Une apostasie massive dans le Caucase

La République autonome d’Adjarie fait partie de la République de Géorgie. Elle n’a pas subi l’annexion de facto par la Russie en 2008 parce qu’elle n’est pas contigüe à celle-ci. D’une superficie de 3 000 km², elle comptait 376 000 habitants d’après le recensement de 2002. Elle a une frontière commune avec la Turquie et donne sur la mer Noire. Les Adjares sont ethniquement des Géorgiens. Leur spécificité provenait de leur confession musulmane, car à l’issue de sa conquête par les Turcs ottomans au XVIIe siècle, l’Adjarie est devenue majoritairement islamique. En 1878, elle est conquise par l’Empire russe. En 1991, après la chute du communisme et l’indépendance de la Géorgie, elle fait sécession et jusqu’en 2004, cette République “indépendantiste“ est gouvernée par un oligarque musulman, Aslan Abachidzé, aujourd’hui en fuite.

En 1991, 75% des Adjares étaient musulmans. En 2002, ils sont devenus à 64% orthodoxes (241 000 personnes), et les estimations actuelles portent ce chiffre à 75%. Le métropolite de Batoumi, la capitale, estime que ces conversions ne sont qu’un retour aux sources. Selon ses déclarations, « les Adjares continuaient à porter secrètement une croix. Ils peignaient des œufs de Pâques et ils conservaient des icônes chez eux». L’Église orthodoxe est un pilier de l’identité nationale géorgienne. Le pays a été envahis par tous les voisins, Iraniens, Turcs, et Russes. S’il n’y avait pas eu le ciment de la religion, il n’y aurait plus de peuple géorgien. Périodiquement des politiciens turcs parlent d’un retour de la province adjare au sein de la Turquie.

En fait, le recul de l’islam au profit de l’orthodoxie a commencé dans les années 1950. Le mouvement s’est accentué dès la dislocation de l’Union soviétique avec des conversions encouragées par le gouvernement géorgien qui a médiatisé des baptêmes collectifs dans les rivières. Les musulmans étaient encore 115 161 (31%) en 2002, dont 10% d’origine turque. L’islam reste assez vivace dans les montagnes adjares.

Cette apostasie de masse en Dar al Islam (monde islamique) est unique. Si des conversions individuelles peuvent se produire, il n’y a pas d’exemple, à part les Adjares, d’un peuple musulman se convertissant. On se prend à rêver que les Berbères, et même les arabisés égyptiens, levantins ou mésopotamiens retournent au christianisme de leurs ancêtres. Mais là, c’est une toute autre affaire.

Articles liés

21Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • monhugo , 15 avril 2014 @ 20 h 23 min

    Le catholicisme est religion d’Etat à Malte.
    Cependant, le Parlement de l’archipel vient d’adopter une loi qui va permettre aux invertis de se “marier” – civilement.
    37 voix “pour”, l’opposition (30 députés) s’étant abstenue ! Le chef de l’opposition nationaliste (la majorité au pouvoir est travailliste) déclare ne pas être hostile au “mariage”, mais réservé sur les suites, en matière de filiation.
    Les uranistes et les tribades maltais (il n’y a que 411.277 habitants à Malte, l’état le moins peuplé de l’UE) pourront en effet, comme en France, adopter, une fois “mariés”.
    La LGBTise gagne du terrain tous les jours en Europe… Malte est le 22e pays européen à permettre “mariage” (ou union civile) aux invertis entre eux, et le 10e à leur ouvrir l’adoption conjointe.

  • Alainpsy , 15 avril 2014 @ 21 h 45 min

    La conversion est inéluctable, l’islam n’a pas d’avenir sauf à se maintenir par la force dans l’obscurantisme. Toute religion fondée sur le meurtre de l’autre, contrairement à l’amour de l’autre, ne peut exister que dans la haine et le sang, c’est ce qui se passe aujourd’hui, et tous les Chrétiens devraient comprendre qu’accueillir l’islam c’est aller à l’encontre du message d’amour du Christ qui n’a jamais recommandé aux hommes de s’empoisonner.

  • Eric Martin , 15 avril 2014 @ 21 h 55 min

    Le rapport avec le sujet ? Merci de nous envoyer une brève si vous voulez que NDF en parle, les commentaires deviennent un véritable bazar…

  • monhugo , 16 avril 2014 @ 2 h 29 min

    Je vous remercie de cesser de m’attaquer, moi et moi seule, de page en page. Je “rebondissais” ici sur 2 commentaires qui parlaient de Malte. Pays catholique, qui le devient de moins en moins.
    Je viens de passer sur la page des “réacs” (où j’ai d’ailleurs fourni un lien remplaçant votre vidéo impossible à visionner..), où je vois un commentaire qui n’a pas le début d’un rapport avec le sujet évoqué, mais qui n’a pas déclenché votre ire. Et les “digressions” sont habituelles et très fournies un peu partout.
    2 poids, 2 mesures ?

  • marie , 16 avril 2014 @ 4 h 02 min

    En réalité, il y a eu un autre cas similaire de conversion massive d’un peuple de l’islam au christianisme: c’est au Timor oriental, au XXe siècle, lorsque ce peuple a lutté pour son indépendance vis à vis de l’Indonésie et a adhéré â ce moment là à la religion chrétienne.

Les commentaires sont clôturés.