Le scandale des 2 000 rames de TER trop larges

Le Canard Enchaîné du mercredi 21 mai a révélé que la SNCF et RFF ont commandé 2 000 rames de TER trop larges par rapport aux quais des gares, ce qui va nécessité d’en raboter des centaines, probablement 1 300. Depuis, tous les incompétents se renvoient la balle et tentent de minimiser cette erreur incroyablement ridicule qui devrait coûter la bagatelle de 50 millions d’euros :

Pire : selon Dominique Bussereau, le président du conseil général de la Charente-Maritime, le coût de 50 millions d’euros pour les TER trop larges est “sous-évalué”. Il accuse au passage la SNCF :

Jean-Christophe Cambadélis, le Premier secrétaire du PS, juge quant à lui ce couac “hallucinant” et affirme que “la responsabilité des dirigeants” de la SNCF et de RFF est “engagée” :

Dans les faits, la responsabilité des deux entreprises est sans doute engagée…

… même si le Président de Réseaux ferrés de France n’y voit “pas une boulette” :

Ségolène Royal, l’ancienne présidente de la région Poitou-Charentes, aujourd’hui ministre de l’Écologie, estime que la commande de TER trop larges est une “erreur invraisemblable” et prévient que “les régions ne paieront pas”. Elle propose au passage que les travaux soient l’occasion de permettre l’accessibilité des trains aux handicapés quand ce n’est pas le cas :

Pendant ce cirque, les internautes s’amusent, comme la presse internationale.

Autres articles

44 Commentaires

  • V_Parlier , 21 Mai 2014 à 15:06 @ 15 h 06 min

    Ah, le monde de la paperasserie, de la procédure, et de la dilution de responsabilité (par dilution du pouvoir de décision aussi, d’ailleurs): Bienvenus dans la France “post-industrielle” où l’Etat ainsi que les grosses entreprises, ne jurant que par la sous-traitance à échelons multiples, montrent une fois de plus leur “compétitivité”. Ca pour un “choc de compétitivité” c’en est un! Je suppose que personne ne pourra dire de qui çà vient car… celui de qui çà vient ne le sait même pas lui-même ! 🙂

    En attendant, c’est avec nos sous…

  • jsg , 21 Mai 2014 à 15:35 @ 15 h 35 min

    Trop large ? vous avez dit trop large, comme c’est trop large…
    Ah, ça y va les commentaires des “c’est nous le pouvoir”, des “responsables mais pas coupables”, des donneurs de leçons d’humanisme, de tolérance, des carrièristes de tout bord, et des autres aussi détestables.
    Alors, un peu de modestie, car vous n’arrêtez pas de voter des lois CONS, des lois qui font mal à MA FRANCE.
    Au lieu de vous acharner sur des réformes sociétales, stériles, nuisibles et affligeantes, vous feirez mieux de diriger ce qui dépend de vous : les entreprises publiques !
    Ce n’est pas la peine de soritr de X, d’avoir fait l’ENA et Sciences Po(t) pour ne pas voir ce que la moindre secrétaire de service aurait pu déceler.
    Qui dans sa carrière de responsable n’a pas fait un jour, une énorme connerie ? Oui, mais dans une entreprise qui se respecte, il y a souvent un collègue, un chef, une secrétaire qui remarque l’erreur et qui le dit, avant que l’on soit obligé d’en arriver là où vous en êtes !
    Bref, si ce n’était les deniers de mon beau pays que vous vous évertuez à déglinguer, je vous dirais bienfait ! allez vous faire foutre.
    Malheureusement il s’agit des sous qui manqueront encore plus à la mère de famille, qui vit seule avec ses enfants et son petit salaire.
    Alors, le rédacteur du dossier d’appel d’offres, le petit qui en a fait le brouillon, lui, on va tout lui coller sur le dos, mais, l’organisateur de la structure de la société, la tête pensante, lui, il va arranger ça en se confessant dans sa loge et on passera à autre chose.
    Syndicat priez pour nous, Amen

  • sergio , 21 Mai 2014 à 15:39 @ 15 h 39 min

    Hallucinant de connerie et d’ incompétence : UBUESQUE !……
    Au secours , l’ URSS est de retour !…..

  • monhugo , 21 Mai 2014 à 15:53 @ 15 h 53 min

    Du plus haut comique ! Coût (estimé) de l’incurie : 50 millions d’euros. Qui paiera ? L’usager de la SNCF, ce fleuron universellement envié (disait-on – ?). Universellement moqué maintenant, si la nouvelle passe les frontières….

  • V_Parlier , 21 Mai 2014 à 15:53 @ 15 h 53 min

    Le meilleur coup à faire à présent, c’est de vendre à la SNCF la “machine à raboter les quais” comme sur l’image du billet, en arrosant de qui de droit à coups de pots de vin. Et là seulement, ce sera une belle affaire ! (Bon, on n’est pas obligé de garantir que çà marche, bien sûr).

  • monhugo , 21 Mai 2014 à 15:55 @ 15 h 55 min
  • monhugo , 21 Mai 2014 à 15:59 @ 15 h 59 min

    Qui a soulevé ce magnifique lièvre ? Une chance : quelqu’un s’est rendu compte du “petit” souci avant la mise en service. Il y a au moins une personne de bon sens à la SNCF – à promouvoir (et/ou à décorer), à la première occasion.

Les commentaires sont fermés.