L’ultime horizon sociétal : une interview (pas si) fictive de Vajat Ballaud-Nelkacem par France Intox

France Intox : Bonjour, Madame le ministre.

Najat Vallaud-Belkacem : Madame La ministre !

Madame la ministre, vous considérez-vous comme un modèle d’intégration ?

Et voilà ! Dès la première question, vous m’envoyez mes origines à la figure !

Pardon, mais c’est que pour une Française de culture musulmane, être devenue la porte-parole du féminisme, du mariage gay et de la laïcité militante…

Seriez-vous en train de sous-entendre que l’islam est incompatible avec ces valeurs ?

Non, non, pardon Madame…

Et cessez de m’appeler Madame ! C’est discriminatoire !

Oui Monsieur la ministre ! Mais parlons de votre nouveau combat… Vous avez décidé de vous attaquer à la plus grave des infractions au principe de parité.

Absolument, c’est à peine croyable en 2013, mais il existe un monde encore plus fermé que celui du rugby ou de la boxe… un milieu incroyablement rétrograde, un bastion du machisme en comparaison duquel l’Assemblée nationale fait figure de gynécée, un univers composé à plus de 90% d’hommes et auquel les femmes n’ont que très rarement accès : c’est l’univers carcéral !

Mais Monsieur la ministre du genre féminin, on ne peut rien faire contre cela ! 

Je déteste ce manque de volontarisme : quand on veut on peut ! Et puis cessez de faire l’idiot : appelez-moi Mondame. Donc, en accord avec Eriane Taubira…

“Cessez de faire l’idiot : appelez-moi Mondame.”

Vous voulez dire Christiane.

Non, Eriane ! La formule « avant notre ère » a officiellement remplacée la mention « avant Jésus-Christ » par décret d’Universaliois Hollande.

Désolé ! Mais comment Eriane et vous comptez-vous assurer la parité en prison ?

Nous avons prévu tout un train de mesures contraignantes qui devraient nous permettre d’atteindre cet objectif de la plus haute importance d’ici 2017. La première action que propose Mondame Taubira, c’est de libérer les 25% de détenus les plus dangereux.

Les moins dangereux vous voulez dire.

Non les plus dangereux ! D’abord ce sont tous des hommes, et puis la prison est totalement inutile pour eux puisqu’elle ne leur permet pas de s’amender ! Ensuite, la ministre de l’Intérieur Intellectuel Valls s’est engagé à faire arrêter arbitrairement des femmes dans les rues et le Parquet est disposé à les poursuivre.

Mais c’est impossible !

Nous procédons à ce genre d’interpellations depuis 6 mois avec les manifestants anti mariage-gay ou les Veilleurs et aucuns médias ni associations ne s’en offusquent. Je peux vous garantir qu’il n’y aura pas de Stéphane Hessel pour s’indigner !  Enfin, si ces deux premières mesures s’avéraient insuffisantes, nous opérerons des changements de sexe sur les prisonniers politiques.

Mais, cette fois, ce sera un tollé : la Cour européenne des droits de l’homme, la Ligue des droits de l’homme, l’ONU, tout le monde va vous tomber dessus !

Au contraire, je suis bien certaine qu’ils auront tous à cœur de nous soutenir dans notre courageux combat contre la transphobie !

Autres articles

17 Commentaires

  • xrayzoulou , 26 Sep 2013 à 13:49 @ 13 h 49 min

    Je l’imagine très bien dire tout cela, cela lui ressemble bien ! J’aimerai que ce discours, elle aille le faire à Alger ou autre pays musulman Je rit déjà de ce qu’elle recevra. L’imagination de François Falcon et débordante. Mais qui sait ce que nous réserve l’avenir ?
    L’avenir est entre nos mains ! Il faut agir pour empêcher que cet Interview bidon devienne réalité.

  • Bernard , 26 Sep 2013 à 14:05 @ 14 h 05 min

    Mais SI nous lui adressions cette gentille Lettre, à notre Ministre ???

    D’ un philosophe Savoyard …….Humaniste éclairé.
    Lettre ouverte à nos amis de longue date :

    > A tous nos amis Tunisiens, Algériens, Marocains, Égyptiens, Libyens,
    et tous les autres : Bravo, bravo, bravo.
    Ce que vous avez fait est vraiment fantastique, parole d’Allah !
    > Oui, vous avez su enfin exiler les tyrans qui oppressaient vos pays.

    > Oui, vous avez su conquérir votre liberté.
    > Oui, nous Français et Belges, dont les ancêtres avaient déjà fait cela il y a quelques années, sommes admiratifs pour votre courage et votre ténacité.

    > Admiratifs et un peu tristes, car évidemment vous allez nous quitter !
    Mais c’est pour retourner chez vous bien sûr, pour profiter pleinement
    de cette reconquête politique et économique, pour rebâtir votre pays,
    grand et digne, juste et travailleur, social et intègre,
    qui ne sera donc pas calqué sur le modèle occidental décadent
    dont vous avez tant souffert chez nous.

    N’ayez pas le coeur serré, nous comprenons vos priorités :
    les maigres allocations et autres avantages sociaux que nous vous octroyons sont si dérisoires par rapport à la manne céleste que vous allez récolter
    en vos contrées enfin libérées.

    > Nous comprenons qu’ayant tellement souffert
    de notre envahissante chrétienté,
    vous préfériez revenir à une république laïque et libre,
    et que vous aspirez à occuper dorénavant des postes à hautes responsabilités, rémunérés en conséquence, et que vous aurez plaisir à retrouver
    la douceur de votre climat sud-méditerranéen.

    Bien sûr, soyez convaincus que nous serons très tristes,
    car vous allez beaucoup nous manquer.
    Nous ne verrons plus de prénoms à consonance maghrébine
    dans les faits divers des journaux,
    beaucoup de coutelleries devront fermer leurs portes,
    les producteurs de moutons vont se reconvertir,
    SOS racisme et le MRAP vont mettre la clef sous la porte,
    les démineurs vont connaître le chômage,
    les réductions d’effectifs vont frapper en masse nos forces de l’ordre,
    les banlieues ne seront plus illuminées la nuit par les voitures incendiées,
    le prix du café dans les bistrots va augmenter.
    Mais nous sommes résignés, et nous surmonterons tout cela.

    > Mieux, nous voulons même faire un geste pour vous remercier :
    aussi nous allons affréter tous les moyens de transport disponibles
    pour que votre retour au pays se fasse dans les meilleures conditions.

    > Allez sans vous retourner, sans peur ni honte de nous abandonner
    dans une situation financière critique,
    rappelez-vous que nous aurons encore à gérer tous les Roumains
    et les gens du voyage (oui, ceux qui circulent avec leurs luxueuses berlines d’importation et leurs magnifiques maisons roulantes).

    Par contre, pour les prochaines fêtes de Pâques, de l’Ascension et de Noël
    (eh oui, nous y croyons encore), envoyez-nous des dattes, du thé à la menthe, du couscous et du jasmin, car après votre départ nous n’en trouverons plus !

    > Et si jamais nous n’arrivons pas à nous passer de vous,
    vous nous accueillerez.

    Vous allez certainement penser à mettre en place,
    pour nous accueillir dignement, des allocations spécifiques pour émigrés,
    des mutuelles gratuites, la C.M.U., l’A.M.E., une priorité aux logements, etc. .
    Vous serez ouverts à cette société multiculturelle que vous revendiquiez
    à corps et à cris chez nous, vous nous permettrez d’élever des cochons,
    et vos forces de l’ordre supporteront d’être insultées sans broncher.

    > Nous revendiquerons nos droits, pas nos devoirs,
    et si ça ne marche pas, alors on caillassera vos administrations
    et on mettra le feu à quelques bagnoles.

    > Et si vous ne nous construisez pas rapidement des églises,
    nous brûlerons vos mosquées.

    > Merci de nous avoir appris comment faire.
    car
    Après tout …. l’histoire est un éternel recommencement

  • Bernard , 26 Sep 2013 à 14:07 @ 14 h 07 min

    Rem. : je m’interroge, car va t elle aimer cette missive, ou lui la lira t on ? Attendons !
    Inche Allah !!

  • J.75 , 26 Sep 2013 à 14:47 @ 14 h 47 min

    Excellente cette interview-pour-le-moment-fictive-mais-plus-pour-longtemps!

  • Psyché , 26 Sep 2013 à 21:47 @ 21 h 47 min

    Je suis contre tous les bi-nationaux présents aux gouvernements et contre la bi-nationalité d’une manière générale,
    et même contre les “bi” tout court,
    Alors qu’elle choisisse son camp et qu’elle arrête de vouloir nous imposer ses principes impubères.

  • Philippe Aucazou , 27 Sep 2013 à 7:52 @ 7 h 52 min

    Pas mal, les jeux de mots sur Christiane, Manuel et François ! Très amusant !

  • wacky , 27 Sep 2013 à 9:18 @ 9 h 18 min

    Excellent texte de “Bernard” qui devrait être appliqué à la lettre.
    Mais…..hélas,il y a des binationaux à la tête de la France.
    Nous sommes foutus si on ne réagit pas.

Les commentaires sont fermés.