Dieudonné, témoin à une parodie de mariage : «C’est beau, c’est la France de demain, c’est la famille d’aujourd’hui»

Le maître quenellier refait des siennes. Mercredi 17 juillet, Frédérik Bernard, le maire socialiste de Poissy (Yvelines), a “marié” deux détenus, Alfredo Stranieri dit “le tueur aux petites annonces” et Germain Gaiffe, respectivement condamnés à perpétuité et à 30 ans de réclusion criminelle. Deux témoins ont assisté à la parodie de mariage : le terroriste Carlos et l’humoriste Dieudonné qui s’est présenté au centre pénitentiaire vêtu d’une sorte de robe de mariée avant qu’un gardien de prison ne lui demande de la retirer. “C’est la porte ouverte à une sacrée plaisanterie (…). Il est question qu’ils adoptent un codétenu (…). C’est beau, c’est la France de demain, c’est la famille d’aujourd’hui” a-t-il réagi avec ironie :

Manifestement pas conscient de participer à une énorme “quenelle”, Frédérik Bernard a déclaré : “Le procureur autorise le mariage, je marie. Après, chacun a droit d’avoir ses idées.”

Les deux détenus ont le goût du buzz : en 2010, peu après la naissance de Zohra Dati, ils avaient revendiqué la paternité dans des lettres envoyées à la garde des Sceaux dans lesquelles ils réclamaient un droit de visite. Poursuivis pour outrage, ils avaient été condamnés en décembre 2011 à quatre mois de prison par le tribunal correctionnel de Versailles.

Dieudonné partage cet appétit pour le buzz et n’a jamais caché son hostilité à la dénaturation du mariage. “La loi sur le mariage pour tous a ouvert la porte au grand n’importe quoi” a-t-il déclaré mardi à l’AFP. En mars 2013, lors d’un déplacement en Algérie, il avait qualifié le projet de loi Taubira de “projet sioniste qui vise à diviser les gens” alors que “la société s’effondre. Il n’y a plus de travail et le moral est au plus bas. C’est encore pire maintenant que la France est dirigée par le sionisme”.

Articles liés

93Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Komdab , 18 juillet 2013 @ 14 h 07 min

    On peut tout à fait être catholique, de droite, et trouver que certains arguments de Dieudonné ou Soral sont pertinents et juste. Cela ne signifie pas que c’est un ami ou un camarade, ni même que tout ce qu’il dit est génial mais lorsqu’il dit des choses sensées je suis en droit de le souligner.

    En l’occurrence il passe par l’humour pour dénoncer l’absurdité de cette loi et je trouve que c’est réussi et d’ailleurs le pseudo mariage de ces 2 détenus n’aura pas d’impact sur la moral de notre société puisqu’ils sont en prison et ne pourront bien sur jamais adopter.

  • azerty , 18 juillet 2013 @ 14 h 12 min

    Jamais je n’oublierais qu’il a recommandé très sérieusement, à côté d’un imam chiite, aux jeunes chrétiens de se convertir à l’islam.
    Quand on pense qu’au lendemain de son suicide, cet imbécile de Soral a osé comparé ce dégénéré (à qui il arrive parfois d’être drôle) à D. Venner, dont je ne goûte pourtant pas du tout le paganisme, en faisant de lui un “résistant”…
    Quand une société se donne ce genre de “résistant”, c’est là qu’on peut vraiment mesurer son degré de putréfaction.

  • MCT. , 18 juillet 2013 @ 14 h 12 min

    Je crois que Dieudonné est dans la dérision totale.

    Il y avait en effet une grande urgence à légaliser ces parodies de mariage.
    Dans quelques années ou dizaines d’années, ils pourront mourir de honte en revivant l’actualité de l’ère Hollande ! quelles traces laissées dans l’histoire !

  • MCT. , 18 juillet 2013 @ 14 h 21 min

    Je m’étais faite la même refléxion.
    Au nom de quoi un homme et une femme sans lien de sang ne peuvent pas se marier ? Vu l’actualité du mariage pour tous, il y a de quoi se révolter.
    La logique Hollande.
    Je n’avais pas réalisé que nos deux criminels n’étaient pas homos.
    Merci à eux, ils ridiculisent pleinement le pouvoir en place. Et tout le monde marche, de peur d’être taxé d’homophobie. Il faut bien qu’ils se distraient. Ils vont aller jusqu’au bout en demandant à adopter c’est sûr.
    Pauvres procureurs, maires, députés, président ! dans quel guêpier ils se sont fourrés ! ce n’est sûrement que le début…
    On pourra en écrire des livres, pour la postérité.

  • Frédérique , 18 juillet 2013 @ 14 h 26 min

    Pourquoi avoir obligé Dieudonné à retirer sa robe?
    On fait un timbre avec le portrait d’une harpie vociférante qui se balade à poils dans les lieux publics, on s’extasie devant la parade sur les Champs Elysées d’énergumènes déguisés comme des putes et lui n’aurait pas le droit de s’habiller comme il veut? Il devrait porter plainte pour atteinte à ses droits.

  • Francois Desvignes , 18 juillet 2013 @ 14 h 29 min

    Tout de suite des gros mots.

    Tout ce qui pourra être fait pour discréditer le Reich socialiste et son essaim de collabos sera le bienvenu.

    Les détenus (dont vous seriez étonné de constater la déontologie en matière de moeurs) ((hormis évidemment les délinquants sexuels qui vivent justement un enfer en prison, ceci apportant l’illustration de cela) ) , nos Barabas donc, n’ont pas en la circonstance critiqué l’institution du mariage mais le détournement qu’en a fait la loi Taubira.

    Notre Quenelle maker national était de la partie : lui seul pouvait l’être, tous ses collègues “du rire” étant totalement inféodés au régime du Reich socialiste à tel point qu’ils ne rient plus que lorsqu’ils se brûlent ou d’un rire idiot à l’occasion d’un de leurs poncifs antifrançais-antiblanc histoire de mériter leurs subventions au titre (paradoxal) de “l’exception culturelle française” : trois bobards dans une expression de trois mots ! Ils sont ordinaires quand ils ne sont pas vulgaires ; ils sont incultes quand ils ne sont pas ignares ; ils sont anti français quand ils ne sont pas ouvertement (et généalogiquement) africano-maghrébins.

    On peut apprécier ou non Dieudonné mais la merde est sur leur trottoir, pas sur le sien.

    L’idiot du village s’est prêté à la mascarade s’en s’apercevoir que c’en était une ? Il a remercié l’assistance en mariant les époux ?

    Il faut être juste : ce n’est pas parce que c’est “un tas de purin” qu’il aurait fait cela.

    Mais parce qu’il était socialiste que c’est un tas de purin et parce que c’est un con qu’il ne s’est pas aperçu de la quenelle : il ne faut pas tout inverser , surtout en ces “matières” délicates.

    Premier magistrat de la ville, roi des cons?

    A moins que…..

    Et c’est là qu’un train en cache un autre encore plus sublime :

    notre édile n’a accepté de faire semblant de ne rien comprendre à la parodie, que pour mieux obéir aux injonctions du procureur…directement sous les ordres de son autorité hiérarchique…la Gruppenfuhrer Taubira !

    Se pourrait-il que notre maire soit maire avant d’être socialiste et notre procureur, français, avant d’être hollandiste ?

    Dieudonné fait des émules chez les édiles : c’est version “quenelles famille nombreuse”.

    Oui, c’est certain : la résistance du zèle est la réponse de l’Administration française au sectarisme idéologique du Reich socialiste :

    xrayzoulou,

    Ne vous fâchez pas,

    Les Barrabas, Dieudonné, le maire, le Procureur sont de notre côté contre le Reich socialiste.

    Et Dieudonné, qui ne plaisante jamais quand il s’agit de métier, vous le confirme : ce coup d’essai est ,en plus d’être un coup de maître, avec la complicité zélée du procu et du maire, “une porte ouverte”

    Que c’est drôle s’agissant d’un pénitencier.

    Pas celui de Poissy, bien sûr : celui du Reich socialiste !

  • Francois Desvignes , 18 juillet 2013 @ 14 h 41 min

    Dieudonné se moque d’eux.

    y trouvent pas ça drôle.

    Nous, si.: ça l’est !

    Raison de plus…

Les commentaires sont clôturés.