Jean-Marie Le Méné : “La Silicon Valley produit une machine à trier les humains”

Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Lejeune, est le principal adversaire de l’eugénisme en France. Avec courage et sincérité, il dénonce sur TV Libertés le rôle de l’Etat mais aussi de la médecine dans la mise en place d’un transhumanisme qui vire à la traque aseptisée des êtres les plus faibles ou “imparfaits”. Un entretien entre indignation et refus de la capitulation :

Articles liés

4Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Caractacusa , 16 février 2016 @ 6 h 59 min

    Il n’y a pas qu’à la Silicon Valley que l’on trie. Exemple: Dans un campus américain, des étudiants noirs organisent une réunion annoncée des semaines auparavant dans les journaux, en s’autorisant l’appellation “gens de couleur”, officiellement bannie par les pseudo-antiracistes de la Bien Pensance gauchiste mondiale et n’ont de cesse que de demander à tous les journalistes définis comme “blancs” et venus leur passer de la pommade d’éteindre leurs caméras de sortir de la salle. Un seul d’entre eux résiste et continue de les filmer, malgré les menaces, en attendant que la police vienne. Victoire! La réunion s’éparpilla avant l’arrivée de celle-ci. C’était dans le Missouri, en février 2015. Mais, dans d’autres universités, on assiste régulièrement, depuis cette date, à de tels incidents. Maudit soit, à jamais, le jour où Obama, ce prétendu rassembleur, fut élu président!

    http://www.liveleak.com/view?i=48f_1455594420

    Ne riez pas! Un jour, peut-être e France…

  • françois pignon , 19 février 2016 @ 12 h 04 min

    Bonjour caractacusa, vous me paraissez “légèrement” hors sujet.
    Le niveau dont il s’agit me semble très largement le “simple” racisme de base !
    Il s’agit là de savoir où on met la ligne rouge à ne pas franchir! pour l’espèce Humaine . l’homme n’est pas parfait certes , mais le transhumanisme est un réel danger dans les mains de savants fous sans conscience se prenants pour DIEU et pour les seuls interets financiers d’une caste irresponsable quant aux conséquences .qui ne voient là qu’un nouveau marché juteux et des bénéfices à venir!cela conduira inévitablement à une catastrophe tel le Docteur Frankenstein qui créé un monstre qui échappe a son contrôle. Tel la bombe atomique . au départ c’est de la science mais avec l’esprit tordu de certains Humains aux manettes la folie sera forcement au rendez-vous! il est encore temps de poser des bases humanistes mais le temps presse!

  • comte , 19 février 2016 @ 13 h 03 min

    Bonjour, je confirme le point de vue de ce Monsieur.
    Papa d’une petite fille T21, nous avons subie la pression énorme et très pernicieuse du corps médicale pour faire avorter ma femme, jusqu’à ses 8mois de grossesse, et ceux malgré notre refus clair et catégorique. Nous avons tenue bon ce qui fait que nous avons avons aujourd’hui une petite fille, trisomique certes, mais pleine de vie, d’humour et que nous aimons.
    Je remercie Dieu de m’avoir donner la force de défendre ma famille.

  • Jean , 20 février 2016 @ 19 h 37 min

    DIAFOIRUS INUTILE VERSUS SURHOMME GALACTIQUE ?
    La trisomie n’est pas une maladie mais une effroyable déficience génétique, comme l’autisme, à ne pas souhaiter à son pire ennemi. Il y avait ces idiots utiles du cynique Lénine, Jean-Marie Le Méné est le représentant type d’une nouvelle catégorie, celle des IDIOTS INUTILES. Il est vrai que Laurent Alexandre a comme Einstein un QI de 150, et qu’on écrit la Silicon Valley. Car la silicone, c’est pour le faux sein, ou à défaut ici pour une fausse science à la Thomas Diafoirus, dont chacun sait qu’«Il s’attache aveuglément aux opinions de nos anciens et que jamais il n’a voulu comprendre les prétendues découvertes de notre siècle.» Un certain Aimé Michel a d’ailleurs montré avec Aurobindo Ghose, le super Darwin indien, que l’homme était EN ÉVOLUTION. L’illustre Constantin Tsiolkovski disait ainsi que si la terre est le berceau de l’Humanité, on ne passe pas sa vie dans son berceau.

Les commentaires sont clôturés.