La Manif Pour Tous contre les arrestations arbitraires : plainte devant la CEDH ?

La Manif Pour Tous offre un soutien juridique aux victimes d’arrestation abusives et de répression policière. Dans un communiqué, le pôle juridique de La Manif Pour Tous annonce qu’il « vous offre son assistance judiciaire ». En présence de parlementaires et d’avocats, le mouvement organise une conférence mercredi 19 juin, destinée à « présenter l’aide judiciaire proposée aux personnes s’estimant victimes de gardes à vue, arrestations et contrôles d’identités abusifs liées à leurs actions contre la loi Taubira ».

En avril dernier, des sympathisants de La Manif Pour Tous avaient été arrêtés lorsqu’ils marchaient par petits groupes sur les Champs-Élysées, reconnus en raison des sweats qu’ils portaient. Un père de famille a subi le même sort, au même endroit pour les mêmes motifs. Plus récemment encore, des jeunes filles ont été interpellées près du palais de justice de Paris parce que l’une d’elle portait un sweat de La Manif Pour Tous. L’arrestation avait été filmée et les policiers ont été contraints de les relâcher sous la pression des avocats présents à cette occasion. Enfin, certains abus de policiers en civils à l’endroit des manifestants ont également été dénoncés à plusieurs reprises.

La MPT souhaite donc que les personnes puissent « échanger avec les avocats présents et prendre attache avec eux pour la constitution de vos plaintes et dossiers personnels ». Selon nos informations, La Manif Pour Tous envisagerait de porter plainte devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Pour participer à cette réunion ou demander plus d’informations, il est possible de s’inscrire par mail à l’adresse suivante : [email protected] en laissant vos coordonnées dont un numéro de téléphone.

Autres articles

19 Commentaires

  • JSG , 14 Juin 2013 à 10:59 @ 10 h 59 min

    Envisagerait, envisagerait, c’est encore une supposition !

  • ranguin , 14 Juin 2013 à 11:05 @ 11 h 05 min

    Il faut ! pas de conditionnel, le changement : c’est maintenant !!!!

  • Jo , 14 Juin 2013 à 11:58 @ 11 h 58 min

    Et les plaintes CESE et autres elles en sont où ?

  • Pierre , 14 Juin 2013 à 12:52 @ 12 h 52 min

    Pour porter plainte deviant la CEDH, il faut avoir épuisé tous les moyens de recours au niveau interne. Ça ne se fera pas avant des années, et la CEDH déboute la majorité des plaintes.

  • Francois Desvignes , 14 Juin 2013 à 14:27 @ 14 h 27 min

    @Pierre

    Vous avez entièrement raison. D’ailleurs les indemnisations accordées par la C.E.D.H., quand elle les accorde, après des années de procédure épuisantes sont proprement dérisoires, à la limite de la provocation.

    mais tout cela n’a aucune importance.

    Car si le système se fout ouvertement de notre gueule, nous l’utilisons encore plus ouvertement.

    Tout recours à la C.ED.H. . Toute menace sérieuse de recours à la C.E.D.H. mais l’Etat et son appareil dans état reel de panique car il sait qu’en communiquant sur cet évènement il devra répondre devant l’opinion internationale de sa politique.

    le procès discrédite l’Etat, dénonce la république alors même que ce serait elle qui l’aurait initié, lui qui l’aurait organisé.

    Et au plus l’Etat et la république s’enfoncent dans la répression policiaro-judiciaire, au plus il se discrédite.

    Or, tout ce qui concourt à amplifier son discrédit concourt à notre libération.

    Le procès est son arme en me^me temps que la pelle qui creuse sa fosse.

  • Daniel PIGNARD , 14 Juin 2013 à 14:34 @ 14 h 34 min

    Il faut plutôt compter sur la justice de Dieu que sur celle des hommes car la peine de mort y est encore en vigueur :
    « Écoutez-moi, vous qui connaissez la justice, Peuple, qui as ma loi dans ton coeur! Ne craignez pas l’opprobre des hommes, Et ne tremblez pas devant leurs outrages.
    Car la teigne les dévorera comme un vêtement, Et la gerce les rongera comme de la laine; Mais ma justice durera éternellement, Et mon salut s’étendra d’âge en âge. » (Esaïe 51 :7-8)

  • Jim , 14 Juin 2013 à 16:45 @ 16 h 45 min

    J’ajouterais un autre passage qui va dans ce sens dans Matthieu 17:21 : “Jésus leur dit : Cette sorte de démon ne sort que par la prière et par le jeûne”.
    Il faut non seulement dire les choses mais aussi ne pas oublier qu’en face, ils sont armes: Loges, medias, puissants appuis. Et cela ne se combat pas comme cela. Cela dit nous sommes portes par l’esperance que la verite triomphera. Devant un goliath, il y avait un David. Ce n’est pas le nombre qui doit nous faire peur, c’est le manque d’unite et de concorde. Beau combat pour une belle victoire. Mais il faut mettre tout en oeuvre tout en respectant les differences.
    “Le secours me vient du Seigneur.” Le secours nous vient de lui. IL le veut.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen