Gay pride de Budapest : un député hongrois attaque en justice les parents qui ont emmené leurs enfants

Nouvelles de France avait publié en exclusivité pour la France un certain nombre de photographies de la gay pride de Budapest, dont certaines étaient pour le moins choquantes, donnant une autre image que celle mise en avant par les promoteurs des « prides » et autres activistes LGTB.

Gergely Kulcsár, député hongrois du parti nationaliste Jobbik, vient de déposer plainte auprès du procureur de Budapest. Il explique dans son communiqué que le code pénal hongrois indique que si un parent ou un tuteur légal d’un enfant met en danger le développement physique, mental, moral ou émotionnel de l’enfant dont il a la charge, il encourt une peine de prison de un à cinq ans, et considère que les parents ayant emmené leurs enfants à la gay pride ont effectivement commis de tels actes.

Le Jobbik avait décidé de ne pas participer aux contre-manifestations de la gay pride, tout en indiquant que ses adhérents et élus étaient parfaitement libres d’y participer, sans toutefois porter sur eux de signes distinctifs de leur appartenance au Jobbik. Son Président Gábor Vona s’en est expliqué en affirmant qu’il ne souhaite pas donner en offrande aux médias libéraux hongrois la possibilité de dénigrer le Jobbik, tout en reconnaissant qu’il comprenait que l’absence officielle de son parti aux contre-manifestations suscite des critiques, et que selon lui la seule issue raisonnable et satisfaisante à ce problème serait une interdiction pure et simple de la gay pride, comme cela se fait à Moscou ou dans d’autres pays.

La plainte en question :

Autres articles

54 Commentaires

  • xrayzoulou , 20 Juil 2013 à 16:47 @ 16 h 47 min

    Il est bien ce député, i il veut on l’échange contre un de nos députés ou ministres très c… !

  • jacques , 20 Juil 2013 à 18:02 @ 18 h 02 min

    Il a tout à fait raison, emmener des enfants dans une “partouze” c’est inadmissible !

  • Républicain non aliéné , 20 Juil 2013 à 18:24 @ 18 h 24 min

    Des “parents” qui emmènent leurs enfants à une manifestation sexocentrée, que c’est sale. Mais en France on a bien vu la même chose avec ce petit gamin blond qui tenait une pancarte faisant l’éloge de la sodomie, le cliché n’a été repris nul part dans les médias mainstream bien qu’authentique.

    On attend les commentaires imbéciles qui oseront faire le rapprochement avec LMPT.

  • esprit libre , 20 Juil 2013 à 19:46 @ 19 h 46 min

    Il est de plus en plus clair qu’il vient de l’Est de l’Europe un vent de régération. En Russie, en Moldavie, en Serbie, en Géorgie, les gens réagissent à ces spectacles dégradants, ces atteintes à la morale publique, tandis qu’ici c’est subventionné, encoragé, protégé, dans une inversion générale. C’est la décadence complète.

  • esprit libre , 20 Juil 2013 à 19:48 @ 19 h 48 min

    Correctif :
    Il est de plus en plus clair qu’il vient de l’Est de l’Europe un vent de régénération. En Russie, en Moldavie, en Serbie, en Géorgie, les gens réagissent à ces spectacles dégradants, ces atteintes à la morale publique, tandis qu’ici c’est subventionné, encouragé, protégé, dans une inversion générale, une décadence complète.

  • Robert , 20 Juil 2013 à 20:24 @ 20 h 24 min

    La photo du gars avec des sexes en plastique signifie d’évidence sa principale préoccupation. Nous allons tout droit vers la légitimation de la pédérastie et de la pédophilie.

  • LUC+ , 20 Juil 2013 à 20:30 @ 20 h 30 min

    Attaquer les parents en justice et les parents vont l’attaquer pour qu’il se mèle de ses affaires ! Comme si un député attaquait les parents de la manif pour tous pour homophobie et que les parents de la manif pour tous attaquaient le député pour christianophobie etc etc etc ! Mes amis priez pour vous et pour votre prochain car nous sommes en marche vers ce que Jean nous a témoigné !

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen