Neuf mois ferme pour avoir comparé Taubira à une guenon

Anne-Sophie Leclere, ancienne tête de liste du F.N. aux municipales

Une ancienne tête de liste du F.N. dans une commune des Ardennes, exclue du parti pour avoir comparé Christiane Taubira à une guenon au travers d’un photomontage (dont elle n’était pas même l’auteur) vient d’être condamnée à neuf mois de prison ferme, cinq ans d’inéligibilité et 50 000 € d’amende, tandis que le tribunal a condamné le F.N. à 30 000 € d’amende.

La plainte émanait du parti guyanais socialiste, Walwari, fondé en 1993 par Taubira. Le parquet n’avait requis “que” quatre mois de prison ferme, cinq ans d’inéligibilité et 5000 € d’amende, mais ne s’était pas prononcé sur la responsabilité du F.N. dans l’affaire. Selon le journal Libérationle procès fut avant tout (on s’en doute) une tribune contre le F.N., car il constitue “une menace et un danger pour la société cosmopolite” (sic). On notera en outre l’absence de débat contradictoire, les prévenus n’ayant pas été présent lors du procès (en revanche pas moins de 6 avocats avaient été investis dans l’affaire).

En guise de comparaison

Condamnations “semblables”
Propos proches

Ou encore, cette déclaration d’un responsable du Front de Gauche (jamais viré là en revanche), Alain Bousquet :

Puisque Le Pen à (sic) des os ! Il faut lui briser !
(…) si nous ne nous réjouissons pas du sacrum fêlé de la truie qui chante, nous n’avons rien compris à la reconquête des cœurs et des esprits qui doit guider chacune de nos sorties ! La truie a des os, qui s’ordonnent autour de la finance et de la loi du plus fort, la truie à un squelette qui charpente une masse informe, qui répand la haine et la confusion


 

L’occasion de relire l’excellent article de Jean-Yves Le Gallou, paru récemment sur Polémia :

Justice française ? Ni indépendante, ni impartiale !


 

Complément : communiqué du Front National

Le « mouvement Walwari » (association indépendantiste créée en Guyane par Christiane Taubira) a cru pouvoir citer devant le tribunal correctionnel de Cayenne Mme Anne Sophie Leclère pour le délit d’injure envers la même Mme Taubira après que Mme Leclère l’ai caricaturée sur Facebook. Cette association a cru aussi pouvoir citer pour la même infraction le Front national.

Le Front national a demandé au premier président de la Cour d’appel de Cayenne la récusation de M. Stéphane Rémy, le président du tribunal correctionnel, au motif de son appartenance au Syndicat de la Magistrature. Le premier président a rejeté cette demande sans même faire mention de l’argument soulevé par le FN tenant à l’existence du « mur des cons » et au fait que la présidente du SM est mise en examen pour injure envers le Front national.

Le Front national a ensuite tenté de trouver à Cayenne un avocat susceptible de le défendre. Il n’y est pas parvenu (Mme Leclère, compte tenu de son très petit niveau de vie, ne s’y est même pas essayée…). On mesure déjà l’iniquité de ce procès qui oblige ces deux défendeurs à comparaitre à des milliers de kilomètres.

C’est dans ses conditions de chausse-trappe que s’est déroulé ce procès et que des condamnations révoltantes viennent d’être prononcées : 9 mois de prison fermes contre Mme Leclère, 30.000 euros d’amende contre le Front national et 50.000 euros de dommages et intérêts au profit du « mouvement Walwari ». Il doit s’agir des condamnations les plus importantes prononcées depuis longtemps en matière de droit de la liberté d’expression.

Evidemment, le Front national interjette appel de cette décision (devant la cour d’appel de Cayenne). Le Front national fera valoir que le droit français a expressément exclu la responsabilité pénale d’une personne morale pour les délits relatifs à la liberté d’expression. Le procureur de Cayenne avait relevé cette impossibilité de déclarer coupable le Front national du délit d’injure. Tout ceci n’a pas arrêté, à l’évidence, les juges du tribunal de Cayenne. Le Front national fera aussi valoir qu’il n’a pas injurié Mme Taubira, qu’il n’a donné aucun moyen à Mme Leclère de le faire, qu’il a d’ailleurs exclu définitivement cette Mme Leclère.

Clairement, au tribunal de Cayenne, les règles ne sont pas appliquées, il faut dénoncer avec vigueur ces violations incroyables de notre état de droit.

Autres articles

52 Commentaires

  • HuGo , 16 Juil 2014 à 4:48 @ 4 h 48 min

    Pour moi, c’est un scandale …un procès POLITIQUE.
    Comment croire au boniment d’une justice qui serait indépendante, …de plus une personne modeste, attaquée par un mouvement INDÉPENDANTISTE, créé par madame Taubira elle-même, sans la présence de la prévenue, au du moins de son avocat !
    Vivrions-nous par moment sous un régime à caractère stalinien…je reprendrai la célèbre courte phrase que monsieur Georges Marchais affectionnait en son temps : “c’est un scandale !”
    Tout mon soutien à cette commerçante embastillée sous un régime judiciaire – dans CE CAS PRECIS – qui suinte une partialité inimaginable !!!

  • jsg , 16 Juil 2014 à 6:46 @ 6 h 46 min

    C’est le procès ou l’intelligence de la plaignante est occultée par le complexe de race, le désir de faire payer le racisme de base de l’ancien colonisateur.
    Au travers de ça, la plaignante devrait se satisfaire de cette condamnation. Maintenant, elle ne peut rien contre la haine q’elle draine derrière elle(*), elle ne sera pas toujours ministre, alors, qu’elle en profite.
    La différence entre Madame Touraine et Madame la Garde des Sceaux réside dans le dégré de largesse d’esprit, c’est tout.
    Non Madame la Garde des Sceaux, ce jugement témoigne d’une haine dépourvue d’humour, ou les traits d’irrespects sont proportionnellement plus condamnés que les crimes de sang !
    Merci Monsieur Normal, merci bien de redonner un but aux français, un espoir :
    Celui de se débarrasser une bonne fois pour toutes de vous et vos collaborateurs, un jour vous comprendrez il sera trop tard.

    (*) rappelons-nous bien sa hargne à défendre l’indéfendable dans les séances de A.N. concernant le “mariage pour tous”, sous le prétexte fallacieux de l’égalité ! Son attitude condescendante qu’elle adoptait en réponse aus députés de l’opposition où l’on pouvait sentir le mépris mal dissimulé. Tout dans sa posture transpirait le plaisir de semer le trouble dans la société française, de détruire tout ce qui fit son histoire, sa grandeur, au profit de la sensibilité anecdotique qui est à la mode en ce moment.

  • Vautrin , 16 Juil 2014 à 7:21 @ 7 h 21 min

    La sentence est disproportionnée à l’offense ! Normal, sous ce gouvernement totalitaire : privé de soutien populaire, le régime n’a que deux moyens pour se maintenir à flot, la police et la justice politiques. Jadis, on appelait “fasciste” un tel régime.

    Juste pour mémoire : un tribunal a innocenté la harpie Bouteldja pour un discours appelant résolument à la haine raciale anti-blancs et pour nous avoir traité tous de “sous-chiens”.

    Ce régime pue jusqu’aux étoiles : MORIETUR !

  • geo40 , 16 Juil 2014 à 7:29 @ 7 h 29 min

    Haine raciale, voilà, l’anathème est jeté!
    Juste une petite question : la guenon a-t-elle eu un avocat pour se défendre?
    Après tout ce charmant animal a été comparé à Madame Taubira,elle aurait pu en être froissée.
    J’imagine la SPA se portant partie civile dans cette affaire.
    Dépéchons-nous d’en rire avant d’avoir à en pleurer.

  • Marie , 16 Juil 2014 à 7:33 @ 7 h 33 min

    Connaissez vous la caricature de Ch. Taubira par Charb de Charlie Hebdo ? Cherchez, Messieurs et Dames les juges, vous allez adorer. Mais Charb est protégé sur sa gauche, le bienheureux !

  • Charles , 16 Juil 2014 à 7:39 @ 7 h 39 min

    Il y a une incohérence évidente dans cette poursuite judiciaire
    et donc contre toute condamnation pour la raison suivante:

    Madame Taublira se réclame des “loumières” et donc des théories évolutionnistes
    pures et dures,selon les quelles nous descendrions tous d’un grand singe initial.
    Elle se veut “Darwinienne”,présentant une “évolution” ou le chimpanzé initial
    devient humain au fil des millénaires. De la posture 4 pattes à la posture 2 pattes.

    En sa qualité de scientisto-progressiste (et post marxiste-Féministe-LGPT)
    Madame Taublira,es qualité d’UMPS, insiste donc pour défendre
    une ascendance simiesque. Ceci est son droit.

    Dans ces conditions ,pourquoi et comment reprocher aux autres de la prendre au mot ?

    Nous sommes nombreux à savoir que le chaînon manquant n’a toujours pas
    été trouvé entre nous et nos frères les singes. En conséquence,nous acceptions
    une part d’inconnu dans le lien entre mammifères,part qui est récusée par Taublira.
    Ou est donc l’insulte à caractère raciste dans la diffusion de ce montage ????

    Certes,si Taublira se revendiquait chrétienne donc anti-darwinienne
    et anti-évolutioniste pur beurre, alors,la diffusion du montage pouvait
    et devait être requalifiée comme un acte à caractère raciste…

    Dans ce cas ci,la candidate ne fait que souligner les convictions
    darwiniennes de la ministresse.

  • Denis Merlin , 16 Juil 2014 à 7:43 @ 7 h 43 min

    « Toute personne a droit à ce que sa cause soit entendue équitablement, (…) par un tribunal indépendant et impartial (…) »

    Convention européenne des droits de l’homme. article 6.1 (extrait)

    http://conventions.coe.int/treaty/fr/treaties/html/005.htm

    Je peux témoigner que cet article n’est que rarement appliqué en France. Nous sommes dans une situation intolérable.

Les commentaires sont fermés.