Dénaturation du mariage : l’étrange sortie de Mgr Hippolyte Simon

Interrogé sur le site de la CEF, Mgr Hippolyte Simon, archevêque de Clermont et vice-président sortant de la Conférence des évêques de France, vient de déclarer« on ne peut pas rester tout le temps en train de contester une loi. En ce qui concerne le mariage, la nouvelle législation en France ne change rien pour les catholiques. La loi de séparation de 1905 entre l’Église et l’État garantit que chaque Église, chaque communauté religieuse s’organise selon ses propres lois».

Interrogé en tant que responsable de l’Observatoire sociopolitique du diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron, Olivier Drapé souligne qu’à ses yeux, « Mgr Simon n’a certainement pas voulu dire que les catholiques et les citoyens français devaient accepter avec résignation des lois intrinsèquement mauvaises, qui sont  de véritables « structures de pêché »… Cela serait tout à fait contraire à l’enseignement social de l’Église. Le Catéchisme de l’Église catholique insiste en effet sur la nécessité « d’apporter aux institutions et aux conditions de vie, quand elles provoquent le pêché, les assainissements convenables pour qu’elles se conforment aux normes de la justice et favorisent le bien au lieu d’y faire obstacle » (n° 1 888). Nul ne songe d’ailleurs à reprocher à Nelson Mandela d’avoir contesté, cinquante années durant, c’est-à-dire jusqu’à leur abrogation, les lois racistes sur l’apartheid en Afrique du sud… ».

Le responsable de l’Observatoire sociopolitique diocésain fait par ailleurs observer que « la loi Taubira modifie en profondeur le code civil et les règles de la filiation, non seulement pour les catholiques mais pour l’ensemble des citoyens français », que « la séparation de l’Église et de l’État à laquelle se réfère Mgr Hippolyte Simon ne saurait être interprétée dans le sens d’une séparation de la loi morale et des lois civiles » et que « les catholiques ne sont pas seulement concernés par la défense des intérêts propres à leur communauté religieuse mais ont bien évidemment un rôle irremplaçable à jouer en vue du bien commun de la société dans laquelle nous vivons. »

Autres articles

100 Commentaires

  • Jacques Frantz , 14 Juil 2013 à 8:47 @ 8 h 47 min

    Une bien longue mise au point pour ce qui s’apparente à une trahison ou tout au moins une grosse gaffe!

  • La Mésange , 14 Juil 2013 à 9:19 @ 9 h 19 min

    Rien d’étonnant de la part de Simon, donc on connaît les pensées, les dires et les oeuvres.

    Sinon, le péché, ça prend deux accents aigus, car avec un accent circonflexe, comme vous l’avez écrit :
    « structures de pêché »
    eh bien c’est un arbre qui donne des pêches…

  • Francois Desvignes , 14 Juil 2013 à 9:20 @ 9 h 20 min

    N’en voulez pas à Simon qui a prêté serment à l’Eglise

    C’est Hyppolite qui a reçu ses ordres de la F.M.

  • Bonsens , 14 Juil 2013 à 9:28 @ 9 h 28 min

    La seconde partie de la citation de ce monsieur est, à mon avis, encore pire (lire: “plus stupide”) que la première:
    “La loi de séparation de 1905 entre l’Église et l’État garantit que chaque Église, chaque communauté religieuse s’organise selon ses propres lois”.
    Ah bon?
    En france, les lois de chaque communauté religieuse ont donc prééminence sur la loi républicaine?! Il est décidément très “moderne”, ce monsieur!
    Par exemple, le jour où, d’après la charia, les musulmans de France tueront un homosexuel parce qu’il est homosexuel, ça sera OK pour lui, puisque “La loi de séparation de 1905 entre l’Église et l’État garantit que chaque Église, chaque communauté religieuse s’organise selon ses propres lois”.
    Décidément, je souhaite pas que notre pays s’engage sur cette voie…
    Ni que des gens avec de telles interprétations de la loi républicaine aient le moindre pouvoir, politique, spirituel ou médiatique, sur la population…

  • Titiz 45 , 14 Juil 2013 à 9:29 @ 9 h 29 min

    bien curieuse façon de soutenir l’Eglise!
    plutôt facile, ainsi on se contente de la situation, et on est diplomate, en essayant de faire plaisir à tout le monde!
    dans la paroisse c’est un peu pareil, mais j’ai honte pour eux!
    que ces “hommes” d’église aient pour une fois des couilles au cul, bon Dieu!

  • Yvan Bachaud , 14 Juil 2013 à 9:30 @ 9 h 30 min

    Ce que tous les démocrates peuvent réclamer c’est que le peuple ne soit PLUS réduit au silence pendant les 5 ou 6 ans qui séparent deux scrutins de même niveau territorial et puissent ENFIN reprendre la parole pour DÉCIDER de ce qui les regarde par un référendum d’ INITIATIVE CITOYENNE.
    C’est pour cela qu’une nouvelle association ” ARTICLE 3″ a été créée avec cette unique revendication. Son site et sa pétition devrait bientôt être en ligne . Il faudra la soutenir

    Le peuple doit pouvoir IMPOSER une référendum pour ABROGER UNE LOI ou pour en proposer de nouvelles. SANS RIC nous ne sommes PAS en démocratie c’est simple..

    A SUIVRE…

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France