Vendôme, Vendôme…

Me rendant à un concert à proximité des Tuileries, je descends, vers 21h à la station du même nom sur la ligne 1 du métro. Deux CRS en gardent une sortie et une vingtaine d’autres encerclent la seconde entrée. Au milieu d’eux je vois une quinzaine de jeunes qui attendent sagement le bon vouloir des CRS. Ce sont des Veilleurs debout qui venaient de se faire chasser de la place Vendôme. Décourageant ? Pas pour ces jeunes militants. Une jeune fille me confie alors : « Un garçon a été embarqué, les policiers ont déchiré sa chemise en l’interpellant. Ce n’est pas grave, ils nous empêchent de veiller devant le ministère de la Justice et bien nous irons devant le Palais de justice ». On reprend les mêmes (et d’autres encore) et on recommence. Vers 23h, poussant la curiosité jusqu’au Palais de justice, je découvre environ 70 veilleurs encerclés par une cinquantaine de CRS. Au bout  d’un moment, les Veilleurs parisiens sont raccompagnés de force vers la rive droite (« par petits groupes », précise le commissaire). La rive droite c’est le chemin qui mène…place Vendôme. Je décide donc de m’y rendre afin de considérer la situation. Rue de Rivoli, devant le Conseil d’Etat, les refoulés du Palais de justice convergent par petits groupes en direction de la place Vendôme. Certains sont encerclés devant la pyramide du Louvre mais la plupart parviennent à gagner la place Vendôme.  A 23h45, celle-ci est bouclée par les policiers. On croise alors Albéric Dumont, coordinateur général de La Manif Pour Tous et visiblement désireux de se rendre devant le ministère de la Justice. Les piétons doivent faire demi-tour. Seuls sont autorisés à passer les vélos et les voitures. Les Veilleurs ne s’en laissent pas compter et certains utilisent alors…leur abonnement vélib pour faire un tour devant le ministère de la Justice. Avec deux autres personnes, je décide de tenter ma chance…en pousse-pousse. Pour trois euros le conducteur accepter de nous faire passer le barrage et nous dépose sur la place, vide de ses touristes mais pleine de camions de police. Un bon moyen, pour les Veilleurs, de demeurer tranquillement sur place pendant un bon quart d’heure. Au bout d’un moment, une voiture de police s’arrête : « Peut-on savoir ce que vous faîtes ici ? », lance le conducteur. « Nous lisons des textes dans Paris by night » répond l’un des Veilleurs de minuit. « Bon courage », lance alors un autre policier présent dans la voiture et visiblement sympathisant de la cause. Du courage, les veilleurs n’en manquent  pas au regard de leur détermination. Nul doute que ce mouvement est appelé à croître, debout ou assis.

Autres articles

28 Commentaires

  • Goupille , 26 juin 2013 @ 3 h 28 min

    Ces gens plantés sur le pavé, on dirait un film de Resnais.
    Ou de Chris Marker.
    Ou Farenheit, cette séquence où des hommes-livres se croisent dans un forêt, chacun ayant appris un livre par cœur avant que les bibliothèques soient brûlées…

    Tous ces films “engagés” qui dénonçaient la menace de la pensée par des forces obtuses.
    Qui aurait pu penser que nous aurions à affronter une telle dose de violence idéologique en France ?

    Mais nous allons nous secouer de ce cauchemar : les mensonges tombent, la mauvaise conscience médiatique commence à floculer. Cela résiste, mais le temps et l’obstination finiront par faire prendre la mayonnaise.

  • JSG , 26 juin 2013 @ 6 h 11 min

    Dès la distribution des portefeuilles, rien qu’à voir leur visage, ça ne pouvait rien présager de bon.
    Le facies régit naturellement les rapports humains, quoi qu’en pensent certains.

  • Câlinou , 26 juin 2013 @ 6 h 49 min

    Les CRS ne dorment donc jamais ?
    Ils ne peuvent pas arrêter de faire ch… les veilleurs ?

  • Titiz 45 , 26 juin 2013 @ 7 h 33 min

    bon courage aux veilleurs parisiens!
    nous les soutenons, mais sans le harcelement des CRS!
    hier soir à Orléans, nous étions une centaine à penser avec eux, à prier pour eux!
    mais faut dire qu’Orléans c’est plutôt bienveillant!
    courage! courage!

  • hermeneias , 26 juin 2013 @ 7 h 53 min

    Hollande mollasson mais habile s’inspire d’Obama et d’un nouveau visage de la vieille idéologie communiste revisitée par Gramsci et Marcuse peut-être et entre autre…Ce totalitarisme là avance masqué , il est donc plus dangereux. Il veut même afficher un visage séducteur , “glamour” et “social”….

    Son équipe est une équipe de tordu qui masque mal ses intentions tordues et ses dents longues

  • hermeneias , 26 juin 2013 @ 8 h 04 min

    C’est Hollande et sa Vallseuse et leurs sbires qui ne dorment pas…. Les crs , ceci dit , montrent un zèle surprenant….

  • sergeG , 26 juin 2013 @ 8 h 23 min

    Convention de sauvegarde des Droits de l’homme et des libertés fondamentales, ratifiée le 4 novembre 1950 :

    Article 11 : Liberté de réunion et d’association
    1- Toute personne a droit à la liberté de réunion pacifique et la liberté d’association …
    2 L’exercice de ces droits ne peut faire l’objet d’autres restrictions que celles qui, prévues par la loi, constituent des mesures nécessaires, dans une société démocratique, à la sécurité nationale, à la sûreté publique, à la défense de l’ordre et à la prévention du crime, ou à la protection de la santé et de la morale, ou de la protection des droits et libertés d’autrui.

Les commentaires sont fermés.