Choquant : Christian Vanneste viré manu militari de l’UDT de la Manif pour Tous ce dimanche (+add)

C’est un homme choqué qui m’appelle lundi matin. Christian Vanneste me révèle avoir été dégagé manu militari de l’UDT de la Manif “pour Tous”, ce dimanche au parc floral de Vincennes.

Tout commence à la fin du mois d’août à l’Université d’été de la Sainte-Baume qu’organise l’Observatoire sociopolitique du diocèse de Fréjus-Toulon sur le thème “Changer la société”, m’explique Christian Vanneste. Il y croise Ludovine de La Rochère. Tous deux discutent très cordialement et la Présidente de la Manif pour Tous lui dit qu’il sera le bienvenu à l’université d’été des 14 et 15 septembre 2013.

“Étant en déplacement d’ici-là, un ami m’y inscrit par téléphone. J’arrive dimanche matin et découvre que mon inscription n’a pas été prise en compte alors qu’il a été dit le contraire à l’ami qui a bien voulu m’inscrire. Je n’y fais pas plus attention, m’inscris, paye 45 euros et reçois un badge. Puis, je me rends au forum consacré au thème ‘La loi : fondement et élaboration’, salle Denfert, avec le Pr Guillaume Drago et Michel De Jaeghere.

Lorsque la salle est invitée à participer, j’effectue une intervention technique sur le référendum d’initiative populaire, que je connais bien puisque j’ai déposé une proposition de loi l’instaurant lorsque j’étais député. Je suis applaudis et je me rassois.

Alors que le forum s’achève, je suis pris à froid par des jeunes du service d’ordre qui me disent que le service de presse souhaite me voir. Je me retrouve dans une salle où il n’y a personne. Et là, je comprends que je viens de me faire piéger. Un jeune, barbu, m’explique que je ne suis pas inscrit, donc que je ne peux pas rester à l’UDT. Il invoque des raisons de sécurité. J’appelle l’ami qui m’a inscrit et le lui passe.

Mais je suis face à quelqu’un d’une mauvaise foi en béton armé qui affirme que je ne suis pas inscrit, que leur organisation est professionnelle et qu’ils n’ont certainement pas pu faire une erreur. Je demande à parler à Ludovine de La Rochère, sans succès. J’explique que je comprends pas une telle attitude à mon égard. Le jeune barbu me glisse : ‘Mais enfin, vous avez quand même dit certaines choses‘.

D’un seul coup, je comprends tout, c’est une allusion à mon combat pour la défense du mariage et de la famille. Je suis poussé vers la sortie et exige de pouvoir aller chercher mes bagages (car je viens de Lyon), ce qu’on m’empêche de faire. On me fait patienter dans une cour, un jeune me ramène mes valises et je suis poussé manu militari hors du parc floral. Un jeune m’appelle un taxi tandis que je suis désormais derrière la grille d’entrée avec mes bagages.

En attendant que celui-ci arrive, je tombe sur Yves Meaudre, directeur général d’Enfants du Mékong qui n’en croit pas ses yeux. Scandalisé par l’attitude du service d’ordre, il évoque devant moi une éventuelle démission des Enfants du Mékong de la Manif pour Tous. Il rentre et me promet d’en parler à Ludovine de La Rochère. Quelques minutes plus tard, il revient la mine déconfite et m’explique qu’il n’a pas réussi à la voir mais qu’on lui a affirmé que je n’étais pas inscrit.

Une jeune bénévole m’explique être très choquée par le traitement qui m’est réservé. Un jeune m’indique discrètement que ‘le service d’ordre est fou car la presse s’apprête à arriver’. J’avais en effet remarqué leur empressement à me faire partir !

Je me souviens avoir notamment remarqué la présence massive (et unique) d’élus de l’UMP dans le débat sur l’engagement politique, comme si c’était le seul parti impliqué. Je pense être un précurseur. Eux sont traités comme des rois par la Manif pour Tous. Bref, je suis choqué. Ludovine de La Rochère n’avait qu’à me demander de ne pas venir au lieu de m’inviter, je l’aurais accepté et me serais tu, l’essentiel étant évidemment que la cause avance.

Mais m’humilier comme cela, me virer de force alors que je viens de loin, que j’étais invité et inscrit, le tout sans la moindre excuse ni la possibilité de parler à Ludovine de La Rochère, je ne peux pas l’accepter.”

Ce n’est pas la première fois que le service d’ordre de la Manif pour Tous est impliqué dans des évictions brutales. Nouvelles de France avait notamment révélé en juin les circonstances exactes de l’éviction brutale de Béatrice Bourges d’une manifestation.

> Article édité à 16h.

Addendum 20h45 : La rédaction vient de recevoir ce communiqué :

La Manif Pour Tous tient à préciser aux lecteurs de Nouvelles de France que sa Présidente, Ludovine de La Rochère, a personnellement téléphoné ce jour à M. Christian Vanneste auprès duquel elle s’est excusée.

Autres articles

385 Commentaires

  • cristiano , 16 septembre 2013 @ 12 h 03 min

    Du fond de mon Auvergne j’étais justement entrain de réfléchir sur les DEUX manifs d’hier et sur le compte rendu fait par le Salon Beige de université d’été LMPT. La conclusion que je m’appêtais à écrire est: LMPT est l’anti-chambre de L’UMP (qui a perdu toute crédibilité) ; L’UMP étant nécessaire au PS pour leur numéro de duettistes ; en particulier “le pacte républicain” qui est la sauvegarde du grand capital .

  • BCajoule , 16 septembre 2013 @ 12 h 04 min

    Vite, une réponse bien enrobée d’Albéric D. comme pour l’éviction de Béatrice B.
    “La manif pour tous”, mais pas trop…

    Courage, on les aura !

  • JSG , 16 septembre 2013 @ 12 h 09 min

    Il serait intéressant d’avoir des précisions de la part de la Dame Ludivine !
    Si ce mouvement doit devenir un composteur de l’UMPS, nous saurons à quoi nous en tenir.
    A suivre de très, très près.

  • Paul-Emic , 16 septembre 2013 @ 12 h 09 min

    et pourquoi ? le blouson de cuir serait une marque d’agressivité ?
    C’est du grand n’importe quoi. Et une fleur de lys au revers c’est un signe de complot ?
    C’est quoi la tenue ? loden ou tailleur Chanel ?

  • Paul-Emic , 16 septembre 2013 @ 12 h 09 min

    +1

  • J.75 , 16 septembre 2013 @ 12 h 16 min

    Comme dirait l’autre, “c’est un scandale!!”

    Contre-productif au possible comme pratique, enfin bref, diviser pour mieux (laisser le lobby LGBT) régner.

  • J.75 , 16 septembre 2013 @ 12 h 19 min

    Le front ripoublicain ne fait plus recette vous savez, près de 70% des électeurs UMP n’en veulent plus…

Les commentaires sont fermés.