Xavier Lemoine : «Les maires sont forts du soutien de ceux qui les élisent»

C’est dans un café parisien, place de la Madeleine, que nous rencontrons Xavier Lemoine. Le maire (UMP-PCD) de Montfermeil en profite pour nous livrer ses impressions sur l’obligation faite aux maires de célébrer les « mariages » homosexuels.

Chez cet homme de conviction, on ressent une certaine appréhension. Pour le premier magistrat de Montfermeil, la loi Taubira pose « un réel cas de conscience ». Peu de solutions s’offrent aux élus qui, pour des raisons de conscience personnelle ne peuvent célébrer ces « unions ». « Pour résumer », explique Xavier Lemoine, « un maire qui ne veut pas célébrer ces « mariages » a trois solutions. La première : il refuse de prendre le dossier auquel cas il risque 5 ans de prison, 75 000 euros d’amende, et la destitution ». Une sanction lourde pour un élu local pour qui une destitution équivaut à un licenciement, qui ne peut se permettre de payer 75 000 euros d’amende qu’il n’a pas et qui n’a pas non plus envie de se retrouver 5 ans derrière les barreaux…

La seconde solution est offerte par la possibilité de déléguer la faculté de « marier » à un membre de l’équipe municipal. Un moyen qui laisse le maire de Montfermeil perplexe tant il estime que « le maire en porterait toujours la responsabilité ».

La dernière option est celle qui consiste à accepter qu’un membre de l’équipe municipal, volontaire pour cette tâche, se propose de le faire. Il s’agirait alors de « la moins mauvaise des solutions » selon Xavier Lemoine, ou en tout cas « celle qui apparait comme la moins immorale ».

En fin de compte, Xavier Lemoine nous confie qu’il « appréhende beaucoup d’être sollicité pour ce genre de célébrations » car cela « lui pose un véritable problème de conscience ».

Comment y remédier ? Le vice-président du PCD nous affirme que « les élus sont forts des citoyens qui les élisent et qui les soutiennent ». En d’autres termes, il considère que les citoyens ont les élus qu’ils méritent. Ces derniers seront forts, « si ceux qui les soutiennent le font avec force ». Pour le maire de Montfermeil, cela peut prendre la forme « d’une souscription citoyenne pour payer l’amende, de manifestations et toutes les initiatives qui sont susceptibles d’apporter une  aide utile à la situation en question ». Le problème commence à se poser puisqu’un maire vient de refuser de célébrer un « mariage » homosexuel. Voyons si la mobilisation souhaitée par Xavier Lemoine et promise par Ludovine de La Rochère à ces maires, sera au rendez-vous.

Autres articles

50 Commentaires

  • Francois Desvignes , 11 Juin 2013 à 10:59 @ 10 h 59 min

    Si les maires sont solidaires entre eux, il n’y aura aucune poursuite.

    Sur les 12 000 maires il n’est pas nécessaire qu’ils soient tous solidaires de “l’objection de conscience” qu’ils célèbrent ou non d’ailleurs des mariages homosexuels.

    Il suffit qu’une masse disons de 1000 maires fasse barrage aux poursuites en se déclarant solidaires des maires refractaires pour pratiquement empêcher les poursuites.

    C’est ensuite ou à l’occasionde ce tir de barrage que le tam tam du printemps français et/ou des medias et groupes de pression anti mariage gay auront une efficacité de “relais”

    Enfin, les autres hypothèses de combat telle que la quête pour réunir les fonds nécessaires au paiment des amendes sont des hypothèses farfelues en tout cas prématurées : avant le jugement il y aura l’instructio ; après le jgement il y aura l’appel ; après l’appel, le pourvoi en cassation ; après le pourvoi encassation la Cour de Strasbourg ; concomittamment le recour s en grâce (on l’oublie celui-là) .

    Et avant tout cela une délibération du conseil municipal prenant en charge les amendes prononcées ; des élections législatives ayant fait exploser la maison ; une loi d’amnistie ; et une autre loi abrogeant “l’oeuvre Taubira”.

    Xavier Lemoine devrait savoir que ce n’est pas en chiant dans son froc que l’on fait reculer César. (Ni en agitant des ballons roses.)

    C’est en lui foutant une râclée en guise de bonjour.

    Pour cela, on reste groupés, on ne lâche rien.

  • Athanase , 11 Juin 2013 à 11:19 @ 11 h 19 min

    Nous y voilà. Nous rentrons dans une nouvelle phase. Une phase plus concrète et plus dangereuse. Il y a eu c’est vrai du concret dans l’engagement et la prise de risque de plusieurs dans les manifestations avec les exactions policières que l’ont sait. Mais aujourd’hui des maires se trouvent placé devant un choix très très difficile : la désobéissance civile pour motif de conscience. Ces hommes et ces femmes doivent se sentir et se savoir portés et supportés et concrètement. Collectes pour payer les amendes, manifestations, etc… Les maires seraient-ils les premiers martyrs de cette confrontation contre ce gouvernement ennemi du christianisme ?

    Voir la réponse de Valls suite au refus d’une mairie du pays basque de “marier” des homosexuels :
    http://www.fdesouche.com/379513-pays-basque-un-maire-et-ses-adjoints-refusent-de-marier-un-couple-gay

    La question de la désobéissance civile va se poser très vite pour beaucoup d’entre nous.
    Il convient d’y réfléchir.

    Accusés d’avoir enfreint l’interdiction de proclamer le nom de Jésus-Christ, Pierre et les apôtres répondirent : ” Nous devons obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes” (Ac 5.29)

  • Jacques , 11 Juin 2013 à 11:30 @ 11 h 30 min

    Monsieur Lemoine est membre du parti de Mme Boutin. Mme Boutin vient de rappeler qu’elle demandait la dissolution du Front National depuis quinze ans. A la niche!

    http://www.fdesouche.com/373849-christine-boutin-depuis-quinze-ans-je-demande-la-dissolution-du-front-national-video

  • jacques , 11 Juin 2013 à 11:34 @ 11 h 34 min

    Puisqu’une poignée d’homo a réussi à obtenir la promulgation de cette loi inique et inadmissible, 1000 Maires devraient avoir suffisamment de poids pour faire plier le gouvernement !

  • Sully , 11 Juin 2013 à 11:56 @ 11 h 56 min

    Non . Il y aune différence de poids . La “poignée d’homos” est osutenu par le lobby LGBT (ilmlensélent riche te opuissant) , ainsi que TOUTE la presse . ela étant , oui , il fuat de usite soutenir ce maire d’Archangues (P.O;) . Est-ce que NdF ne pourrait aps fédérer ce osutien? Déjà que ce gars là , courageux , ait l’

  • Sully , 11 Juin 2013 à 11:59 @ 11 h 59 min

    Non . Il y a une différence de poids . La “poignée d’homos” est soutenu par le lobby LGBT (immensément riche et puissant) , ainsi que TOUTE la presse . Cela étant , oui , il faut de suite soutenir ce maire d’Archangues (P.O;) . Est-ce que NdF ne pourrait pas fédérer ce soutien? Déjà que ce gars là , courageux , ait déjà l’assurance de la prise ne charge financière totale des amendes encourues . En attendant , que chacun lui envoie une lettre de félicitations et de soutien .

  • Dofiar , 11 Juin 2013 à 12:10 @ 12 h 10 min

    Il faudrait aussi qu’à chaque fois qu’un maire passe devant un tribunal, le tribunal soit pris d’assaut par la Manif pour tous. Ca fait frémir un juge un million de personnes devant lui !

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France