La GPA mauvaise pour la santé mentale et émotionnelle de l’enfant

Selon une étude réalisée par le Centre de recherche sur la famille de l’Université de Cambridge sur 30 familles ayant utilisé une mère porteuse, 31 familles le don d’ovocytes, 35 familles les services d’un donneur de sperme, et 53 familles qui ont conçu naturellement (entretiens avec les mamans quand l’enfant a trois, sept et dix ans), les enfants supportent mieux l’idée de n’avoir aucun lien biologique avec leurs parents que celle d’avoir été portés par une autre femme que leur mère. Chez ces derniers, les « signes de problèmes d’adaptation, de problèmes de comportements (agressif ou antisocial), ou de problèmes émotionnels comme l’anxiété ou la dépression” ont été davantage constatés, au moins à l’âge de 7 ans, note Susan Golombok, professeur de recherches sur la famille, qui dirige l’étude.

L’étude continue et, l’année prochaine, les enfants (âgés de 14 ans) seront examinés mais les chercheurs craignent déjà de nouvelles difficultés à l’âge de l’adolescence, lorsque les questions d’identité deviennent prépondérante et les relations avec les parents plus difficiles. En attendant, des résultats provisoires ont été publiés dans le numéro de juin du Journal of Child Psychology and Psychiatry.

Il faut noter que les enfants échappent à l’actuelle généralisation du principe de précaution alors qu’ils sont censés représenter ce qu’une société humaine a de plus précieux ; l’égoïsme des adultes (eux-mêmes anciens enfants rois) n’y est sans doute pas étranger. Ainsi, selon l’American Society for Reproductive Medicine, le nombre d’enfants issus de dons d’ovocytes a augmenté de 30% entre 2004 et 2011, passant de 7 284 à 9 541 tandis que le nombre de naissances impliquant une mère porteuse a explosé de 200%, bondissant de 530 en 2004 à 1 179 en 2011. Personne ne sait combien de naissances ont résulté de dons de sperme, mais les estimations vont de 30 000 à 60 000 par an…

Autres articles

8 Commentaires

  • Lieutenant X² , 19 Juin 2013 à 17:40 @ 17 h 40 min

    Il faudra bientôt faire des teste ADN avant de se “mettre avec quelqu’un” pour éviter ses demi-frères/sœurs/neutres…

  • eric-p , 19 Juin 2013 à 18:21 @ 18 h 21 min

    Bien vu !
    Sur le fond, l’Etat va encore dire que cette étude a été financée par
    l’affreux complot christianophile et que par conséquent il ne faut pas en tenir compte !

  • Eric , 19 Juin 2013 à 18:49 @ 18 h 49 min

    la GPA pose divers problèmes:
    – c’est du commerce d’êtres humains
    – la mère reste celle qui l’a mise au monde quelque soit les manipulations génétiques opérées
    c’est donc un abandon d’enfant
    – ceux qui achètent l’enfant n’ont aucune garantie et dans le cas d’homo, ce ne sont même pas de vrais couples
    – que se passe-t-il si l’enfant nait handicapé ou révèle dans le temps des séquelles ?
    – enfin, cela me rappelle les enfants d’Hitler

    Les adoptions sont rigoureusement controlées, la GPA ne le sera pas . est-ce normal?

  • Dōseikekkon , 19 Juin 2013 à 19:19 @ 19 h 19 min

    C’est le même prof. Susan Golombok qui a co-publié il y a quelques mois une étude portant sur 130 familles adoptives, étude concluant à quasiment aucune différence entre enfants adoptés par des couples de même sexe et les autres.

    http://www.cam.ac.uk/research/news/ive-got-two-dads-and-they-adopted-me

  • MP , 19 Juin 2013 à 23:00 @ 23 h 00 min

    Pour voir concrètement ce que c’est déjà, la GPA : http://www.youtube.com/watch?v=pQGlAM0iWFM

  • Vik , 19 Juin 2013 à 23:18 @ 23 h 18 min

    Je me pose une question sur la GPA, qu’en sera-t-il de l’avortement ???

    Je m’explique : moi et mon ami Robert fraîchement mariés à la mairie du 4ème arrondissement décidons de GPAîser un enfant (dès que le décret “égalité pour tous” sera passé).

    Après 3 mois de grossesse, Robert se tire avec Kevin et nous décidons donc de ne plus garder l’enfant, afin d’éviter les frais de garde partagée.

    Pourra-t-on réclamer l’avortement du bébé GPA ? (au nom de l’égalité et de l'”avortement pour tous” ?), la mère porteuse pourra-t-elle s’y opposer ?

  • ADFH , 21 Juin 2013 à 8:30 @ 8 h 30 min

    Cet article est totalement contredit par l’auteure elle-même de l’étude mentionnée !

    voir : http://adfh.net/?attachment_id=5169

Les commentaires sont fermés.