L’Utah massivement opposé au « mariage » homosexuel

Un sondage réalisé en août par Dan Jones and Associates pour Zions Bank/UtahPolicy.com révèle que 61% des habitants de l’Utah sont opposés à la dénaturation homosexuelle du mariage tandis que 29% la soutiennent. Un tel résultat est surprenant quand on voit la propagande LGBT à laquelle les Américains sont soumis. Dix ans de « petite musique » LGBT n’auraient-ils pas eu d’effet ? En effet, en 2004, un amendement constitutionnel définissant le mariage comme l’union d’un homme et d’une femme avait été adopté par 65,8% des habitants de l’Utah (33,2% d’opposants). En fait, le matraquage a eu un effet : 58% des habitants de l’Utah pensent que le combat est perdu d’avance et que la Cour suprême jugera non-conforme à la constitution fédérale la définition du mariage ajoutée à la constitution de l’ancien Deseret, bref, que le « mariage » homosexuel sera imposé dans l’Utah et dans tous les Etats-Unis d’Amérique.

Le communautarisme mormon (et la méfiance envers tout ce qui n’est pas mormon) est la principale cause de cette bonne tenue de la défense du mariage naturel : 88% des membres « très actifs » de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ne veulent pas entendre parler de la dénaturation LGBT du mariage (contrairement à la frange fondamentaliste, qui espère que ce sera un premier pas vers le « mariage » polygame). Si les mormons représentent toujours plus de la moitié des habitants, leur pourcentage ne cesse de reculer en raison de la très forte immigration subie par l’Etat (la population a doublé entre 1980 et 2013, pour atteindre 2,9 millions d’habitants). A l’inverse, 88% des athées se prononcent pour le « mariage » homosexuel. Une déception : les catholiques de l’Utah sont 56% à soutenir la dénaturation du mariage (34% contre).

Politiquement, sans surprise, les sympathisants démocrates sont massivement pro-dénaturation (79% contre 14%), au contraire des républicains (87%). Dans cet Etat conservateur, les indépendants (indispensables aux deux partis pour l’emporter) penchent vers les seconds (54% contre le « mariage » homo, 31% contre).

Enfin, si les jeunes de l’Utah approuvent davantage les parodies de mariage que leurs aînés, ils restent encore très divisés : 41% des 18-25 sont contre, 50% pour. Les 25-34 ans le sont tout autant (42% pro-mariage naturel, 40% pro-dénaturation) tandis que les 35-44 ans sont plus conservateurs (54% contre 38%), comme les plus âgés.

Lire aussi :
> Utah : la dénaturation du mariage provisoirement suspendue !
> Utah : Il jeûnera jusqu’à ce que l’interdiction de la dénaturation du mariage soit rétablie

Articles liés

1Commentaire

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • durendal , 26 août 2014 @ 13 h 06 min

    Vive l’ Utah !

Les commentaires sont clôturés.