Propagande pro-avortement du Gouvernement Ayrault : Google appelé à la rescousse par Najat Vallaud-Belkacem

Malgré d’importantes subventions publiques, le Planning familial ne parvient pas à être mieux référencé sur Google.fr que des sites d’aides aux femmes en détresse pourtant bien moins dotés sur le plan financier, comme ivg.net. Depuis quelques mois, Najat Vallaud-Belkacem, le ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement s’est mise en tête d’inverser cette situation.

Alors, rapporte France Inter, “le ministère a incité Google à mieux référencer certaines associations comme le Planning familial”. Moi qui croyait naïvement que les moteurs de recherche doivent être neutres !

Il est aussi précisé qu’un programme appelé Google Grants représentant 10 000 euros d’achat de publicité offerts chaque mois par Google sera mis en place. En bref, à chaque fois qu’un internaute tapera “IVG” ou “avortement” dans Google, il verra apparaître le nom de ces sites officiels pro-avortement…

Sauf que Google Grants est interdit aux entités et organismes gouvernementaux, ce que semble être de facto le Planning familial (dont on se demande si sa porte-parole n’est pas Najat Vallaud-Belkacem), même si le statut officiel de l’organisation est celui d’une association loi 1901.

Contrairement à la problématique de la dénaturation du mariage (qu’elle soutient), l’entreprise Google est toujours resté discrète sur la question de l’avortement, même si elle ne traite pas de manière équitable les organisations “pro-vie” et celles “pro-choix”.

Autres articles

32 Commentaires

  • Dōseikekkon , 21 Sep 2013 à 4:29 @ 4 h 29 min

    elle n’a même pas fini de rompre les
    chaînes de la tyrannie islamique qui la
    muselait (et opprime toujours des millions
    de ses sœurs)

    C’est peut-être parce qu’elle reconnaît à l’œuvre ici la même tentative de « tyrannie » – pas islamique, mais voisine… – qu’elle est en faveur de l’euthanasie, de l’avortement, du mariage homo.

  • Dōseikekkon , 21 Sep 2013 à 4:35 @ 4 h 35 min

    sont particulièrement retors. Écoutez le
    témoignage de Juliette, qui a vécu une
    mauvaise expérience avec eux (au micro de
    Laetitia Saavedra)
    (…) »

    Il arrive (rarement !), quand je fais une recherche via Google, que cliquer sur un lien fasse s’afficher un message d’alerte de la part de Google (Attention, ce site risque d’endommager votre ordinateur, voulez-vous continuer ?).
    Aussi n’est-il pas anormal que Google, averti de la tromperie qui sévit sur ces sites anti-IVG, refuse de leur acheter de la pub (mais ne va pas jusqu’à refuser d’afficher les liens conduisant vers ceux-ci, il ne s’agit donc pas de censure…).

  • Dōseikekkon , 21 Sep 2013 à 4:36 @ 4 h 36 min

    Problème de copier-coller…
    Désolé.
    Il fallait lire (en entier) :

    —————

    Ce lien vers France-Inter est instructif ; on peut y lire :
    « D’apparence neutre et officielle, ces
    sites militants relayent de fausses
    informations sur l’IVG
    (…)
    Car les sites “anti-IVG” et leurs militants
    sont particulièrement retors. Écoutez le
    témoignage de Juliette, qui a vécu une
    mauvaise expérience avec eux (au micro de
    Laetitia Saavedra)
    (…) »

    Il arrive (rarement !), quand je fais une recherche via Google, que cliquer sur un lien fasse s’afficher un message d’alerte de la part de Google (Attention, ce site risque d’endommager votre ordinateur, voulez-vous continuer ?).
    Aussi n’est-il pas anormal que Google, averti de la tromperie qui sévit sur ces sites anti-IVG, refuse de leur acheter de la pub (mais ne va pas jusqu’à refuser d’afficher les liens conduisant vers ceux-ci, il ne s’agit donc pas de censure…).

  • jephe , 21 Sep 2013 à 8:37 @ 8 h 37 min

    C’est malheureux et un peu cru ce que je vais écrire, mais il faut bien regarder la réalité en face. Ils veulent se marier entre eux sous toutes ces formes, qu’ils le fassent. Ils veulent avorter à chaque partie de jambe en l’air, qu’ils le fassent. Avec ces méthodes, une chose est sûre, ils ne se reproduiront pas.

    La seule consolation dans ce monde de débile, c’est de donner une bonne éducation à nos enfants pour les préserver des monstres qui nous entourent. C’est là le combat …

  • Fleur , 21 Sep 2013 à 10:52 @ 10 h 52 min

    Eh oui ! Calomniez, calomniez ! Il en restera toujours quelque chose.
    C’est bien là la tactique – pour le moins réellement retorse – des “IVGistes” inconditionnels contre les vrais “pro-choix”, c’est à dire les “pro-vie”, les seuls, en effet, à proposer une alternative à la mise à mort du bébé…
    Ce qui fait que je me pose une question :
    Sont-ils donc “pédophobes”, tous ces partisans fanatiques de l’avortement, pour être à ce point révulsés par l’accueil plus ou moins prévue d’un enfant ?
    Je dis “plus ou moins prévue”, car quand une femme a consenti un rapport sexuel en période féconde… la conception d’un enfant est une éventualité toujours envisageable !
    Et donc, en réalité, nul enfant, n’arrive – à part le petit Jésus ! – tombant du ciel, ou surgissant comme une génération spontanée, par conséquent sans avoir été programmé !
    Le langage des propagandistes de l’avortement est totalement pipé, totalement menteur (c’est normal : ils ressemblent à leur père, le “père du mensonge”).
    Et donc, de même que ce sont les voleurs qui crient le plus fort “Au voleur !” quand ils se font voler, ces avorteurs subventionnés hurlent au mensonge contre ces sites de bénévoles qui proposent d’aider les femmes à accueillir leur enfant… ce qui, pourtant, est le moindre dans une humanité qui se dit “civilisée” !
    Malheureusement, il n’y a pas lieu de s’étonner de cette émission mensongère sur France-Intox… C’est bien dans le style de cette radio pourrie, championne de la désinformation.

  • jacques , 21 Sep 2013 à 11:17 @ 11 h 17 min

    N’oublions pas que ce gouvernement, du président (avec un petit p) au dernier sous ministre ( nombre nous sont inconnus), est anti-famille. Toutes les initiatives prises depuis un an vont dans ce sens (loi taubira, école avec peillon, fisc etc…). Par ailleurs l’étude attentive de la situation de famille de chaque membre de ce “gouvernement” est édifiant : les mariés non divorcés doivent se compter sur les doigts d’une main, le président lui même donnant le ton si l’on peut dire. Alors pourquoi s’étonner de l’initiative de notre frétillante ministre des droits de la femme ? Non ce qui est étonnant c’est que dans ce gouvernement il y ait une ministre de la famille (sic!) qui s’est d’ailleurs bien distinguée dans le débat du mariage pour tous (sauf Hollande) par sa volonté de détruire le schéma familial millénaire et plus. La cohérence et l’honnêteté ( mot il est vrai banni du logiciel socialiste) auraient voulu que ce gouvernement fasse l’économie budgétaire de ce poste.

  • jephe , 21 Sep 2013 à 11:34 @ 11 h 34 min

    Si je ne me trompe, il n’y a plus de ministère de la famille depuis l’ancien gouvernement. C’est déjà une honte en soi pour un pouvoir qui se disait de droite !
    De plus et je dirais que c’est le pire, c’est bien nos “élites” dirigeantes qui veulent la destruction de leurs propres racines. Si le modèle qu’ils détestent tant n’avait pas existé, ou seraient-ils ? Certainement dans le néant ! Dommage, ils auraient pu y rester.

Les commentaires sont fermés.