Motor City se déclare en faillite

Detroit s’est officiellement déclarée en faillite jeudi. “Je prends cette décision difficile afin que les habitants de Detroit aient accès aux services publics les plus élémentaires et pour que Detroit reparte sur de solides bases financières qui lui permettront de croître à l’avenir”, a justifié Rick Snyder, le gouverneur de l’État du Michigan, dans un communiqué. En 2008, Mitt Romney, alors candidat républicain à l’élection présidentielle, originaire de cette ville, écrivait déjà dans le New York Times : « Laissons Detroit aller à la banqueroute » pour lui permettre un nouveau départ. Un temps véritable petite New York du Mid-Ouest, la ville décline depuis les années 60 : sa population est passée de 1 849 568 habitants en 1950 à 706 585 en 2012. Les blancs et les personnes un minimum aisées sont presque toutes parties s’installer en banlieue où des zones pavillonnaires chics sont apparues (Birmingham, Plymouth, Northville…).

Detroit n’est pas la première ville à se déclarer en faillite, mais c’est la plus grosse. Surtout, le montant de la dette est astronomique : 18,5 milliards de dollars. Nul ne connaît l’avenir du berceau des “Big Three” (General Motors, Ford, Chrysler) mais les raisons d’espérer sont nombreuses : du fait de l’insécurité ambiante, de la quasi-absence de services publics, de la misère et du niveau des impôts locaux, il est possible d’y acheter une maison pour 500 dollars (les fameuses forclosures), le patrimoine architectural est magnifique (bien que très mal entretenu), la ville possède un des plus grands musée d’arts des États-Unis (le Detroit Institute of Arts, au destin malheureusement incertain) de nombreux potagers ont été créés dans les friches de la cité, des expériences d’instruction de bon niveau y sont menées avec succès (CassTech, par exemple) avec une population à 97% de couleur, une LGV pourrait relier Motor City à Chicago dans deux décennies et des start-up s’implantent depuis quelques mois… Affaire(s) à suivre, donc !

Voir aussi :
> VIDÉO | Detroit, la faillite d’un symbole

Mais encore :
> De magnifiques photos de Detroit, signées Yves Marchand et Romain Meffre

Autres articles

25 Commentaires

  • Tintin , 20 Juil 2013 à 13:23 @ 13 h 23 min

    @Goupille :

    Je savais que vous étiez dans les parages.

    Les habitants de Jiangmen dans le Guangdong (à quelques dizaines de km de Hong-Kong), viennent, après des manifestations, d’obtenir le 13 juillet dernier, l’abandon du projet de centrale de transformation et d’enrichissement de l’uranium sur le parc industriel d’Heshan Longwan !

    Nous sommes à l’aune d’un nouvel age d’or.

    Tous les vieux paradigmes vont sauter les uns après les autres.

    Alors on fait bloque, on s’allie avec la dissidence de tous les pays, on pousse en mêlée et on liquide la république, le nouvel ordre mondial et le scientisme.

    En Chine la dissidence commence à obtenir des succès, car ils ne craignent plus, ni la mort, ni la torture, ni la prison et parce qu’ils ne se contentent plus de manifester, ils terrorisent le régime.

    Comme le disait la dissidence en URSS, il ne faut pas se contenter de nobles manifestations et pétitions, il faut les forcer, les forcer vraiment :

    http://www.youtube.com/watch?v=mDDBZuheQxs

    Un nouvel age d’or ou la fin du monde.

    Forçons Hollande à interdire totalement et immédiatement l’industrie nucléaire, puis à privatiser et libéraliser intégralement l’énergie.

    Forçons le.

  • Tintin , 20 Juil 2013 à 13:34 @ 13 h 34 min

    L’automobile US fait faillite à cause de la concurrence de l’automobile asiatique.

    Meilleur qualité et robotisation de la production.

    Cette robotisation est alimentée par les centrales nucléaires.

    Aujourd’hui, on ne peut pas envoyer de robots à Fukushima pour approcher les coriums, car la radioactivité est si importante, que le robot tombe en panne avant d’atteindre sa cible et les Hommes meurent après 10 minutes d’exposition à 1 ou 2 mètres d’un corium actif.

    Detroit est notre futur, la radioactivité, le dérèglement climatique et la guerre en moins.

    Nous pouvons encore y faire échec.

    On pousse en mêlée et on coupe la tête de Marianne, de Bruxelles-Washington pour instaurer un roi et la démocratie directe.

  • Tintin , 20 Juil 2013 à 13:38 @ 13 h 38 min

    Ps :

    Mais autrement votre analyse anthropologique est correcte.

    C’est comme toutes les métropoles des USA.

    La ville la moins dangereuse des USA est Pittsburgh et c’est aussi la seule métropole des USA à avoir une majorité culturelle anglo-saxonne européenne.

  • Eric Martin , 20 Juil 2013 à 13:48 @ 13 h 48 min

    @ Luc+ : pourquoi perdez-vous votre temps sur NDF.fr si seule la France vous intéresse ?

  • Tintin , 20 Juil 2013 à 13:49 @ 13 h 49 min

    @Robert :

    Tous les paradigmes anciens sont sur le points de sauter.

    Ce que nous vivons est semblable à ce qui était vécu au début du 20ème siècle.

    Au 21ème siècle tout sera néanmoins plus exacerbé, pour le pire ou le meilleur.

    Le 20ème siècle fit naitre la bombe atomique de l’exploitation et de la découverte de l’atome, mais aussi la révolution industrielle, la mondialisation, la démocratie représentative, la libre entreprise etc.

    Le 21ème siècle fera naitre la bombe à plasma (bombe atomique du pauvre, proliférante et qui avec peu d’énergie peut détruire toute la terre), l’économie de la connaissance, l’écologie libérale, le multiculturalisme syncrétiste et non plus égalitaire… etc.

    Soit c’est la fin du monde (vrai de vrai), soit c’est un nouvel age d’or.

    Detroit n’est pas une mort, mais un accouchement, dans la douleur.

    L’Occident ne meurt pas, il mute, il fusionne avec les autres civilisations pour se donner au monde, c’est son destin.

    Il faut couper la tête des vieilles idoles (la république, la franc-maçonnerie, l’islam, le scientisme, le collectivisme, le gouvernement mondial etc.) pour qu’un nouveau monde apparaisse.

    Puisque nous ne sommes pas entendus, il est donc temps de forcer le régime, de le forcer vraiment et plus seulement avec des manifestations et pétitions.

  • mariedefrance , 20 Juil 2013 à 17:43 @ 17 h 43 min

    Alors… regardez bien la position de votre message !
    J’espérais bien de plus avoir à faire à votre mépris qui n’a rien d’aristocratique ni seulement même d’un gent bien élevé.

    Oui, je suis “de France” et le resterai jusqu’à ma fin.
    Vous n’y pourrez rien. Je ne rendrais jamais mon passeport ni l’échangerais pour rien au monde.

    Nous sommes donc OK :
    oubliez moi et je vous oublierais !

    Je vous ferais juste gentillement remarqué que c’est vous qui avez démarré nos “dialogues”.

    Vous venez bien d’ailleurs !:-) et en oubliez les bonnes manières, le savoir vivre.

    Je crois que c’est VOUS qui étalez votre vie sur ces blogs.
    Certainement pas moi !

  • mariedefrance , 20 Juil 2013 à 17:51 @ 17 h 51 min

    Merci Tintin.
    Votre réponse est claire, détaillée, généraliste.

    Que nous resterait-il alors si ce n’est pas la reconstruction d’un monde meilleur ?
    sinon, autant se suicider de suite !

Les commentaires sont fermés.