Arizona : le lobby homosexualiste renonce à 2014 et prépare 2016

Les Arizoniens ne voteront pas sur la question de la dénaturation du mariage en 2014. Depuis 2008, la constitution de « l’État du Grand Canyon » définit le mariage comme l’union d’un homme et d’une femme (cf. article 30), la proposition 102 (“Only a union of one man and one woman shall be valid or recognized as a marriage in this state.”) ayant été approuvée par référendum d’initiative populaire (à 56%).

Le 17 mai 2013, Equal Marriage Arizona a annoncé le lancement d’une campagne en vue de l’organisation d’un référendum en novembre 2014. Pour cela, il lui fallait réunir 259 213 signatures valides avant le 3 juillet 2014. Patatras : ayant des difficultés à réunir des fonds et des signatures (environ 9 000 déjà recueillies), Equal Marriage Arizona a annoncé mardi 10 septembre qu’elle suspendait sa campagne, invoquant des désaccords dans la stratégie et l’absence de soutien du très puissant lobby homosexualiste.

En effet, celui-ci préfère miser sur 2016. « Ils ne pensent pas que l’Arizona sera prêt pour l’égalité du mariage en 2014″, explique Erin Ogletree Simpson, co-président de Equal Marriage Arizona et avocat retraité. “Je suis juste heureux que notre effort ait suscité l’attention de différentes organisations nationales, les amenant à penser à 2016 et à commencer à mettre au point une stratégie.”

En effet, comme l’explique Sheila Kloefkorn, qui fait partie du conseil national de Human Rights Campaign, “nous ne pouvons pas nous permettre une nouvelle défaite” après celle de 2008. Son organisation est vertement critiquée par les militants gays locaux sur la page Facebook d’Equal Marriage Arizona. « Nous avons besoin d’un peu plus de temps pour éduquer le public au sujet des questions de mariage”, renchérit Alessandra Soler, directrice exécutive de l’American Civil Liberties Union of Arizona, qui a l’intention d’agir en direction “des communautés de foi, des entreprises et des milieux politiques”. “Éduquer”, le mot est lâché… Autant dire que les Arizoniens pourraient bien être soumis à une propagande agressive les prochains mois !

La déception est grande chez les militants homosexuels arizoniens qui s’étaient lancés dans la chasse aux signatures. Certains soulignent toutefois que la modification constitutionnelle proposée par Equal Marriage Arizona (remplacer “un homme et une femme” par “deux personnes”) n’était pas pertinente, la loi précisant par ailleurs que ces deux personnes doivent être de sexe opposé et le Parlement étant majoritairement républicain donc hostile au moindre changement en la matière. Bref, l’affaire paraissait très mal emmanchée…

Comme le résume Cathi Herrod, la Présidente du Center for Arizona Policy, « redéfinir le mariage est voué à l’échec, aujourd’hui en Arizona.” Ce qui ne l’empêche pas, elle et les autres organisations pro-famille, de se préparer pour 2016 : “Notre détermination à lutter ensemble pour nos familles et notre avenir doit rester résolue. »

Articles liés

5Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • monhugo , 11 septembre 2013 @ 17 h 03 min

    Heureux Arizoniens, qui disposent du référendum d’initiative populaire, en tout cas ! Nous n’avons que le référendum d’initiative partagée en France, et encore seulement en théorie !
    L’Arizona, 48e Etat de l’Union (depuis 1912) est très Républicain (le gouverneur, les 2 sénateurs – Sénat des E-U, dont John McCain, et 5 des 8 Représentants). Devise : “Ditat Deus” (Dieu enrichit). Tout un programme !

  • Dōseikekkon , 11 septembre 2013 @ 17 h 42 min

    Hé hé, j’adore le style :
    « absence de soutien du très puissant
    lobby homosexualiste »

    On imagine sans peine l’espèce d’hydre tentaculaire, incarnation du Mal, ayant mis le monde entier sous sa coupe.

    Mais, plaisanterie mise à part, je constate que les positions de EMA ne sont pas si éloignées que cela de certaines positions de NDF !

    Equal Marriage Arizona est une
    organisation d’Arizoniens – homos,
    hétéros, conservateurs, de gauche,
    libertariens, indépendants – qui se sont
    rassemblés pour proposer aux électeurs de
    l’Arizona l’occasion de retirer des mains
    des juges et des législateurs l’importante
    question de l’égalité dans le mariage, et
    de décider par eux-mêmes de la façon dont
    les personnes doivent être traitées par la
    loi de notre État.
    (…)
    EMA est tout autant impliquée dans la
    protection des libertés religieuse et
    culturelle. Ni la Constitution ni la loi
    ne devraient imposer des valeurs et des
    croyances aux églises & autres
    organisations religieuses – et cela inclut
    les opinions sur le mariage. L’amendement
    que nous proposons protège non seulement
    les droits des individus souhaitant se
    marier, mais garantit aussi les mêmes
    protections pour les opinions et la
    liberté religieuse de chacun.
    Aucune église ni institution religieuse ne
    devrait se voir imposer la célébration d’un
    mariage qui va à l’encontre de sa croyance.

    http://www.equalmarriageaz.com/about.html

  • Eric Martin , 11 septembre 2013 @ 17 h 59 min

    C’est p-e pour ça qu’HRC et Cie ne sont pas fans. Le boss d’EMA est membre des Log Cabin Republicans, l’équivalent de GayLib.

  • françois préval , 13 septembre 2013 @ 23 h 38 min

    “On imagine sans peine l’espèce d’hydre tentaculaire, incarnation du Mal, ayant mis le monde entier sous sa coupe.”

    On n’en est pas très loin, surtout lorsqu’on voit le lynchage médiatique sans précédent que s’est prise l’athlète russe coupable de lèse-majesté homo!

  • Dōseikekkon , 14 septembre 2013 @ 3 h 51 min

    Lynchage médiatique, bof…
    Quand on s’exprime on accepte implicitement la critique et les commentaires.
    Elle s’exprime, d’autres commentent.
    Action, réaction.
    Rien d’anormal…

Les commentaires sont clôturés.