L’Institut de Formation Politique fête ses dix ans !

« Dix ans d’efforts pour offrir une relève de convictions à notre pays » : L’Institut de Formation Politique a annoncé avoir atteint le cap de la décennie. L’IFP a fêté, vendredi dernier, son dixième anniversaire à la Fondation Dosne-Thiers.

« 725 auditeurs, 250 intervenants, 72 séminaires, 62 Lundis de l’IFP : depuis dix ans, l’Institut de Formation Politique s’est démené pour résoudre le problème du renouvellement des dirigeants politiques. » explique Alexandre Pesey, son Directeur et fondateur. « Nous avons créé l’IFP pour permettre aux jeunes étudiants de renforcer leurs convictions et d’acquérir, auprès d’intervenants de qualité, les méthodes de base d’une action politique efficace ».

L’IFP est sans doute l’une des plus belles réussites de la société civile française, et une nouvelle preuve que celle-ci se renforce. Il participe à l’essor d’une nouvelle génération prometteuse : « Entre deux séminaires, le réseau de l’Institut favorise l’engagement, que cela soit dans la vie associative ou en politique. Nos auditeurs commencent à percer, par exemple dans les médias ou sur le terrain, lors d’élections locales – ils sont trente et un à avoir été élus en avril ».

Admiratif, le mécène Claude Razel fit ainsi remarquer : « Il y a dix ans, il n’y avait rien. Imaginez ce qu’il a fallu d’esprit d’entreprise et de courage pour créer l’IFP ! » En effet : indépendant de toute parti politique, celui-ci n’accepte aucun financement public.

Les prix 2014 de l’IFP

C’est lors de cette soirée que les traditionnels prix de l’IFP sont remis. Cette année, la gazette en ligne Le Rouge & le Noir a remporté le Prix Razel de la Toile, décerné aux auditeurs de l’IFP ayant le mieux promu leurs convictions sur Internet. Ils succèdent ainsi à Samuel Lafont (2013), Nouvelles de France (2012) et Contrepoints (2011).

Le prix de l’action a été décerné à Benjamin Blanchard, et celui du jeune espoir à Flora Sabbagh. L’économiste Lucas Léger, chercheur à l’IREF s’est vu récompensé du prix de l’analyse et l’association « les Gavroches » du prix de la communication. L’historien Stéphane Courtois, auteur du Livre noir du communisme, a reçu un des prix des meilleurs formateurs de l’IFP.

De nombreuses nouveautés

L’IFP a profité de l’occasion pour annoncer la publication de ses deux dernières notes, sur « Le Socialisme » et « L’objection de conscience » et pour diffuser un clip sur les réseaux sociaux :

Articles liés

8Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Morbihan , 7 juillet 2014 @ 15 h 05 min

    L’IFP est justement un organisme de formation politique qui ne fait pas partie du ” moule ” bien-pensant et dit “correct “.
    Les jeunes y sont formés pour résister au rouleau compresseur de la pensée unique gauchiste athée qui cherche à détruire toutes les valeurs qui sont les assises de notre vraie France

Les commentaires sont clôturés.