Le discours de Lampedusa, ou l’art de la récupération médiatique

Le pape François est-il devenu la nouvelle coqueluche des médias ? En temps normal, le souverain pontife fait partie des cibles privilégiées, à l’exception notable de deux thèmes : l’écologie et la lutte contre la pauvreté. Sur ces deux problématiques, ses prises de position sont abondamment relayées, la protection des droits des plus faibles étant trop large pour être retenue (car intégrant l’embryon et les personnes âgées, et donc l’avortement et l’euthanasie…). Non seulement la France des bonnes consciences sélectionne les discours à retenir, mais elle choisit aussi ceux à qui ils s’appliquent : vous l’avez compris, le seul faible qui puisse être défendu est l’immigré, de préférence musulman, bref l’idole de l’idéologie multiculturaliste.

Résumons. Lorsque Benoît XVI évoque l’islam dans trois petits paragraphes à Ratisbonne, il est assimilé au nouvel Urbain II appelant à la croisade de l’occident contre le monde musulman. Quand il avance que le préservatif n’est pas la solution à l’épidémie du SIDA, c’est au mieux un inconscient au pire un assassin (alors que le succès de la politique ABC en Ouganda et au Bostwana démontre que cette politique n’a rien d’une lubie cléricale). Le Vatican est alors présenté comme une organisation réactionnaire, ne comprenant rien à l’évolution du monde moderne. En conséquence les croyants doivent savoir se démarquer du Vatican sur ces sujets.

En revanche, lorsque le pape François évoque la charité, fustigeant « l’indifférence » à l’égard des migrants, alors les discours papaux deviennent une référence morale pour l’Occident. Accessoirement, certains ne se gênent pas pour accuser les chrétiens d’hypocrisie, car ils ne partageraient pas assez.  Cette position devient bien entendu valable pour tous les catholiques, qui logiquement ne peuvent donc qu’être favorable à l’immigration de masse et aux droits des sans-papiers. Or de même que les positions de l’Église sont caricaturées sur d’autres sujets, les médias réinterprètent le discours du Vatican sur cette question.

“Le souverain pontife est dans son rôle, celui d’éveilleur des consciences. Sachons écouter son beau message qui nous concerne tous, sans pour autant le déformer.”

Il est en effet de bon ton d’assimiler le Vatican à une ONG favorable à une levée totale des barrières nationales. Or l’Église Catholique n’a jamais tenu un tel discours, comme le montre l’article 2 241 de son catéchisme : « Les nations mieux pourvues sont tenues d’accueillir autant que faire se peut l’étranger en quête de la sécurité et des ressources vitales qu’il ne peut trouver dans son pays d’origine. Les pouvoirs publics veilleront au respect du droit naturel qui place l’hôte sous la protection de ceux qui le reçoivent. Les autorités politiques peuvent en vue du bien commun dont ils ont la charge subordonner l’exercice du droit d’immigration à diverses conditions juridiques, notamment au respect des devoirs des migrants à l’égard du pays d’adoption. L’immigré est tenu de respecter avec reconnaissance le patrimoine matériel et spirituel de son pays d’accueil, d’obéir à ses lois et de contribuer à ses charges. »

Le texte est clair : si l’accueil de l’étranger est un devoir pour une nation, celui-ci ne doit pas se faire de manière inconditionnelle. L’Église n’a pas la prétention de se mettre à la place des gouvernements, elle demande simplement (ce qui est déjà considérable) le respect des personnes et de leur dignité. Le pape François n’a pas dit autre chose l’autre jour.

Évidemment, certains se sont empressés d’y voir une condamnation morale de la régulation des flux migratoires et de toute tentative d’assimilation. Ceux-là feraient bien de se rappeler que charité bien ordonnée commence par soi-même. Défendre l’ouverture des vannes et les régularisations massives tout en déplorant la détresse identitaire et matérielle des minorités d’origine immigrée relève de l’inconscience : on intègre des individus, pas des peuples entiers, spécialement quand leurs cultures rentrent en conflit avec la nôtre. Ces populations apatrides perdues entre leur pays d’accueil et leur pays d’origine sont finalement un échec pour tout le monde.

Affirmer que le discours de Lampedusa apporte un « vent de nouveauté » est une contre-vérité. Le style du nouveau pape semble plaire aux journalistes, ce dont on ne peut que se réjouir. Mais ses prédécesseurs ont tenu le même discours sur cette question. Il se trouve que le pape François a décidé d’insister en ce début de pontificat sur un aspect du message évangélique en particulier, comme l’y autorise son magistère. Un pape est un être humain, non un robot, avec sa personnalité propre, ce qui influe sur sa fonction. Le souverain pontife est dans son rôle, celui d’éveilleur des consciences. Sachons écouter son beau message qui nous concerne tous, sans pour autant le déformer.

Autres articles

84 Commentaires

  • Sully , 12 Juil 2013 à 14:54 @ 14 h 54 min

    Daniel ,

    “Tu” (puisque tu te permets de me tutoyer sans me connaître et sans que nous ayions un lien réel , tu souffriras bien que je te retourne la pratique :-)) ) as raison sur ce point : je suis faible ds ma foi . Car je vois bien que Dieu a permis l’irruption de l’antéchrist , en “Terre sainte” , en Egypte , au Maghreb , etc.. il a permis la soumission ou l’extermination presque complète des chrétiens de ces terres , les premières évangélisées . Etait-ce un châtiment ? On a mis en cause la décadence des moeurs au VII/VIIIième siècle , le scandale des querelles christologiques depuis le IVième siècle, etc… En ce cas , nous autres , en “occident” , qu’est-ce qu’on va prendre !! et ça ne fait que commencer …Mais pourquoi laisser le châtiment perdurer jusqu’à aujourd’hui ? Pourquoi les chrétiens d’aujourd’hui , en terre dite d’islam devraient-ils continuer de souffrir çà cause de leurs ancêtres d’il y a plus de 13 siècles ? je me place donc ds la peau d’un simple laïc, càd d’un monsieur pour lequel l’alpha et l’ômega de la vie heureuse , pour soi et pour les autres , en ce monde et ds l’autre , c’est d’appliquer le précepte de Confucius (“Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse!” , repris , en mode actif , par le rabbi itinérant et thaumaturge Yeshouah de Nazareth : “Tout ce que les autres font pour vous , faites le pour eux!”

    Oui , je sais bien qu’il y a des muz qui passent au Christ , ds une église ou ds une autre (le plus souvent évangélo , en effet) ; je le sais . Mais ils sont plus que compensés par tous ces paumés , qui , grâce aux mauvaises applicatons de VatIcan II sur le terrain , à cause aussi d’uen socité qui fiat ds l’athéisme pratique et ne respire que le néant , passent à l’islam en cherchant un sens à leur vie , une réponse sur les fins dernières (que l’église postconciliare a renoncé à transmettre) et un sens du sacré , toutes choses qu’ils ne trouvent plus ds nos paroisses crypto-ariennes .

    C’est pourquoi , en définitive , je, préfère me placer ds la peau d’un citoyen laïque qui veut conserver sa terre , son travail , sa femme , ses coutumes (du moins celles qui sont bonnes …) , sa culture (pareil!!) , et entend que ses enfants et ses petis enfants ne soient pas obligés de vivre sous l’oppression islamique . Je ne vois pas que l’église kto actuelle soit capable de nous en préserver . Il n’est que devoir la honteuse marche arrière de B16 après l’excellent discours de Ratisbonne , dès que ces fous furieux ont élevé le ton .

    Je veux bien retirer le “pauv’pomme” , mais je maintiens que croire en la conversion des muz est d’une grande naïveté . On ne peut pas convertir massivement les musulmans . même si le Christ revenait , demain , sur le mont des Oliviers , ils ne le reconnaîtraient pas . Peut-être les juifs , qui , selon Zaccharie : “pleureront sur celui qu’ils ont transpercé” ….

    Que voulez-vous , je suis incurablement pessimiste . Et si j’admets la toute-puissance de Dieu , j’ai fini par me convaincre qu’il s’est en quelque sorte retiré de ce monde , et qu’il s’en fout . Ou , s’il ne s’en fout pas , il ne veut pas intervenir , pour des raisons qui sont les siennes , donc inaccessibles pour nous ici-bas .. Seulement nous , nous avons les nôtres pour tenter de changer le cours des choses . Il ne faut pas compter sur Lui . C’est en ce sens aussi que ma foi est “faible” .”Foi” au sens de “confiance” . Comement avoir “confiance” en un Dieu qui a permis à la puissance du Mal , au “Shatan” , de se déchaîner sur ce monde depuis le début .Au motif que l’homme aurait “désobéi” en cherchant à connaître le Bien et le Mal …le conte mythologique de la Genèse pose els bnens questions , mais est incapable d’apporter la moindre réponse . C’est la leçon du livre de Job . Donc , en attendant , eh bien , on essaie de préparer notre survie , qui passera certainement par une guerre , entre “eux” et nous . Et cela ne me réjouis pas du tout . Et là , désolé de te taquiner , mais il vaudra mieux avoir la Russie avec nous plutôt que les étasuniens qui sont alliés des monarchies pétrolières wahabbites et des Frères Musulmans …

    Cordialement quand même

    P.S.: sur la Pologne , je n’ai rien contre elle , loin de là , mais lorsque je la vois se précipiter aveuglément et sans réfléchir ds les bras du pire ennemi de la civilisation , avec l’islam , qui est son allié , je veux dire l’oncle Sam , j’en suis très attristé , pour le moins .

  • Sully , 12 Juil 2013 à 15:00 @ 15 h 00 min

    Si ,j je, l'(ia lu . je cobnnais cette casuistique par coeur . Une fois rentrrés , isl en rzep

  • Roman Bernard , 12 Juil 2013 à 16:41 @ 16 h 41 min

    « « Les nations mieux pourvues sont tenues d’accueillir autant que faire se peut l’étranger en quête de la sécurité et des ressources vitales qu’il ne peut trouver dans son pays d’origine. »

    C’est inacceptable en soi. Si les nations bien pourvues le sont, c’est parce que se trouve dans leur population un potentiel de développement qui est absent chez les autres nations. Dès lors, ce « devoir » d’accueil (au nom de quoi ? Ça ne repose sur rien) signifie la ruine pour l’hôte.

  • Roman Bernard , 12 Juil 2013 à 17:04 @ 17 h 04 min

    « la mondialisation qui profite des pays Africains »

    L’Afrique comptait 150 millions d’habitants en 1900, 230 millions en 1950, 1,1 milliard aujourd’hui, 2 milliards en 2050. On dirait plutôt que ce sont les pays africains qui profitent de la mondialisation.

  • Aimegeaielle , 12 Juil 2013 à 17:12 @ 17 h 12 min

    Vous vous trompez complètement de penser que les musulmans ne peuvent se convertir, en tout cas ça dépend des pays. dans les pays où il y a aussi des chrétiens, ils sont très impressionnés par le témoignage de vie des chrétiens. En Egypte où il y a 17% de chrétiens, 3 millions de musulmans se sont fait baptiser coptes-orthodoxes en secret, au péril de leur vie, depuis 10 ans. Et si la religion devenait libre, ce serait 10 autres millions qui sont déjà chrétiens dans leur coeur et se feraient immédiatement baptiser. Et de même, une grande partie du sud de l’Algérie se ferait baptiser s’ils étaient libres. Mais bien sûr les médias n’en parlent pas. Enormément de musulmans regardent les TV chrétiennes en langue arabe qui sont remarquables. Heureusement que tout le monde ne fait pas comme nous Français, de décréter que les musulmans ne se convertiront jamais. La paresse et la lâcheté, c’est tellement plus facile ! C’est notre devoir, de témoigner de la Foi chrétienne auprès des musulmans un peu ouverts. Je peux vous dire qu’en Egypte, beaucoup, beaucoup de musulmans en ont marre de leur religion, ils le disent aux chrétiens.

  • Roman Bernard , 12 Juil 2013 à 17:14 @ 17 h 14 min

    Sauf que le niveau de développement est corrélé à l’intelligence moyenne de la population, et que celle-ci est inégalement répartie parmi les groupes humains :

    http://tinyurl.com/lgbnhpv

  • Daniel , 12 Juil 2013 à 18:34 @ 18 h 34 min

    Ecoute, que tu me tutoies ne me déranges pas, je veux juste qu’on évite de s’échanger des expressions discourtoises, je peux comprendre maintes de tes positions, ce qui n’est pas forcément réciproque pour autrui, je l’admets d’autant plus que c’est la complexité du monde dans lequel nous vivions qui l’impose.

    Je vas juste citer certains passages, pour faire concis.

    “On ne peut pas convertir massivement les musulmans . même si le Christ revenait , demain , sur le mont des Oliviers , ils ne le reconnaîtraient pas . Peut-être les juifs , qui , selon Zaccharie : « pleureront sur celui qu’ils ont transpercé » ….”

    Les musulmans ont ceci n commun avec les chrétiens : ils attendent Isa, Yechoua, Jésus .
    Dans le courant judaïque majoritaire, ils attendent Macchia, le Messie, mais ce n’est pas forcément Jésus ( suivant les points de vue, mais là, je me permettrais pas de développer une polémique infinie…)
    L’Islam est tout de même fondée sur les Evangiles et la Thora, interprétée et remaniée par un savant politicien – illettré dit la légende – que les muzzs nomment Mohamed. Si Jésus devait revenir sur Terre, ils serraient obligés, de part les fondements du Coran, même remaniés et politisés, de les suivre et donc de se plier à ce qu’annonce Jésus.
    Par contre, du côté de la Thora, la loi de Moïse ( là aussi on pourrait épiloguer de son application, son efficience et plein de choses ) , il faut que le Macchia réalise des miracles qui se réalisent ( positifs obligatoire,s négatifs facultatifs ) et surtout qu’il ne retire rien à la lettre de toute la Thora initiale (ce qui relève aussi par l’interprétation d’un problème extrêmement épineux…. )

    “En ce cas , nous autres , en « occident » , qu’est-ce qu’on va prendre !! et ça ne fait que commencer …”

    Exactement ! Quand un enfant doit naître, sa mère subit des douleurs et des contorsions. Si la manifestation de ce qui est le plus terrible des anges doit prendre en compte la perte de son pouvoir, il y a fort à parier qu’il ferra tout pour que cela se déroule dans les conditions les plus terribles. C’est pour cela qu’il faut toujours être plus fort dans sa Foi, culture et comportement ( je ne prétends pas être un exemple parfait, loin de là ) , car partout elle sera mise de plus en plus à rude épreuve.

    Se débarrasser de l’envahisseur muzz en Europe ne doit pas passer par la perte de son âme : solution transitoire, temporaire, mais éphémère, non stable. Cela étant, il se peut aussi que ce ne soit qu’une étape….

    “Mais ils sont plus que compensés par tous ces paumés , qui , grâce aux mauvaises applicatons de VatIcan II sur le terrain , à cause aussi d’uen socité qui fiat ds l’athéisme pratique et ne respire que le néant , passent à l’islam en cherchant un sens à leur vie , une réponse sur les fins dernières (que l’église postconciliare a renoncé à transmettre) et un sens du sacré , toutes choses qu’ils ne trouvent plus ds nos paroisses crypto-ariennes . ”

    C’est pour cela que le salut ne réside point en un seul Vatican II, déjà en plus Vatican II . Il faut revenir aux origines et construire des bases solides, d’autant plus que c’est ainsi que le catholicisme en ressort d’autant plus renforcé. les religions chrétiennes ne doivent pas refléter les divisions des hommes oet des institutions, mais être l’expression de la volonté de D.ieu et uniquement de D.ieu .

    Les ravages qui tu cites proviennent d’un dissolvant culture qui ronge nos nations, tu en avais parlé antérieurement, tu avais nommé cela de “purin”.

    C’est pour cela qu’au regard des futures générations, nous avons des responsabilités, et que notre lutte contre l’acculturation, l’athéïsme débilo forcené à coup de société de consommation doit être combattu, pour épargner à ces générations ce que les nôtres doivent subir.

    ” Donc , en attendant , eh bien , on essaie de préparer notre survie , qui passera certainement par une guerre , entre « eux » et nous . Et cela ne me réjouis pas du tout .”

    La guerre a peut être déjà commencé, sous un angle spirituel. Après, le matériel n’est rien d’autre que la manifestation du théâtre virtuel dans lequel nous vivons.

    ” Et là , désolé de te taquiner , mais il vaudra mieux avoir la Russie avec nous plutôt que les étasuniens qui sont alliés des monarchies pétrolières wahabbites et des Frères Musulmans ”

    Qui te dit que cela sera nation contre nation , et non pas par groupes idéologiques ?

Les commentaires sont fermés.