En Italie, la liberté d’expression bientôt prise en otage par le lobby gay

Le 26 juillet prochain sera examiné un projet de loi contre l’« homophobie » au Palais Montecitorio (photo ci-contre). Au delà des – légitimes – redéfinitions des peines prévues pour violence ou discrimination à l’encontre des personnes homosexuelles, le projet prévoit surtout d’introduire dans la législation italienne la notion « d’identité de genre » mais aussi des peines dignes des dictatures les plus féroces à l’encontre de qui oserait s’opposer, par exemple, au mariage homosexuel ou à l’idéologie véhiculée par les lobbies LGBT puisque d’après le texte, pourront être punies de 18 mois de prison celui qui « incite à commettre ou commet des actes de discrimination fondés sur l’orientation sexuele ou l’identité de genre de la victime ». Selon certains juristes, ceux qui voudraient empêcher l’adoption de lois dénaturant le mariage ou permettant l’adoption par des couples de même sexe pourront être poursuivis et condamnés en vertu de ce texte.

Le texte qui entrera prochainement en discussion prévoit par ailleurs de 6 mois à 4 ans de prison pour qui participe à des associations critiquant l’homosexualité et de 1 à 6 ans pour qui fonde ou préside de telles associations ! Enfin, comme le souligne le journal italien Avvenire, les dispositifs anti-discriminations pourront permettre des poursuites devant les tribunaux contre des associations religieuses ou des Églises si, par exemple, celles-ci considèrent publiquement l’acte homosexuel comme un péché.

Déjà 20 000 signatures ont été récoltées par l’association « Giuristi per la Vita » (Juristes pour la Vie) qui a alerté sur les conséquences délétères de cette loi, et qui souligne que des lois existent déjà pour punir sévèrement les agressions et les propos insultants à l’encontre des personnes homosexuelles. En outre, plusieurs centaines d’amendements ont été recensés pour corriger les effets les plus pervers de cette loi dénoncée de tous les côtés du spectre politique, aussi bien chez les partisans de l’ancien premier ministre centriste Mario Monti que chez les soutiens de Silvio Berlusconi.

Vous pouvez soutenir ici nos amis italiens en signant la pétition contre cette loi ici.

Autres articles

28 Commentaires

  • LUC+ , 20 Juil 2013 à 19:56 @ 19 h 56 min

    ALORS POURQUOI ne parle t-il pas des autres lobby ? AH oui ! peut-ètre un peu plus puissants et PLUS LIBERTICIDES hahaha !

  • monhugo , 21 Juil 2013 à 1:52 @ 1 h 52 min

    Les moeurs étaient très libres dans la Rome antique, mais les pédérastes n’épousaient pas leurs gitons !

  • Frannot , 25 Juil 2013 à 14:39 @ 14 h 39 min

    ” quand on ne veut pas être discriminé à cause de ses pratiques sexuelles , on ne les étale pas aux yeux de tous . On garde cette partie de vie dans la discrétion du domaine privé, c’est à dire entre les 4 murs et les deux draps ”

    – exactement ! je trouve inadmissible et indécente cette contrainte que les LGTB veulent imposer aux homo. de faire leur “coming-out” ; cela ne nous regarde pas ! C’est une question de pudeur.
    C’est encore plus révoltant quand ils dévoilent publiquement l’homosexualite de qqun, qui n’avait absolument pas l’intention d’étaler sa vie sur la place publique.

  • Frannot , 25 Juil 2013 à 14:46 @ 14 h 46 min

    … peuple encore chrétien, présence et influence du Vatican…

  • Frannot , 25 Juil 2013 à 14:49 @ 14 h 49 min

    Moi aussi !

  • La Mésange , 5 Août 2013 à 13:49 @ 13 h 49 min

    Et surtout vous semblez ne pas comprendre du tout que “les Italiens”, ça ne veut rien dire !

    Sont-ce “les Italiens” qui vont voter ? Non, ce sont des pantins de la judéo-maçonnerie qui ne représentent que leurs maîtres occultes, et avancent chacun à sa place le grand but de tout cela : instaurer leur gouvernement mondial, détruire la religion et toutes les identités nationales, détruire l’homme pour en faire un esclave consentant car totalement abruti.

    “Les Italiens”, là-dedans, sont des victimes, comme “les Français”, “les Allemands”, et les autres !

  • Charles , 5 Août 2013 à 16:25 @ 16 h 25 min

    De toute façon ce n’est pas un problème, j’ai signé aussi, et il y a des tas d’italiens expatriés qui vont sans doute signer eux aussi.

Les commentaires sont fermés.