En direct de la Manif pour Tous du 26 / Frigide Barjot vomit sur LMPT et le Printemps français / La police annonce 150 000 personnes

20h30 : Les organisateurs ont annoncé un million de participants. Xavier Bongibault, le Président de la fantomatique page Facebook “Plus gay sans mariage” a été hué lorsqu’il a prôné l’union civile devant la foule réunie sur l’Esplanade des Invalides.

18h10 : Fin du direct. Les organisateurs n’ont pas encore annoncé leur estimation. Que nos lecteurs n’hésitent pas à la relayer dans les commentaires quand elle tombera.

17h50 : La Préfecture de police de Paris, qui n’a pas peur du ridicule, annonce 150 000 participants alors que l’Esplanade des Invalides déborde ! Dénonçant une manipulation du Gouvernement, Frigide Barjot en conclut qu'”il faut arrêter les manif et La Manif pour Tous”. A propos des primaires organisées par l’UMP à Paris, elle se déclare prête à soutenir NKM (qui n’a pas voté contre la dénaturation du mariage et le droit à l’enfant) si elle porte son projet d’alliance civile… Mais faites-la taire !!!

17h45 : Ruth Elkrief et tout le plateau de BFM TV invitent Frigide Barjot à balancer toujours plus sur LMPT et le PF. Frigide Barjot commence à comprendre le piège dans lequel elle est tombée et n’insiste pas… “L’UMP n’a pas réfléchi” à la question de la filiation, dénonce-t-elle.

17h38 : “S’il y a d’autres rassemblements de cette ampleur, j’irai. Il ne faut pas lâcher ce Gouvernement” déclare Henri Guaino à BFM TV. Il dénonce un “coup de force parlementaire” et demande au Président de la République “d’entendre le cri du peuple”.

17h35 : Tugdual Derville, le délégué général d’Alliance Vita, déclare aux Nouvelles de France que “Manuel Valls est un pompier pyromane, il attise la haine, c’est indigne de comparer notre mobilisation aux violences du Trocadéro. On continuera à manifester s’il le faut !”

17h30 : Le cortège de l’Institut Civitas est arrivée place de l’Opéra où Alain Escada s’adresse à la foule :

17h25 : Magnifiques photos de l’Esplanade des Invalides prises par Pierre de Bellerive pour Nouvelles de France. Et tous les manifestants ne sont pas encore arrivés…

17h23 : “La Manif pour Tous, c’est fini, ça ne marche plus”, déclare Frigide Barjot. Elle déclare la même chose à propos des Veilleurs avant de se reprendre et de dire qu’elle aimerait bien “qu’ils veillent pour l’union civile”. Frigide Barjot annonce qu’elle lance un nouveau mouvement, “L’avenir pour Tous” et confie espérer approcher Ségolène Royal qui s’est récemment déclarée favorable à une union civile plutôt qu’au “mariage” homosexuel.

17h19 : Le Conseil économique, social et environnemental a été redécoré par les manifestants :

17h15 : Sur le plateau de BFM TV, Frigide Barjot remet l’union civile sur le tapis, ignorant que la CEDH imposerait de facto l’adoption et la PMA dans ce cas. Nicolas Gougain se moque d'”un combat de coqs ou de divas”. “Il n’y a pas de schéma de sorti de sortie pour La Manif pour Tous, je vais en proposer un”, déclare-t-elle. Comme si ce n’était pas à François Hollande d’en trouver un ! Pour Frigide Barjot, “la Manif pour Tous a fait son temps” et “on ne lâche rien contre l’homophobie”.

17h12 : “Énormément de monde”, commente Pauline de Saint Rémy sur BFM TV. Les manifestants continuent à affluer.

17h09 : Frigide Barjot est invitée sur le plateau de BFM TV où elle vomit sur le Printemps français pour mieux plaire à ce “cher” Nicolas Gougain, le porte-parole de l’Inter-LGBT. Hallucinant !

17h05 : Harlem Désir, Premier secrétaire du Parti socialiste, dénonce sur BFM TV “une attaque” contre sa formation et “contre la démocratie”. Tout de suite les grands mots… L’action de Génération identitaire était évidemment pacifique. Désir en appelle à “l’apaisement” et au “rassemblement”. Gonflé de la part d’un de ceux qui a divisé le pays en soutenant la loi Taubira… Il annonce que le Parti socialiste va déposer une plainte.

17h : Les mères veilleuses témoignent de leur combat. “Il faudrait que toutes les mères de famille de France se lèvent” pour “(éclairer) les consciences” déclare Sabine Faivre.

16h45 : Impressionnante vue de l’Esplanade des Invalides :

16h40 : Pour les lecteurs qui nous rejoignent, nous vous proposons cette analyse du traitement médiatique de La Manif pour Tous par l’Observatoire des journalistes et de l’information médiatique.

16h34 : Présence de Ernest-Antoine Seillière de Laborde, ancien Président du MEDEF. Patrice de Plunkett va faire une attaque…

16h27 : Une vingtaine de militants de Génération Identitaire occupent la terrasse du siège parisien du Parti socialiste. Les forces de l’ordre s’apprêtent à les déloger.

16h25 : “Le changement, c’est pas pour maintenant”, dit cette pancarte.

16h19 : Arrivée Esplanade des Invalides du cortège parti de la Gare d’Austerlitz.

16h13 : Mgr Bernard Podvin, le porte-parole de la Conférence des évêques de France, évoque sur BFM TV “un sursaut de conscience” de la part de Français qui “expriment par leur conscience qu’ils n’approuvent pas la loi”. “En conscience, chaque militant doit continuer à dire qu’il désapprouve une telle loi (…) et la boîte de Pandore qu’elle ouvre (…) toujours dans la paix et dans la cohésion sociale.” Pour Mgr Podvin, le Gouvernement comme l’opposition portent une certaine responsabilité dans la loi Taubira car ils n’ont pas évoqué l’enjeu sociétal durant la campagne.

16h12 : Présent dans le cortège de la Porte Dauphine, Jean-François Copé “souhaite une nouvelle génération UMP (…) qui existe déjà.”

16h10 : Marion Maréchal-Le Pen évoque sur BFM TV “un succès” et “un mouvement profondément patriote” qu’elle a “envie d’accompagner”.

16h08 : La police attend 200 000 personnes, les organisateurs espèrent un million de manifestants mais pour l’instant, aucun chiffre de participation n’a été communiqué aux médias.

16h04 : Christian Jacob, le président du Groupe UMP à l’Assemblée nationale, évoque “une belle ambiance de mobilisation” et “un avertissement au Gouvernement au moment où il s’attaque à la famille”. Interrogé sur la déclaration de Jean-François Copé qui manifeste pour la dernière fois, il avertit : “C’est la dernière manifestation avant la prochaine” si le Gouvernement tente d’imposer la PMA. Jacob confirme l’intention de l’UMP de revenir sur la loi Taubira.

15h55 : Des éboueurs ne cachent pas qu’ils soutiennent la Manif pour Tous. Bertrand Delanoë leur pardonnera-t-il ?

15h50 : Présence de Jacques et Marie-Claude Bompard, respectivement député-maire d’Orange et maire de Bollène.

15h43 : Photo prise rue de Rennes :

15h42 : Quelques images du cortège de l’Institut Civitas :

15h38 : Arrivée des manifestants, Esplanade des Invalides :

“C’est à se demander s’il y aura assez de place”, se demande la journaliste Pauline de Saint-Rémy sur BFM TV.

15h36 : Le cortège de la Porte Dauphine est déjà arrivé sur l’esplanade des Invalides alors qu’il n’a pas encore quitté le Boulevard Lannes…

15h34 : Présence de Marion Maréchal-Le Pen et de Bruno Gollnisch.

15h32 : Des Hommen ont rejoint les Champs, poursuivis par des forces de l’ordre. D’autres sont actuellement rue François 1er, suivis par des policiers…

15h31 : “Nos enfants ne sont pas des cobayes” dit cette pancarte :

15h25 : Avec leurs drapeaux LGBT et l’union civile sur leur t-shirt, le groupe Homovox (3 personnes…) est laissé tranquille par le SO. Des militants royalistes reconnaissables n’ont pas eu cette chance du côté d’Austerlitz…

15h20 : Présence de Mgr Aillet, évêque de Bayonne, Lescar et Oloron, dans le cortège de la Porte Dauphine.

15h19 : Pont de l’Alma, on entend les slogans : “CRS, en banlieue !”, “Hollande, démission !”

15h17 : Les Hommen apparaissent au Pont de l’Alma. Les Salopards les accompagnent :

15h11 : Le cortège de la Porte Dauphine arrive à l’Alma. Celui de l’est a quitté Austerlitz.

15h08 : Des manifestants chantent : “On n’entend pas chanter les CRS !”, une pancarte dit : “Hein ? Ma mère s’appelle Robert ?”

15h01 : “Une injustice (pour l’enfant, ndlr) même légalisée reste une injustice. c’est pour cela que la mobilisation va perdurer” affirme l’abbé Pierre-Hervé Grosjean sur BFM TV. Il dénonce “la désinformation” de Manuel Valls. “Ce projet de loi a été fait par des adultes pour des adultes” alors que “l’intérêt de l’enfant doit primer”.

14h54 : Henri Guaino déclare aux Nouvelles de France que “les violences sont causées par le passage en force du Gouvernement et son refus d’écouter les manifestants. Ce n’est pas du tout la fin du combat et de la mobilisation.”

14h52 : voici une photo prise en début d’après-midi rue de Poissy, à proximité du boulevard Saint Germain. J’ignore qui sont les interpellés :

14h50 : deux rumeurs circulent : 1) une action violente de groupes LGBT porte Dauphine et 2) une action des Femen contre le cortège de Civitas. Affaires à suivre…

14h40 : Alain Escada, le Président de l’Institut Civitas, qui défile de son côté, dénonce sur BFM TV une loi “illégitime” et regrette que Frigide Barjot ne fasse pas front. Il appelle “tous, Hommen, Civitas, Campeurs”, à “s’additionner pour faire fléchir le Gouvernement”.

14h37 : On me signale qu’une candidate libérale aux prochaines élections législatives anglaises a été prise à partie avec son groupe par des LGBT à son arrivée à Paris. Elle a annoncé son intention de déposer plainte. L’accrochage aurait été filmé…

14h35 : Slogans entendus : “Un père, une mère, c’est élémentaire !”, “Hollande, ta loi, on n’en veut pas !”

14h34 : BFM TV ne parle que des “mouvements extrémistes”. Une des journalistes de la chaîne est interpellé par un manifestant : “Il n’y a personne, dites qu’il n’y a personne !”

14h33 : 4 000 bénévoles assurent la sécurité des manifestants tandis que 4 500 policiers ont été mobilisés.

14h27 : Selon une journaliste de BFM TV, la tentative d’intimidation de Manuel Valls (appelant les familles avec enfants à ne pas venir) a échoué. Après Gazon maudit, jouera-t-on Gazage maudit ce soir à Paris ?

14h23 : L’OJIM a analysé le traitement médiatique de La Manif pour Tous.

14h20 : Vers 12h30, un appel à l’aide à la Russie a été lancé devant son ambassade à Paris :

14h18 : Me Gilbert Collard explique à BFM TV qu’en tant que “Républicain”, il “respecte” et “appliquera” la loi Taubira mais promet son abrogation en cas d’arrivée au pouvoir.

14h17 : présence Porte Dauphine de Philippe Goujon, Charles Beigbeder, des sénateurs Yves Pozzo di Borgo et Charles Revet, de Claude Goasguen, Christian Jacob, Laurent Wauquiez, Patrick Ollier, de l’ancien ministre Olivier Stirn, de Henri Guaino, Eric Ciotti, Patrick Louis, Brice Hortefeux, Jean-Christophe Fromantin…

14h05 : Guillaume Peltier, conseiller national de l’UMP “est fier et heureux de participer” à cette Manif pour Tous “pacifique”, explique-t-il sur BFM TV. “Nous refusons de céder aux intimidation du PS et du Gouvernement”. Il parle d’une fête pour défendre “le mariage, une institution aussi ancienne que notre civilisation”. Guillaume Peltier espère que les manifestants vont s’engager à l’UMP et se déclare favorable à l’organisation d’un référendum en cas de retour au pouvoir de la droite.

14h03 : Présence (au départ de la Gare d’Austerlitz) de l’ancien député du Nord Christian Vanneste parmi les manifestants :

14h01 : “La France profonde est blessée”, témoigne un manifestant sur BFM TV.

13h54 : “Le prochain rendez-vous sera dans les urnes, à l’occasion des élections municipales” déclare Jean-François Copé, le président de l’UMP, présent à la Manif pour Tous. Et même avant, pour les Parisiens, que nous appelons à s’inscrire aux primaires organisées par l’UMP afin de faire battre NKM, qui s’est abstenue sur la question de la dénaturation du mariage et du droit à l’enfant.

13h48 : Revenir sur la loi Taubira ? “C’est une affaire de volonté politique” explique le député UMP des Yvelines Jean-Frédéric Poisson à BFM TV. Lui y est favorable et pense que l’UMP sera attendue sur ce sujet aux prochaines élections.

13h46 : Des jeunes identitaires demandent à Jean-François Copé et aux élus UMP présents de s’engager à abroger la loi Taubira en cas de retour au pouvoir (“Une seule solution, l’abrogation !”) :

13h40 : Quelques élus dont Jean-François Legaret, candidat UMP à la primaire parisienne et Bruno Retailleau, sénateur UMP de la Vendée, boulevard Lannes :

13h30 : Pour commencer ce direct, voici une photo prise samedi soir sur les Champs-Elysées par notre journaliste Charles Le Bourgeois :

Articles liés

117Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • monhugo , 26 mai 2013 @ 14 h 12 min

    Peltier, en direct sur BFM au moment où j’écris, renchérit sur l’intervention de Copé plus tôt sur la même chaîne : il racole lui aussi éhontément, “venez rejoindre le grand parti républicain qu’est l’UMP” etc. Honteux ! Compte dessus, beau merle !

  • Ratchayaporn , 26 mai 2013 @ 14 h 22 min

    Laissez parler, les gens ne sont pas enfants de maternelle pour obtemperer aux injections a retardement de la droite ou de la gauche …….

  • Eric Martin , 26 mai 2013 @ 14 h 22 min

    Prenons-le au mot, participons à la primaire parisienne et faisons mordre la poussière à NKM : http://www.primaireparis.fr/

  • reicir , 26 mai 2013 @ 14 h 23 min

    Si il y en a un qui doit réfléchir c’est bien le président normal qui est le responsable de ce climat délétère qui règne dans notre pays. Pour occulter le fait qu’il n’arrivait pas à résoudre la crise il à balancé un leurre aux français pensant que pendant qu’ils allaient discuter du bien fondé de cette proposition de loi cela ferait diversion. Oui mais voila. La discutions s’est envenimée entre les débatteurs, les manifestations pour ou contre ont animées les rues pendant plusieurs mois, et ce qui devait arriver arriva. Le pays est plus divisé après 1 an de gouvernement socialiste qu’il l’était lors de la campagne des présidentielles. Hollande et un président rassembleur, ne serai-ce pas antinomique?

  • monhugo , 26 mai 2013 @ 14 h 27 min

    Hélas, exilée en banlieue (rouge, en plus) pour cause de “dèche” bien installée.

  • monhugo , 26 mai 2013 @ 14 h 30 min

    Chiffrage sur BFM (et c’est ce qu’il y a de moins pourri dans le genre) en direct : 200.000 personnes. C’est donc le chiffre officiel, arrêté par la PPP aux ordres, et bien sûr en recul/24 mars, lui-même en recul/13 janvier.

  • monhugo , 26 mai 2013 @ 14 h 32 min

    Seules bonnes nouvelles du jour, en situation : il ne pleut pas (le Ciel est pro MPT) et FB la FAP n’est pas dans la manif’.

Les commentaires sont clôturés.