Nicolas Sarkozy traite les défenseurs du mariage de “fascistes en loden” et annonce qu’il ne reviendra pas sur la loi Taubira (+add)

L’ancien président de la République, qui avait énormément déçu l’électorat de droite, a peut-être déjà perdu le deuxième tour de l’élection présidentielle de 2017 face à Marine Le Pen. “Le mariage pour tous, je m’en fous. Ce n’est pas un sujet. Moi, de toute façon, j’avais toujours défendu une union civile” a-t-il récemment déclaré à l’un de ses visiteurs au cap Nègre cet été, rapporte Le Nouvel Obs. Nicolas Sarkozy en a profité pour qualifier le gigantesque mouvement d’opposition à “fascisme en loden”… “Devant les animateurs du mouvement Sens commun, issu de la Manif pour tous, il a expliqué pourquoi on ne pourrait pas revenir sur la loi Taubira”, ajoute notre confrère. Au moins, les choses sont claires.

Addendum 11h30 : réaction de la Manif pour Tous sur Twitter…

… et de Sens Commun :

Si ce n’est pas vrai, que Nicolas Sarkozy se hâte d’apporter des précisions !

Addendum 14h45 :

Addendum 12/09, 09h57 : “Fascisme en loden” : “Le Nouvel Obs” désinformait

Autres articles

59 Commentaires

  • Pascal , 11 Sep 2014 à 15:08 @ 15 h 08 min

    Madelin faisait remarquer judicieusement à propos de Daniel Cohn-Bendit que les libertaires deviennent des libéraux en vieillissant. Et vice versa serait-on tenté de dire au vu de la sortie fracassante de l’impétueux Sarkozy.

  • jsg , 11 Sep 2014 à 15:37 @ 15 h 37 min

    Mais, le pauvre, s’il savait combien les gens se moquent de ce qu’il peut bien dire, car il est grillé. C’est de son fait, que le bordel s’est installé dans notre pays. Les électeurs n’en voulaient plus, et se sont retrouvés avec pire que lui, alors le loden lui dit un grand merde, et le remercie de cette maladresse.
    Quant à Marine si elle veut conforter ses chances qu’elle fasse connaître sa position au sujet du mariage pour tous ! Les Français même les plus discrets n’oublient pas ceux qui se sont fouttus d’eux.

  • Pascal , 11 Sep 2014 à 16:36 @ 16 h 36 min

    Il y avait en effet l’union civile dans le programme de Sarkozy. S’il avait rempli sa promesse il n’y aurait pas eu cette immonde loi Taubira. Il a préféré temporiser avec la loi Tepa qui alignait la fiscalité successorale du pacsé survivant sur celui du conjoint survivant.

    Quand il dit, qu’on ne pourra pas revenir en arrière, il dit qu’il ne changera rien à la loi Taubira. Il est donc non seulement très en deçà de DLR qui est favorable à une union civile ou du FN qui est le seul parti à avoir promis l’abrogation, mais également en deçà du Conseil constitutionnel qui a émis des réserves sur la partie filiation et en deçà d’une partie de l’Ump qui veut réécrire la loi sur la partie filiation.

  • Nky , 11 Sep 2014 à 17:02 @ 17 h 02 min

    Il vient de perdre ma voix

  • MCT. , 11 Sep 2014 à 18:07 @ 18 h 07 min

    Pitié, personne n’a l’intention de voter pour lui ????
    On prend les mêmes et on recommence ? mais faut être tombé sur la tête.
    Au secours faut quitter la France.

  • LUC+ , 11 Sep 2014 à 18:32 @ 18 h 32 min

    Du réchauffé cet ancien président ( c’est la crise faut manger les restes ) …

  • Monsieur T , 11 Sep 2014 à 20:16 @ 20 h 16 min

    Ah parce que jusqu’à cette sortie, il l’avait? eh ben….

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France