Pas de baisse de la dépense publique : Moscovici, c’est du pipeau !

En 2014, la facture fiscale pour les ménages va encore augmenter et ceci parce que les dépenses publiques vont encore augmenter, explique Christian Saint-Étienne jeudi sur BFM Business.

Tout ce que dit Moscovici depuis des mois est du pipeau absolu, affirme l’économiste. Si on veut refaire de la France un pays optimiste et attractif, il faut recréer un écosystème entrepreunarial qui donne envie de venir en France.

Or actuellement, 40% des jeunes Français veulent quitter la France ! Si nous étions dans un pays normal, il faudrait sonner le tocsin…

Autres articles

25 Commentaires

  • Charles , 20 Sep 2013 à 7:39 @ 7 h 39 min

    Il est bienvenu de dénoncer les supercheries
    de nos zelites UMPS au pouvoir qui se payent de mots.

    Il est bienvenu de dénoncer le matraquage fiscal
    qui n ‘apporte strictement rien de positif à notre économie.

    Pour autant,Mr Saint Etienne a toujours fait partie du système
    et n’a jamais dénoncé l’impossibilité de mener une politique monétaire
    différenciée au sein de la zone euro.
    Il a simplement contesté l’admission de certains pays

    Il a sans doute été critique (en 2008) sur l’euro(un peu tard),
    mais c’était sur la période 1992/1998/2001 qu’il fallait démontrer
    l’absurdité technique de la monnaie unique a taux directeur unique.(TDU).

    Si quelqu’un pouvait produire un article de lui datant de cette époque (1992/2002)
    expliquant pourquoi la BCE ne pourrait jamais conduire une politique monétaire
    efficace sur 17 pays ou sur 10 ou même sur 2 (Allemagne/France),
    alors je me prosternerai devant lui en implorant son pardon.

    J’ai toutes les raisons de croire que ,comme Jacques Sapir à la meme époque,
    il est complètement passé à coté de la plaque “politique monétaire unique”.
    Le PMU monetaire débile/délirant du delorisme de Jacques Dehors.

    Il aurait du expliquer au public qu’une politique monétaire
    s’exprime par 2 leviers fondamentaux non négociables:
    1.La politique de Taux (d’intêrets).
    2.La politique de Change.
    Sans ces 2 leviers,il n’y a plus de politique monétaire possible.

    Pourtant,il avait les meilleures références possibles
    pour exprimer un avis circonstancié,étant un ancien du FMI a Washington.
    Il avait table ouverte sur les principaux medias du systeme UMPS.

    Pour ce qui est de Patrick Buisson en face de lui (n’intervenant pas sur cet extrait)
    il est le “frère” qui tenait la chandelle vertueuse quand Narkozy
    lançait la déstabilisation totale du proche orient en passant par la Lybie.

    Tout ceci pour dire que tant que nous n’aurons pas lancé l’opération chirurgicale
    complexe de “mixité monétaire” interne a la zone euro,il n’y a rien à espérer.

    Le Franc euroisé devra etre implanté en France avec une décote
    de 20 % à 30 % par rapport au DM euroisé,pour compenser l’absence
    d’ajustement de change entre le DM et le FF depuis 1986 (de mémoire)
    soit depuis 25 ans,ce qui est absurde.

    Une telle opération chirurgicale étant complexe car liée a une série de mesures
    dont la technicité dépasse largement l’entendement des zelites au pouvoir.
    Dans la période 1982/1992/2002,il y avait 2 sous zones monétaires:
    La sous zone FF et la sous zone DM. Elles fonctionnaient en tandem.

    La Banque de France etait la moins faible des banques centrales du Sud
    ,dont elle en etait le chef de file de facto.
    La Bundesbank etait la plus forte des banques centrales du Nord.
    Le paradoxe etant que la BDF fut incapable de négocier sa “force” paradoxale.
    ceci pour des raisons multiples alliant l’incompétence technique et l’ambition politique

  • Charles , 20 Sep 2013 à 7:43 @ 7 h 43 min

    Je pense que nous approchons du double,
    soit 4 millions d’adultes(sans compter les enfants).

    Une sidérante diaspora qui pourrait avoir des effets
    positifs si une renaissance Française avait lieu un jour

  • JSG , 20 Sep 2013 à 8:18 @ 8 h 18 min

    Morcoviceau c’est du pipi

  • mariedefrance , 20 Sep 2013 à 8:23 @ 8 h 23 min

    Quand les 2000 000 se retourneront contre toi pour libérer nos frères, tu mourras !

    Mais alors……….. qu”attendez-vous ?
    Il ne faut pas attendre.
    La démographie de l’immigration est 3 à 4 fois sinon plus supérieure à la nôtre, la polygamie aidant alors qu’elle est interdite sur notre territoire !

    Qu’attendez-vous ?
    Que la situation empire ?

    Ceux qui sont restés vont bientôt être en minorité et devront -malgré l’interdiction faite par la loi – ………. devront se défendre eux-mêmes.
    En effet, l’Etat n’assume plus son rôle !

    Vous avez de la verve, François.
    Aurez-vous du courage ?

    La monarchie n’est pas pour demain en France !

  • mariedefrance , 20 Sep 2013 à 8:38 @ 8 h 38 min

    Christian St Etienne -en 2009- avait remis l’€ à sa vraie place ; une monnaie incertaine, dans un avenir européen incertain !

    Naturellement il prône -ici avec colère- une régulation de la fonction publique, un soutien aux PME qui sont le socle de l’économie française et il prône aussi un changement des institutions de la Ve République.

    Il a une vision macro européenne défiant les autres grands blocs et explique très bien pourquoi nous sommes en crise, pourquoi la France dépérit et pourquoi nous ne nous en sortirons pas tant que nos gouvernants ne le voudront pas.

    Le malheur de notre pays c’est que nous ne savons plus la définition des mots.

    Le libéralisme de la vie économique est indispensable dans ce monde nouveau et nous avons une relation à l’Etat qui est dépassée, obsolète.

    L’ETAT étouffe que ce soit avec la règlementation, les charges mais aussi le dogme et donc ses déficits !

    DE L ‘ A I R…….. !!
    ON ÉTOUFFE !

  • mariedefrance , 20 Sep 2013 à 8:40 @ 8 h 40 min

    Il vous faut juste un discours pour revenir dans votre pays ?

    Excusez moi mais ce n’est pas trop glorieux.

  • mariedefrance , 20 Sep 2013 à 8:50 @ 8 h 50 min

    Charles, la Grèce a , à nouveau, des soucis d’argent.
    Il est question pour la France de payer plus de 65 milliards d’€ en 2014.
    (je ne sais plus si c’est 64,8 ou 68,4)

    Nous n’avons pas un seul kopeck donc nous devrons emprunter – pas pour nous mais pour elle.

    Ce qu’il faut que les Français comprennent c’est que non seulement nous sommes tenus par les traités européens à aider les pays en difficultés mais que notre propre dette ne pourra se résorber.
    Ainsi, nous sommes condamnés.

    Pour quelles raisons, mon Dieu, devoir accepter une telle soumission ?
    Par ailleurs, soumission tant implorée par certains pays musulmans qui commencent , ou plutôt, continuent à nous financer, à nous acheter ?

    Demandons aux USA et à la Chine par exemple !

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France