , 9 Oct 2014 à 17:23 @ 17 h 23 min

    Si la sécurité sociale est si parfaite, qu’a t-elle à craindre de la concurrence ?

    Vous voulez augmenter le pouvoir d’achat des travailleurs ? Militez pour qu’on leur donne leur salaire complet. Ils s’assureront librement auprès de l’organisme public ou de la compagnie privée de leur choix.

    Libérez votre cerveau !

  • Clauz , 9 Oct 2014 à 18:27 @ 18 h 27 min

    J’aimerai arrêter de cotiser à l’ Assedic. Mais apparemment ce n’est pas possible, pour l’instant.

  • hermeneias , 9 Oct 2014 à 21:49 @ 21 h 49 min

    Certains comme mossieur Gérard régressent au stade anal et au biberon avec la nounou

  • Pascal GANNAT , 9 Oct 2014 à 23:28 @ 23 h 28 min

    @ Gérard Couvert

    Lâchez le biberon, passez à la fourchette et au couteau !
    Vous croyez qu’avant le Monopole de la Sécu imposé par les socialo communistes dans le Programme National de la Résistance et que cet imbécile de DE GAULLE a pérennisé, les gens mouraient de maladie dans la rue ?
    Réfléchissez, que diantre !

Les commentaires sont fermés.