Persécution des chrétiens en hausse

Les chrétiens sont de plus en plus persécutés à travers le monde. C’est le constat de l’ONG Portes Ouvertes, qui publiait début janvier l’Index Mondial de Persécution pour 2014. L’Index Mondial de Persécution est un document qui recense chaque année l’intensité de la persécution antichrétienne par pays. La Corée du Nord, la Somalie et la Syrie sont aujourd’hui en tête de classement. Et dans 36 des 50 pays recensés dans l’index, « l’islamisme est largement responsable de la persécution endurée par les chrétiens », précise l’ONG.

« L’islamisme est un moteur mais il y a d’autres causes aussi » tempère Michel Varton, directeur de Portes Ouvertes. « En Corée du Nord, affirme-t-il, c’est la dictature paranoïaque ». Et pour cause. C’est dans ce pays, pour la douzième année consécutive, que la minorité chrétienne est la plus en danger. Dans cette dictature communiste où vivent près de 300 000 chrétiens, « toute célébration religieuse est considérée comme dangereuse et représente une menace pour l’État » qui n’autorise que le culte de son dictateur, même si le régime tente de faire croire le contraire. Selon les derniers rapports, jusqu’à 6 000 chrétiens en Corée du Nord pourraient se trouver aujourd’hui en prison à cause de leur foi.

Découvrez à ce sujet le témoignage de Lee Ok Soon, prisonnière politique.

En Somalie, la situation des chrétiens n’est pas plus enviable. Dans ce pays à large majorité musulmane, la Constitution stipule que « l’Islam est la seule religion, et aucune autre religion n’a le droit d’être proclamée ». La liberté religieuse, donc, n’existe pas, et les islamistes shebab ne dissimulent pas leur volonté d’éradiquer toute présence chrétienne. Si bien, fait valoir l’ONG, que « les parents chrétiens parlent de leur foi à leurs enfants dans le secret, tous les enfants sont obligés de suivre des cours de religion musulmane dans des écoles coraniques, et si quelqu’un meurt, il est enterré suivant les rites musulmans, quelle que soit sa religion ».

Les pays du printemps arabes, quant à eux, « ne voient  pas un printemps pour l’Église, mais plutôt un hiver pour l’Église » assure Michel Varton. La Syrie, en effet, est passée de la sixième place il y a quelques années, à la troisième place aujourd’hui. Jadis tolérés, les quelques 2 millions de chrétiens vivant en Syrie sont aujourd’hui menacés par des groupes d’opposants islamistes qui rejettent leur présence sur le territoire. Leur situation reste très fragile, et Portes Ouvertes relève que le pays détient le record du nombre de chrétiens assassinés, « avec plus de 1 000  assassinats anti-chrétiens avérés ».

Aujourd’hui, ils seraient plus de 150 millions à être discriminés, menacés, ou pourchassés à travers le monde. Selon les chiffres rapportés dans les médias, 2 123 chrétiens  auraient été assassinés l’année dernière en raison de leur foi. Cela représente une augmentation de 77% par rapport à l’année précédente.

Voir aussi :
> VIDÉO | Rencontre avec Joseph Fadelle, un converti condamné à mort

Articles liés

25Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • diego , 22 janvier 2014 @ 17 h 16 min

    Je suis surpris de voir la Colombie parmi ces pays. Je vis en Colombie et la religion catholique est très puissantes, à tel point qu’aux dernières présidentielles le candidat de gauche Mocus, a fait démentir publiquement par un évêque, qu’il était athée.. 80% de la population est catholique, sans compter les nombreuses sectes évangélistes américaines. Ici les églises sont pleines. Pour Noël il y a des neuvaines organisées dans beaucoup d’immeubles. Les différentes Vierges sont omniprésentes dans tous les édifices. Les murs des bureaux des administrations sont ornés de crucifix.
    J’aimerais bien avoir plus de détail de la part de cette organisation, sur cette soit disant persécution des chrétiens. Si meurtre de chrétiens et peut être de prêtres, il y a, ce ne peut être que de la part de la guérilla des FARCS marxistes ou de l’ELN guévariste. Et ceci non par ce qu’ils sont chrétiens mais plutôt parce qu’ils se sont mis en travers de leur route.

  • banjo-003 , 22 janvier 2014 @ 20 h 21 min

    ” Selon les chiffres rapportés dans les médias, 2 123 chrétiens auraient été assassinés l’année dernière en raison de leur foi. Cela représente une augmentation de 77% par rapport à l’année précédente ” dit l’article.

    Non, chaque année ce sont 100 000 chrétiens qui sont assassinés pour leur foi. Il s’agirait d’une fourchette basse qui ne comprend pas en compte les décès provenant de conflits mais uniquement pour des questions religieuses. Selon Massimo Introvigne, Directeur de l’Observatoire de la Liberté Religieuse à Rome, 105 000 chrétiens ont été tués parce que chrétiens en 2012.

    Ci-joint le lien :
    http://www.christianophobie.fr/breves/100-000-chretiens-tues-chaque-annee

    Il conviendrait de ne pas écrire des âneries qui ressemblent à de la désinformation.

  • la Mésange , 22 janvier 2014 @ 20 h 52 min

    Il faudrait également rajouter à la liste des pays persécuteurs l’Allemagne et la Suède, qui depuis bientôt 10 ans persécutent les chrétiens ayant des enfants.

    La Suède, en particulier, emprisonne les parents (pour plusieurs mois) qui refusent que leurs enfants assistent aux cours “d’éducation sexuelle”, et les leur retire, pour les placer dans des “foyers” où ils seront éduqués par l’Etat.

    Idem pour l’Allemagne, sans retrait des enfants il me semble, pour le moment.

    Des milliers d’Allemands et de Suédois ont demandé et obtenu l’asile politique pour ces raisons, auprès de pays qui ne sont pas hostiles aux chrétiens. Majoritairement le Canada et la Finlande, d’après ce que j’ai lu.
    Les Allemands réagissent, mais ils sont peu nombreux : http://medias-presse.info/manifestation-en-allemagne-contre-la-theorie-du-genre-et-le-systeme-totalitaire-qui-se-met-en-place/5543

    C’est également ce qui nous attend en France, il faudrait être naïf pour ne pas le voir…

  • Antoine , 22 janvier 2014 @ 22 h 26 min

    Le problème est l’inaction des pouvoirs laïcs. La cause est peut être due à la présence de réseaux anti – chrétiens qui surveillent leur action.

  • Antoine , 22 janvier 2014 @ 22 h 28 min

    Maintenant, on pourrait rajouter la France à cause de ses projet gouvernementaux qui sont ouvertement contre l’Église catholique.

  • Isaie , 23 janvier 2014 @ 7 h 37 min

    Hugo
    La religion catholique a toujours été contre le christianisme biblique. N’oubliez pas que cette religion a organisé de nombreuses persécutions contre tout ce qui était protestant, dans le passé. Elle a interdit la lecture de la Bible jusque Vatican 2. Une des grand’mère de mon épouse a été chassé par le curé parce qu’elle lisait la Bible, mon père, en Indochine, alors qu’il était blessé, s’est vu refusé à boir par une bonne-soeur. En fait, étudiant la Bible, il y a de nombreux points où cette religion s’oppose aux lois bibliques. Ainsi la religion catholique, n’a de chrétien que le nom.

  • Isaie , 23 janvier 2014 @ 7 h 42 min

    J’ai étudié le livre de l’Apocalypse et la fin des temps selon la Bible. Je dois dire, que la malfaisance de l’Islam cessera d’une manière terrible pour ses adeptes lors du retour du Christ. En effet, de nombreux signes annoncent ce retour de manière de plus en plus proche. Le principal signe est le retour d’Israël dans son pays. Mais la montée de l’Islam de plus anti-chrétienne et anti-juive en est une deuxième. Le troisième est le rejet du christianisme par un nombre croissant de gens qui se tournent vers les sciences dites occultes.

Les commentaires sont clôturés.