De moins en moins de jeunes veulent devenir entrepreneurs

A la question posée par Opinion Way pour MoovJee du 14 au 21 janvier à un échantillon représentatif de 1 022 lycéens de la filière professionnelle et étudiants, “Vous même, envisagez-vous un jour de créer ou reprendre une entreprise ?”, 34% ont répondu “oui” (25% “probablement”, 9% “certainement”) et 42% “non” (30% “probablement pas”, 12% “certainement pas”). C’est 3 points de moins qu’en 2013 (37% de “oui” dont 10 points de “certainement”, 40% de “non”). En 2011, 43% des jeunes se voyaient créer une entreprise quand 34% ne l’envisageaient pas. En 2009, le pays comptait 45% de potentiels entrepreneurs chez ses jeunes (33% seulement ne se voyaient pas passer à l’acte). En six ans, alors que la crise actuelle devrait faire comprendre aux jeunes qu’ils ne doivent rien attendre de l’Etat et qu’à défaut de réussir à trouver un job, il leur revient de le créer, la proportion d’entre eux qui souhaitent se lancer à leur compte a donc chuté de 11 points.

Autres articles

17 Commentaires

  • Pacific , 10 Fév 2015 à 14:13 @ 14 h 13 min

    Tout le monde n’a pas non plus la capacité à devenir entrepreneur.

  • Alex , 10 Fév 2015 à 15:10 @ 15 h 10 min

    Il y a un type au RSA qui a décidé de créer sa boite. Courageux le mec, surtout au RSA.

    Alors il crée sa boite, il engage des frais (domiciliation, conseil comptable, imprimerie, site web etc.) pour quelques milliers d’euros (ce qui représente une sacrée économie pour un type au RSA !).

    Comme il n’a pas l’argent pour payer les impôts que vont demander le RSI (la protection sociale des indépendants, qui va vous demander jusqu’à 7000 euros d’impôts la premières année, même si vous ne faite aucun chiffre d’affaire et donc aucun profit !), alors il opte pour le misérable statut au rabais qu’est le statut d’autoentrepreneur.

    – Ce statut ne permet pas de facturer la TVA, donc on part avec un désavantage compétitif de 20% pour les services aux entreprises !

    – Ce statut ne permet pas de faire de l’import-export international (donc on laisse tomber les solutions de drop-shipping depuis l’Allemagne ou l’Espagne par exemple) à cause du fait qu’on ne facture pas la TVA et à cause du fait que les douanes ne savent pas comment gérer ce statut !

    – Ce statut ne permet pas de recruter des salariés, même ponctuellement, car on ne peut pas récupérer les salaires sur les impôts à payer ! (et de toutes façons depuis la nouvelle loi des communistes UMPSFN au pouvoir, il n’est même plus possible de recruter quelqu’un pour moins de 24 heures par semaine… donc on laisse tomber le recrutement)…

    – Ce statut induit une taxe sur le chiffre d’affaires, et non sur le profit, donc même en l’absence de profit on va payer de l’impôt…

    Ensuite, il y a plein d’autres bordels avec ce statut… qu’il serait trop long de détailler…

    Mais pour reprendre cette histoire, imaginez vous que le type qui touchait le RSA, se met à recevoir un courrier pourtant parfaitement illégal de la CAF, qui lui dit que son allocation RSA est suspendue au motif qu’il vient de créer une entreprise !

    Donc le type, il a engagé des frais pour quelques milliers d’euros, il n’a pas encore fait un seul centime de profit et il n’a plus de RSA, alors même qu’en face de chez lui vivent des maliens récemment naturalisés, bénéficiaires d’aides sociales qu’eux seules connaissent et qui dealent de la drogue en parallèle de leur allocations RSA…

    Hollande, Sarkozy, vous allez mourir, non pas parce que vous êtes des merdes médiocres, incompétentes, arrivistes et puantes, mais juste parce qu’il va arriver un moment ou toute cette souffrance accumulée elle va exploser, elle ne sera pas contrôlable, elle sera juste instinctive comme la légitime défense.

    Ils devraient vraiment comprendre que c’est ce qui se joue lorsque les entrepreneurs manifestent devant Bercy ou lorsque l’humiliation du mariage homosexuel nous a vraiment permis de nous demander si nous devions ou pas prendre le Parlement d’assaut, alors que le peuple le pouvait !

  • Alex , 10 Fév 2015 à 15:18 @ 15 h 18 min

    @Charles :

    C’est largement pire dans la plupart des pays “étrangers”.

    S’il faut fuir, c’est la planète terre dans ce cas.

  • Charles , 10 Fév 2015 à 16:13 @ 16 h 13 min

    Faux Alex,
    Il y a certes des problèmes dans tous les autres pays.
    mais, dans les pays de référence, au moins on vous
    laisse travailler et gagner votre vie.

    Ceci vous permettant ,de facto,de choisir votre mode
    de vie, votre lieu de domicile etc etc.

    Ceci est la différence que vous ne semblez pas comprendre.

    J’en déduis que vous faites partie des 40% de Français
    qui jouissent, peu ou prou,d’un emploi “protégé” et de revenus de même type qui leur permettent justement d’échapper au voisinage des clandestins.

    Les français travailleurs actifs pauvres doivent
    supporter 3 types d’occupations simultanées.
    1.L’occupation monétaire de Berlin/Bruxelles.
    2.L’occupation démographique des clandestins.
    3.L’occupation des marronnique des institutions.
    Par marronique, j’entends maçonniques cachés/masqués
    par opposition aux frères rendus visibles sur ordre de leur hiérarchie invisible.
    Ces 3 occupations étant intrinsèquement liées.

  • Trahi , 10 Fév 2015 à 20:26 @ 20 h 26 min

    Lorsque vous créez une société et non une “BOITE” (respect) vous êtes exonéré d’impots pendant 3 ans avec rappel au bout des trois ans si vous avez fait des bénéfices!! Alextratérestre!!!

  • Alex , 11 Fév 2015 à 0:19 @ 0 h 19 min

    @Charles :

    Je suis en train de monter une société et je suis en train d’étudier toutes les possibilités d’implantation dans tous les pays de la planète.

    Autrement dit, la comparaison de tous les systèmes fiscaux de la planète, je commence à l’avoir sous les yeux et la réalité est très différente de tout ce qu’on peut croire en France.

    Oui, la France est un pays collectiviste, oui 57% de l’économie française est administrée par l’Etat et l’impôt, mais ce que vous ne savez pas, c’est que dans pratiquement tous les pays de la planète, c’est pratiquement la même chose ou alors ce que vous ne payez pas en impôt, vous le payez en coût de la vie, ce qui revient finalement toujours au même…

    La réalité, c’est qu’au lieu de s’apitoyer sur le supposé déclassement de la France, il faut simplement reconnaitre que dans le monde entier le libéralisme n’a tout simplement jamais existé et dans aucun pays, alors que l’Humanité entière est encore administrée dans tous les pays par des autorités féodales, qui ici ou là sont des démocraties, mais qui restent malgré tout des structures féodales.

    Et par ailleurs, à cause de l’OMC, de l’ONU et de la banques mondiale, c’est le collectivisme qui depuis 20 ans se répand comme une norme dans le monde entier.

    Les lois et la fiscalité je puis vous l’assurer, sont tout aussi bordéliques dans tous les autres pays de la planète…

    Vous voulez quelques exemples qu’on fasse tomber quelques mythes ?

    Au Royaume-Uni lorsque vous créez une société il est impossible d’avoir un numéro de TVA, résultat, vous devez faire du chiffre d’affaire fictif à vos frais pendants des mois ou même plus, ce qui fait qu’une création d’entreprise au Royaume-Uni peut tout bonnement vous revenir à quelques dizaines de milliers d’euros, simplement pour pouvoir travailler avec le numéro de TVA !

    Aux USA, quand vous achetez un bâtiment, il n’y a pas cadastre ni de notaire (sympa le far-west), résultat, vous devez souscrire à une assurance contre les faux titres de propriété et ces assurances sont toutes véreuses… sans compter qu’elles sont au même prix que les frais de notaire qu’on peut payer en France.

    A Hong-Kong les impôts sont faibles, mais les loyers sont exorbitants, tout simplement parce qu’il existe une taxe sur l’immobilier, qui remplace une partie de la taxe sur le revenu.
    Résultat, lorsque vous faites le compte des salaires, des loyers et de votre profit, même si vous payez moins d’impôts, l’un dans l’autre c’est le même niveau de compétitivité qu’en France…

    La liste est infinie…

    Sans compter que l’Union Européenne par dessus tout cela a foutu un bordel pas possible dans ses lois sur la TVA… notamment la TVA sur les services qui doit maintenant être facturée au pays de l’acheteur… un bordel matériellement impossible à mettre en place, mais qui va vous valoir d’être poursuivi pour redressement fiscal par toutes les administrations fiscales de tous les pays de l’union Européenne, pour peu que vous exportiez ne serait-ce qu’une bricole dans chacun de ces pays…

    Non vraiment, la France c’est le bordel, mais pour fuir la France c’est juste que personne ici n’a conscience que le reste du monde est encore plus en bordel…

    On pourrait par exemple parler de Dubai qui colle les entrepreneurs en prison lorsqu’ils ne pensent pas comme il faut…

    On pourrait aussi parler de la Chine, qui coupe vos ordinateurs toutes les 10 minutes pendant que vous bossez dessus, pour pouvoir tout enregistrer et contrôler… ou encore des magouilles qu’il faut réaliser, pour simplement sortir 10000 euros de profit de chine…

    Moi cela me prend la tête toutes ces règles hérités de la féodalité et du collectivisme dans tous les pays…

    Mais le pire en Occident, c’est bien que la corruption n’existant pas, il n’est même pas possible de contourner les règles impossibles qui sont mises en place par le régime !

    En chine ou en Inde, les lois changent tout le temps et elles sont impossibles à respecter, tout comme en Occident, mais la différence, c’est que la corruption permet toujours d’arranger les choses…

    Je ne défend pas corruption, je dis juste que l’Occident qui adopte aujourd’hui des lois collectivistes dans le domaine des affaires, va juste crever si en plus de cela il n’y a pas la soupape de sécurité de la corruption…

    Comme en Argentine ou au Venezuela, des pays collectivistes avec une corruption sévèrement réprimée, résultat, aucun moyen de contourner les lois à la con qui sont votées et donc aucun moyen de créer ou de faire vivre des entreprises.

  • Alex , 11 Fév 2015 à 0:37 @ 0 h 37 min

    @Trahi :

    Foutaises.

    Le RSI c’est à la tête du client et cela peut se monter jusqu’à 7000 euros de charges la première année, même en l’absence de chiffre d’affaires et de bénéfice.

    Le seul moyen de ne pas payer d’impôt en l’absence de chiffre d’affaires, c’est de créer une autoentreprise… mais ce n’est pas avec une autoentreprise que vous allez convaincre des clients en B2B… du fait que vous ne facturez pas le TVA…

    Le statut autoentrepreneur c’est une humiliation de plus, celle voulue par Sarkozy qui au lieu de liquider le RSI et au lieu de simplifier les obligations de la SARL (obligation de compte bancaire pro même en l’absence de chiffre d’affaires, quasi obligation d’un comptable vu la complexité de la loi etc.)… a simplement donné ce statut d’autoentrepreneur au cerfs, comme on donne les restes à son chien…

    Depuis les réformes Hollande influencées par Bruxelles et Washington (ils mettent en place les mêmes mesures partout en Occident), en EURL le dividende paie le même impôt que les salaires !

    Résultat, s’il y a un bénéfice on paie 70% d’impôts (en plus de l’impôt sur le revenu !) au lieu de 0 à 45% dans plein d’autres pays !

    C’est vraiment une réforme à la con cette mesure, casser tout le tissu des PME, casser toute la capacité à réinvestir, juste par idéologie, parce qu’ils prétendent qu’il faut aligner le revenu du capital sur le revenu du travail…

    Mais le pire, c’est que ce genre de mesures sont maintenant mises en place, même aux USA et au Royaume-Uni, à cause de l’ONU et l’OMC et de l’Union Européenne !

    Sa va péter, les entrepreneurs ne vont pas tolérer encore très longtemps d’être les putains de la république, au nom de Sarkozy-Hollande et ils ne vont pas encore tolérer d’être cravaché comme des bêtes de somme par des ordures analphabètes et féodales qui sont devenues multi-millionnaires avec nos impôts et qui mènent le monde à sa perte !

    Sa va péter, moi je vous le dis.

Les commentaires sont fermés.